La suite de « Blade Runner » ne sera pas réalisée par Ridley Scott

27 novembre, 2014

Le problème de Ridley Scott, c’est qu’il a 10000 projets en même temps, et de nombreux dans la SF avec « Pometheus 2« , ou encore « The martian«  avec Matt Damon.

Après avoir réexploitté l’univers d’Alien dans Prometheus, ce dernier nous annonce depuis deux ans et demi que son autre chef d’oeuvre, « Blade runner« , allait subir une cure de rajeunissement. Dans la mesure où l’adaptation de Philip K. Dick est la meilleure de l’auteur et l’un des meilleurs films de SF de tous les temps, nous avions de quoi prendre un billet pour Hollywood pour leur péter la gueule !

Apparemment, il ne s’agira ni d’un remake ni d’un reboot mais d’une autre histoire dans le même univers, à la manière du quatrième Mad Max qui sortira en 2015. Ce serait donc, une suite, plusieurs années plus tard.

Le film n’aura pas Harrison Ford comme acteur principal puisque que Scott, annonce que ce dernier sera bien de la partie, mais dans le dernier tiers. Il précise : « Nous avons longuement parlé (l’équipe et moi) de ce que devait être cette suite et nous sommes arrivés à une histoire en trois actes très forte. « Harrison fait partie du film. Mais il s’agira plutôt de le retrouver. Il n’arrive vraiment que dans le troisième acte.« 

Le scénariste de l’adaptation de K Dick, Hampton Fancher, est de nouveau scénariste de ce second film.

En revanche Ridley Scott passe la main niveau réalisation et reste producteur. Qui choisira t’il ? Une jeune réal ? En tout cas c’est un sacré pari et la déception Prometheus ne peut que rendre frileux…

Ridley Scott ne m’a pas convaincu ses dernières années. « Gladiator » m’était assez pénible à regarder tant il se vautrait dans les clichés et l’invraisemblance, Robin des bois et Une grande année m’ont emmerdé. Hannibal était juste très mauvais.

Bref, ce sera la grosse interrogation jusqu’à la sortie…

La suite de

Casting improbable pour le prochain Paul Verhoeven…Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling, Virginie Efira

26 novembre, 2014

Casting improbable pour le prochain Paul Verhoeven...Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling, Virginie Efira dans Films Isabelle_Huppert-1-2

On sait depuis quelques mois maintenant que l’immense Paul Verhoeven adaptera le roman Oh… de Philippe Djian…presque 8 ans après l’excellent « Black book« .

Ayant 76 ans,autant dire que ses oeuvres futures sont comptées…

La grande Isabelle Huppert, qui n’a peur de rien question prise de risque et ajoutera un autre grand nom à sa fabuleuse carrière.

L’histoire du nouveau film du néerlandais est assez classique pour du Verhoeven puisqu’on suit la quête de vengeance d’une businesswoman vis à vis de l’homme qui l’a violée.

Vincent Maraval, producteur du film (Wild Bunch) précise que « C’est un scénario très intelligent mais c’est aussi du pur Verhoeven, extrêmement érotique et pervers, alors l’actrice choisie devra savoir à quoi s’attendre !« .

Le film s’intitulera « Elle ».

Mais le plus improbable c’est le reste du casting qui vient d’être annoncé !

Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling ou Virginie Efira !

Non que ces acteurs ne soient pas talentueux mais on ne les imagine absolument pas dans cet univers et au final, c’est çà qui est bien !

182864_3 Anne Consigny dans Films series - News de tournage1886612-virginie-efira-ex-nouvelle-star Laurent Lafitte

Ba de « Pan », Garett Hedlund en Capitaine Crochet aux côtés de Hugh Jackman

25 novembre, 2014

Affiche "Pan" avec Hugh Jackman

Garrett Hedlund et Rooney Mara dans "Pan"

Alors que de nombreux projets autour de Peter Pan sont en phase de pré-production à Hollywood, la Warner développe de son côté PAN, qui suivrait les tous débuts de Peter, lorsqu’il arrive à  Neverland.

Joe Wright (Le soliste, Anna Karenine) a été embauché pour la réalisation.

Hugh Jackman y jouera Barbe noire et aura pour matelot Garett Hedlund (Tron, Sur la route), qui sera dans un premier temps ami avec Peter Pan, avant de devenir le terrible Capitain Crochet !

L’histoire se situerait donc en amont, racontant comment Peter arrive aux pays imaginaire et comment il rend la tête d’une révolte contre les pirates et devient un héros !

Cà ressemble un peu au synopsis de la géniale BD « Peter Pan » de Régis Loisel…hélas, j’ai peur que la comparaison s’arrête là !

Voici la 1ère bande-annonce prometteuse…

Image de prévisualisation YouTube

Ba de « Jurassic World », 4ème volet avec Chris Pratt, les dinos contre attaquent !

25 novembre, 2014

Plus de 22 ans après le premier opus, les dinosaures de Jurassic Park reviendront le 10 juin 2015 !

C’est l’un des blockbusters très attendus de 2015, quatrième film de la franchise, en gestation depuis de très nombreuses années puisque le dernier remonte à 2001.

Toujours produit par Steven Spielberg, le film sera réalisé par Colin Trevorrow et aura pour rôle principal Chris Pratt, qui est devenu célèbre cet été avec le pari Marvel « Les Gardiens de la Galaxie« .

Dix ans après les événements de Jurassic Park III,  des scientifiques ont pu créer des dinosaures génétiquement modifiés…

La bande-annonce déchire et annonce du très très grand spectacle au plaisir régressif coupable !

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

BA du nouveau Vinterberg, « Loin de la foule déchainée » avec Carey Mulligan

24 novembre, 2014

Thomas Vinterberg est revenu avec « Submarino » puis l’an dernier avec  « La chasse« , en grande forme. Il confirme qu’il a retrouvé l’inspiration et le talent qui lui a manqué pendant les années 2000, près de 14 ans après son chef d’oeuvre, « Festen« .

Je suis donc très impatient de voir le cinéaste danois poursuivre sur sa lancée.

Il compte adapter le roman de Thomas Hardy, « The madding Crowd » où Carey Mulligan jouerait une jeune femme courtisée par trois hommes, un berger, un officier et un propriétaire terrien.

Carey Mulligan est l’une des plus brillantes actrices de sa génération, on a pu la voir dans « Drive« , « Never let me go« , « Shame« , elle fut aux côté de Léonardo Di Caprio dans le décevant « Gatsby le magnifique » de Baz Luhrmann, et dans le dernier film des frères Coen, « Inside the Llewwyn Davis« , soit une carrière en béton armé pour l’instant.

Et bien le film de Thomas Vinterberg s’offre un casting quatre étoiles puisque dans le rôle du berger, nous retrouverons la révélation belge 2012, Matthias Schoenaerts (« Bullhead« , « De rouille et d’os« ), qui enchaine les tournages à l’international. Il sera notamment chez Michael R. Roskam, son réal de Bullhead, aux cotés de Tom Hardy et Noomi Rapace dans « Animal rescue« .

Juno Temple, Tom Sturridge et Michael Sheen complètent le casting du film.

bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

Michael Fassbender en Steve Jobs pour Danny Boyle ! Le biopic génial est sauvé !

24 novembre, 2014

Le biopic sur Steve Jobs de Sony a vraiment du mal dans sa production…

Après l’oubliable « Jobs » avec Ashton Kuchter, le créateur de Apple, Steve Jobs, suscitait fin 2012 un projet concurrent bien plus intriguant quoique tout aussi intéressé.

Sony, souhaitait embaucher le grand David Fincher à la réalisation ! Mais le réalisateur et le studio ne s’étaient pas entendus pour cause de cachet trop important demandé par Fincher et pour désaccord artistique.

Sony Pictures n’a pas tardé a contacter un autre grand nom, peut être faisant moins l’unanimité, à savoir le britannique Danny Boyle. L’homme derrière Trainspotting, Petits meurtes entre amis, 28 jours plus tard, Sunshine, Slumdog Millionaire, 127 heures et Trance, a donc aligné un paquet de très bons films, à succès, et recevant de très bonnes critiques.

Boyle souhaitait convaincre l’excellent Léonardo DiCaprio d’endosser le rôle titre. Hélas Léo quite le navire il y’a quelques mois ! Christian Bale accepta de reprendre le rôle sachant qu’il était le premier choix de David Fincher, refusé par le studio car trop cher à l’époque ! Vous suivez toujours ? Et pam, l’acteur se barre du projet à  son tour en octobre dernier.

Et aujourd’hui c’est carrément Sony qui jette l’éponge !

Universal reprend le flambeau…

A la barre, Danny Boyle est confirmé ET c’est le génial Michael Fassbender qui hérite du rôle titre ! Bonn niveau ressemblance on repassera…

Ce projet est vraiment très très intéressant. Il s’agit de la biographie écrite par Walter Isaacson, rédacteur en chef du Time et directeur de CNN. Et c’est, Aaron Sorkin, le scénariste de  The Social Network, qui a écrit le script. Aaron Sorkin a indiqué que le film comporterait trois scènes, trois plans séquences uniquement, soit un concept gonflé pour un film à gros budget. Chaque scène suivra pendant 30 minutes Steve Jobs en temps réel lors du lancement d’un des produits phares d’Apple…Le premier sera le Mac, le deuxième sera le NeXT, et le troisième sera l’iPod.s.

Bref, le projet est très excitant conceptuellement parlant ! Verra t il le jour malgré tous ces désistements ?

Michael Fassbender en Steve Jobs pour Danny Boyle ! Le biopic génial est sauvé ! dans Films 6b602d8e-0b7d-11df-ba1a-841b054d1506 Michael Fassbender dans Films series - News de tournage

« Quand vient la nuit » de Michael R. Roskam avec Tom Hardy, Noomi Rapace – critique du Blanc Lapin

23 novembre, 2014

« Quand vient la nuit » est l’exemple parfait du passage réussit d’un auteur européen à Hollywood, passage qui aurait pu s’avérer casse gueule à deux niveaux. Tout d’abord le belge Michael R. Roskam fut auréolé en 2012 par la presse mondiale sur « Bullhead« , ensuite parcequ’il s’agit de son second long métrage seulement et que les studios les plus puissants lui font de l’œil.

Alors certes, niveau casting, il est difficile de faire mieux. Tom Hardy a rarement été aussi bon, dans ce rôle d’ex petite frappe un peu limité, avec une diction au ralenti, un peu empatée. Noomi Rapace crève l’écran comme d’hab, Matthias Schoenaerts retrouve son réal de Bullhead et le regretté James Gandolfini livre une prestation ambigue comme celle de son Tony Soprano. Et puis le scénariste est juste Dennis Lehane, l’écrivain de « Mystic River », « Gone baby Gone », et « Shutter Island », qui pour la première fois n’adapte pas un de ses livres.

Mais surtout, Michael R. Roskam a la grande classe d’arriver avec un polar humble, d’une facture en apparence très classique. Trop classique dirons certaines mauvaises langues alors que justement, c’est en rendant hommage par la petite porte d’entrée à ses grand ainés que Roskam nous cueille par ses effets de surprise. Le film est davantage une étude du milieu mafieu des bars dépots qui blanchissent l’argent sale des bas fonds de Brooklyn. Ou comment lorsque l’on a été élevé dans ces quartiers, il est très difficile de s’en extirper, de vivre en dehors de ce système parallèle où la violence et le diktat de la mafia font partie du paysage, qu’on le veuille ou non. C’est même une donnée intégrée. Roskam filme des individus qui ont abandonné, des loosers victimes d’avoir baissé les bras. Ses personnages sont pour l’un dépressif et prêt à faire n’importe quoi pour s’échapper, avec un amateurisme limite touchant, et l’autre blasé par son quotidien de chien chien de malfrats, prenant un recul assez étrange par rapport à la vie. Et c’est ce qui rend ses personnages froids mais attachants tout de même car on sent qu’il y’a eu de l’humain avant qu’ils déconnent complet, s’ennivrent du crime organisé et se brisent les bras contre plus forts qu’eux.

C’est un film sur l’échec dans son propre milieu et la reconstruction dans un froid sec et vif, dans une ambiance crépusculaire qu’un James Gray n’aurait en rien reniée.

Le film a beau être classique dans sa forme, il arrive à vous décontenancer par ses personnages, leurs fêlures et sa violence sous-jacente qui peut vous exploser à la figure à tout moment mais qui pourtant reste la plupart du temps tapie dans l’ombre.

Un scénario subtil, des acteurs excellents et une mise en scène modeste et ample font de ce « Quand vient la nuit » un des très bon films à voir en cette fin d’année 2014.

La piste aux Lapins :

4 étoiles

 

Le Blanc Lapin a 5 ans ! et toutes ses dents !

22 novembre, 2014

L'ouest Américain 1856 bis

5 ans! 5 ans que le « De l’autre côté, perché avec le Blanc Lapin » existe et que je tiens bon. Et un blog çà marche sur la durée…enfin pour moi çà court !

Poster des news de ciné quasi quotidiennement et écrire une critique par semaine, c’est comment dire ? …du flux tendu !

C’est 1752 news de cinés publiées, 618 bandes-annonces, 949 musiques, et 16974 vistes par mois en moyenne…

Après je me demande tout le temps ce qui fait que les gens viennent lire…les mots clés probablement…un des articles les plus lus fut « Marion Cotillard prostituée chez James Gray » ,…hum…le doute m’assaille…parceque bon 20 700 personnes qui lisent un de mes articles je veux bien croire que ce soit pour son style littéraire incomparable…mais bon, j’ai peut être été aidé…pareil, les articles parlant de la gayfriendly attitude de James Franco cartonnent, toujours…

Alors quels mots clés pour attirer du lourd ? Faire exploser la jauge du nombre de visites et propulser le blanc lapin très très haut, perché…

Je n’ose pas trop écrire un article en insérant des associations un peu trash pour tester l’effet…genre « c’est comme si  Nicolas Hoult était gay dans un film alors qu’il aime les gros seins de Jennifer Lawrence« …pas facile à caser dans un article. Ou bien « et pourquoi pas un film érotique avec Brad Pitt et Angelina Jolie où ils divorceraient pour de faux ? « …Non ce n’est point sérieux, je n’ai pas envie qu’on me fasse la peau pour si peu…et puis ce serait mal perçu et tellement racoleur. Je ne préfère pas l’écrire, c’est mieux…

Ah et puis, je me suis amusé à reprendre mes classements des films préférés de cinq premières années…et çà donne le podium suivant (cliquez sur l’image pour agrandir) :

2009

 

2010

2011

2012

2013

2014

 

Allez je m y remet! Merci pour le passage!
Votre blanc lapin dévoué

Paul Greengrass tournera « 1984″ de Georges Orwell, enfin une adaptation réussie ?

22 novembre, 2014

Il y’a deux ans, les studios évoquaient l’idée débile de faire un remake de « 1984 » par Ron Howard ! Ron est l’un de mes réalisateurs détestés ! Un bon gros réal consensuel et démago qui nous fait dans le film familial. L’homme a pondu Splash, Willow (exception ?), Cocoon, Horizons lointains, Apollo 13, La rançon, Le grinch, Un homme d’exception, De l’ombre à la lumière, et Da Vinci Code ou Anges et Démons…que des films mémorables et grandement inspirés.

Or cet étalon de la littérature de science fiction, qui a influencé pas mal le cinéma d’anticipation, mérite un minimum d’égards. Le livre de Georges Orwell fut adapté en 1956 puis en 1984 par Michael Radford, avec John Hurt, dans une version un peu trop fadasse.

Au final, la meilleure version est le « Brazil » de Terry Gilliam, inspiré certes mais sur un canevas plus dense et parano, avec les obsessions propre de mon Monty Python préféré.

La bonne nouvelle c’est que c’est un excellent réalisateur qui rempplace ron, à savoir Paul Greengrass, à qui l’on doit « bloody sunday » ou « la mort dans la peau » et « la vengeance dans la peau« , « Capitaine Philips ».

Mais avant il devra mettre en boite le quatrième volet de la saga Jason Bourne pour lequel il retrouve Matt Damon !

Paul Greengrass tournera

Takeshi Kitano de retour en 2015 avec une comédie

20 novembre, 2014

L’immense  réalisateur japonais a réussi son retour avec « Achille et la tortue » alors qu’il avait laissé la moitié de son public sur le carreau après 10 ans d’errements. En 2010, il est revenu à Cannes avec « Outrage« , un film de Yakuzas comme au bon vieux temps de « Violent cop« , « Jugatsu » ou « Sonatine« …sauf que la presse fut sympathique mais mesurée. On lui a reproché une profondeur moins présente que dans ses illustres précédents. Le film est parait-il très fun.

La suite est toujours inédite en France pour des raisons de droits mais il prépare d’ores et déjà son film d’après, en plein tournage.

Kitano restera dans son univers de prédilection, chez les yakuzas. Il s’agira d’une comédie dans laquelle un vieux yakuzas en retraite est victime d’escroquerie. Ceci l’amène à retrouver ses anciens complices et à redevenir actif dans le crime. Ryuzo 7 sortira en avril au Japon.

Takeshi Kitano de retour en 2015 avec une comédie dans Films takeshi-kitano

12345...335