David Fincher revient enfin et fait de Gary Oldman le scénariste de Citizen Kane ! JOIE !

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Gary Oldman"

David Fincher est un grand, très grand réalisateur mais il n’a rien mis en scène depuis le très bon GONE GIRL il y a 5 ans !

Et il me manque grave. Alors certes plusieurs de ses projets ont échoué, certes il a failli réaliser World War Z 2 avec son pote Brad Pitt, qui a été purement et simplement annulé par le studio et certes il a lancé plusieurs séries dont l’excellente Mindhunter, qui reviendra sur Netflix à l’automne.

L’excellente nouvelle est qu »il revient avec un projet super excitant.

Ce sera exclusivement sur Netflix avec qui il s’entend décidément bien (House of Cards, Mindhunter et sa série animée Love, Death + Robots).

« Mank » est issu d’un scénario écrit par le père de Fincher en 2003, avant sa mort.

Le film sera en noir et blanc et sera un biopic de Herman Mankiewicz, scénariste de Citizen Kane.

On y verra sa collaboration avec Orson Welles.

L’excellent Gary Oldman jouera le rôle principal et collaborera pour la première fois avec le maitre.

C’est évidemment une excellente nouvelle de cinéma et l’un des projets les plus hype du moment !

Le tournage devrait débuter en novembre 2019.

James Bond 26 sera une femme et elle sera black !

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Lashana Lynch"

L’actrice britannique Lashana Lynch a été choisie pour succéder à Daniel Craig en James Bond après le 25ème épisode qui se tourne actuellement sous la direction de Cary Joji Fukunaga.

C’est une petite bombe dans cette franchise si normée et testostéronée et ceci fait vraiment acte politique en mode MeToo et minorité visible.

L’actrice jouera dès loe prochain film son rôle avec passage de témoin.

Est-ce une bonne idée ? Est-ce surfer sur une vague ?

La meilleure façon de juger sera de constater le résultat et on n’est jamais à l’abri d’une excellente surprise.

 

Ba de « Un Jour de pluie à New York » de Woody Allen

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour ""Un Jour de pluie à New York""

Woody Allen est en procès avec Amazon qui a rompu son contrat de plusieurs films et la diffusion de Un Jour de pluie à New York, suite aux affaires Weinstein, Singer, Keven Spacey…sa fille adoptive l’accusant toujours d’abus sexuels. L’affaire remonte à plus de 30 ans et à l’époque une enquête avait été menée et l’affaire classée sans suite. Mais visiblement Woody n’a pas le droit à la présomption d’innocence dans l’américaine puritaine d’aujourd’hui où accusation signifie jugement.

Un Jour de pluie à New York a certes vu la plupart de ses acteurs tourner le dos au réalisateur et le lâcher, il a tout de même trouvé à le distribuer en Europe et notamment en France grâce à Mars Films. Le film sort le 18 septembre prochain.

Au casting seront présents Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez, Jude Law, Diego Luna, Liev Schreiber et Rebecca Hall.

Bande-annonce b:

Image de prévisualisation YouTube

Ba de « The King’s Man », le prequel des King’s men par son créateur, Matthew Vaughn

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour ""The King's Man""

Matthew Vaughn a réussi son pari de créer une franchise fun, ultra référencée mixant humour, action et second degré dans les excellents Kingsman et Kingsman, Le cercle d’Or. Il a réussi sa suite, ce qui est souvent très dur comme étape.

Un troisième épisode est donc officiellement annoncé et sera « la conclusion de la relation entre Eggsie et Harry Hart » mais il faudra attendre 2020.

En revanche un autre film de l’univers Kingsman débarquera en novembre.

Un univers étendu est prévu puisqu’un spin-off, The Great Game s’intéressera aux services secrets au début du XXème Siècle.

The Great Game aura pour rôles principaux le toujours génial Ralph Fiennes et Harris Dickinson (découvert dans Les Bums de plage). Dickinson sera Conrad, le fils du duc et de la duchesse d’Oxford, durant la Première Guerre Mondiale.

Au début insupportable et prétentieux, il sera vite plongé au milieu d’assassins et espions dont le terrible Grigori Rasputin, dit Raspoutine, guérisseur de la famille impériale russe et de l’empereur Nicolas II. Ce dernier serait joué par Rhys Ifans (Coup de foudre à Notting Hill, Harry Potter). Charles Dance (le terrible Tywin Lannister de Game of Thrones) et Daniel Brühl (Good Bye, Lenin! Inglourious Basterds, Rush, Captain America: Civil War)complètent la casting.

Quatre très bons acteurs s’ajoutent au casting avec Tom Hollander, Matthew Goode, Gemma Arterton et Aaron Taylor-Johnson.

Aaron Taylor-Johnson était le héros de Kick-Ass et a depuis réussi à se diversifier dans une filmographie exigeante (Savages d’Oliver Stone, Nocturnal Animals de Tom Ford, Outlaw King de David Mackenzie). Tom Hollander aura trois rôles différents, de trois héritiers de la reine Victoria.

Matthew Goode est trop rare au cinéma et il est pourtant excellent (Watchmen : Les Gardiens, A Single Man, de Tom Ford,  Stoker de Park Chan-wook).

Sortie le 12 février 2020

Bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

Ba du « Pinocchio » Matteo Garrone (Gomorra) avec Roberto Benigni

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Pinocchio Matteo Garrone"

Le réalisateur de Gomorra, Matteo Garrone, dont « Dogman » était encore une fois excellent, sortira en 2020 sa version du célèbre comte de « Pinocchio« .

Roberto Benigni joue Geppetto, 17 ans après avoir joué  Pinocchio dans sa propre adaptation en tant que réalisateur, qui s’était fraite défoncer par la critique et avait été un monstrueux four au box office.

On rappelle que Disney travaille sur une live adaptation comme pour tous ses dessins animés classiques, et que Guillermo Del Toro travaille sur un film d’animation pour Netflix.

Pinocchio sortira le 19 février 2020 dans les salles françaises.

En attendant voici la bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

« Toy Story 4″ de Josh Cooley – critique du Blanc Lapin

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Toy Story 4 Josh Cooley"

La franchise iconique de Pixar revient alors qu’on pensait qu’elle était terminée suite au brillant 3ème opus qui concluait la série avec émotion, humour et une inventivité digne des premiers films de la firme.

Alors évidemment, en réunissant tous les personnages et en envisageant leur nouvelle vie de vieux jouets utilisés par un nouvel enfant, le studio s’offre un prolongement très agréable et divertissant, qui contrairement aux Indestructibles 2, ne tombe pas dans la paresse et reste surprenant.

L’animation est au top, le rythme est enjoué et l’émotion moins forte que dans le précèdent mais différente. Woody et Buzz restent des personnages qui fonctionnent à merveille et chaque fois les animateurs trouvent de nouveaux interlocuteurs drôlissimes comme cette fourchette transformée en jouet.

Le film souffre cependant de la comparaison avec le chef d’oeuvre qu’est Toy Story 3. Il est moins hilarant, jamais bouleversant, un peu moins somptueux sur la forme même si il a l’originalité d’aborder la notion de fin et de quelque part de mort pour un personnage filmique.

Je ne dirais pas que le film est inutile car j’ai passé un super moment mais allez y avertis que c’est inférieur et ne vous fiez pas à la presse unanimement dithyrambique.

La piste aux Lapins :

3 étoiles

 

« Yesterday » de Danny Boyle – critique du Blanc Lapin

15 juillet, 2019

Résultat de recherche d'images pour "yesterday danny boyle"

Danny Boyle est l’un de mes chouchous depuis 20 ans, oscillant de genre en genre avec brio, de Trainspotting à 28 jours plus tard en passant par Sunshine, Slumdog Millionaire, 127 heures

Alors qu’il devait réaliser le 25ème James Bond, ce dernier s’est embrouillé avec la production et a lâché film. Puis il annonça un film surprise sur un homme se réveillant après un accident dans un monde où les Beatles n’existent pas !

Forcément j’étais enthousiaste et d’autant plus lorsque le film est sorti auréolé d’une bonne presse.

Si je n’ai rien contre les feel good moovie, j’avoue être sur ma faim avec cette petite histoire trop simplette et trop naïve de la part du réalisateur qui a fait ses premiers succès sur un sens aigu de la dérision et du second degré.

Le résultat est tout simplement fade et aurait pu être tourné par n’importe qui. Certes les chansons rappellent à quel point le groupe est iconique dans notre pop culture et vous pourrez passer un moment sympathique. Mais voilà, c’est un peu court et même si le film est bien réalisé, la caricature faite de la plupart des personnages est too much pour moi.

Je passe donc mon tour pour ce film là très cher Danny Boyle, en espérant que vous reveniez plus inspiré la prochaine fois.

La piste aux Lapins :

2 étoiles

 

« Le daim » de Quentin Dupieux – critique du Blanc Lapin

29 juin, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Le daim Quentin Dupieux affiche"

Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet.

Quentin Dupieux, alias Mr Oizo, 45 ans, a un projet, il en a toujours un en tête.

En fait ce qui est fascinant avec Dupieux c’est qu’il tourne un film par an avec toujours un concept surréaliste et un scénario complètement barré. C’est sa marque de fabrique et on peut dire qu’il a un public pour cela. Il faut dire qu’il dénote dans le paysage français car peu ont une identité aussi forte et peu osent des histoires aussi saugrenues. Le surréalisme n’est pas si répandu. Surtout Dupieux tourne avec gourmandise et déconnade et ne se prend pas au sérieux. C’est ce qui lui vaut son succès et d’indulgence des critiques.

Alors que dire de son nouveau film ? Est-il plus réussi que « Au poste !  » ou « Réalité« , ses deux meilleurs à mon goût ?

Je dirais que le film m’a plu et que pour une fois je l’ai trouvé complet avec une boucle logique, une cohérence.

Jean Dujardin est parfait dans ce rôle écrit pour lui, où il se confronte à une Adèle Haenel en parfait miroir de l’absurde.

Je ne peux pas donner la direction du film sans tout révéler mais c’est une bonne idée et c’est drôle. De l’humour sombre certes mais c’est marrant.

Surtout le film se lit à deux niveaux, celui de la comédie décalée et celui que lui donne le personnage d’Adèle Haenel, une introspection sur le paraitre, la nécessité pour un individu de se construire une image dans laquelle il vit et s’expose en société. Et c’est très drôle de voir ce type s’identifier par une veste en daim ridicule dans un no man’s land d’une campagne française où tout le monde se fout de ce son apparence car il n’y a quasiment pas âme qui vive. On ne sait rien de lui si ce n’est qu’il est complètement fou.

Et cette histoire qui suit la logique d’un fou qui semble en avoir une, est décalée et intéressante aussi.

Dupieux nous a pondu un film que l’on peut enfiler comme une veste et adapter à ce que l’on y recherche, juste une comédie ou d’avantage…et c’est la grande réussite du film.

Il se moque également de lui et de ses spectateurs en filmant ce mec qui se croit cinéaste et n’a pas d’histoire ou un concept hyper light.

C’est méta et c’est forcément ultra hype sous ses dehors de film caméscope fauché.

La piste aux Lapins :

3,5 lapins

« Tolkien » de Dome Karukoski – Critique du Blanc Lapin

29 juin, 2019

Résultat de recherche d'images pour "tolkien Dome Karukoski affiche"

Le film de Dome Karukoski revient sur la jeunesse de l’auteur du Seigneur des Anneaux.

On peut reprocher au film un certain académisme même si le long métrage est bien réalisé et se suit sans ennui ni agacement. Le long métrage est aidé par son interprète, Nicholas Hoult, qui comme d’hab joue super bien et incarne le personnage à merveille.

Le côté « Cercle des poètes disparus » peut gonfler certains spectateurs mais fort heureusement le film ne tombe pas trop dans le mièvre de l’amitié intello-virile. Bon un peu quand même mais çà se tient. L’imagerie de guerre qui a façonné, selon le réalisateur celle de Tolkien tout comme son histoire personnelle d’orphelin sont intéressantes et tiennent en haleine.

Le film joue à fond la carte du romanesque avec élégance et finesse. Après le personnage de Tolkien en lui-même valait-il un film ?

Il est tellement propre sur lui que ce n’est pas forcément évident. Et encore le réalisateur n’a pas insisté sur sa croyance extrêmement prégnante. Quoique après tout ceci aurait pu donner plus de relief au personnage.

Un film qui se regarde donc mais qui s’oubliera aussi.

La piste aux Lapins :

3 étoiles

 

Scott Cooper retrouve Christian Bale, un duo brillant !

29 juin, 2019

Résultat de recherche d'images pour "hostile christian bale"

Scott Cooper est un excellent réalisateur. Il a tourné les très réussis Hostile,  Strictly Criminals ainsi que Les Brasiers de la colère.

Hostile était l’un des plus beaux films de 2018.

Alors qu’il peaufine le film d’horreur Antlers produit par le nouveau studio que la Fox a créé pour Guillermo Del Toro (voir news ici), il annonce ses retrouvailles avec Christian Bale qu’il a dirigé dans Les Brasiers de la colère et Hostile.

Valhalla serait distribué sur la plateforme Netflix.

On ne connait rien du projet à part la présence de Christian Bale.

Scott Cooper développe aussi un polar suivant un détective privée trinquant un tueur et intitulé Over Tumbled Graves.

 

Taika Waititi (« Thor Ragnarok ») s’attaque à « Flash Gordon » !

29 juin, 2019

Image associée

Taika Waititi, le réalisateur de « Thor Ragnarok », réalisera pour Disney et la Fox un remake de « Flash Gordon », mais en animation !

Le comic créé en 1934 se retrouve projeté dans l’espace à lutter contre l’Empire Ming de la planète Mongo.

Publié jusqu’au début des années 1980 le personnage a connu des séries télévisées en 1954 et en 2007 et un film ultra kitsch de 1980.

CVelà fait de nombreuses années que les studios tendent de ramener le héros à la vie. Matthew Vaughn (Kingsman) avait récemment tenté.

Taika Waititi est un excellent choix car c’est un réalisateur bien barré et avec une réelle identité.

Son travail sur « Thor Ragnarok » était excellent et le film flashy et drôle à souhait, ce qui a le désigne tout naturellement pour « Flash Gordon ».

On l’annonce aussi sur l’adaptation Live d’Akira, autre arlésienne hollywoodienne et il sortira son très étrange Jojo Rabbit en fin d’année, où un petit garçon de l’Allemagne nazie a pour ami imaginaire un Adolf Hitler idéalisé…tout un programme ! Et casse gueule…

2ème Ba de « Yesterday », film surprise de Danny Boyle où les Beatles n’existent pas !

29 juin, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Danny Boyle yesterday"

Danny Boyle ne réalisera pas James Bond 25 pour désaccord artistique probablement sur le casting du méchant et le sort de l’agent secret. Mais ce qu’on ne savait pas, c’est que le réalisateur de Trainspotting, Slumdog Millionaire, 127 heures ou 28 jours plus tard, a déjà mis en boite son prochain film.

Sans en parler aux médias le réalisateur britannique a terminé son film musical dont il parlait en début d’année, avec aucune star au casting. Et çà, c’est une excellente nouvelle.

De quoi s’agira t-il ? « Yesterday » suit un jeune homme qui se réveille d’un accident et s’aperçoit que les Beatles ont disparu de l’histoire et n’ont jamais existé.

Lily James, Kate McKinnon, Ana de Armas, et Himesh Patel tiendrons les rôles titres.

Cà pour le coup, c’est une excellente surprise Mister Boyle, Danny Boyle !

Sortie le 3 juillet 2019

Bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube
12345...412