Ba du nouveau Albert Dupontel, « Au revoir là-haut » avec Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Emilie Dequenne et Mélanie Thierry

26 juin, 2017

Ba du nouveau Albert Dupontel,

Albert Dupontel est à part dans le cinéma hexagonal. C’est un excellent acteur chez les autres avec « La Maladie de Sachs« , « Le Convoyeur » de Nicolas Boukhrief, « Fauteuils d’orchestre » de Danièle Thompson, « Président » de Lionel Delplanque,  « L’Ennemi intime » de Florent Emilio Siri, « Le Bruit des glaçons » de Bertrand Blier,  « Le Grand Soir » de Gustave Kervern et Benoît Delépine, ou très récemment « Les Premiers, les Derniers » de Bouli Lanners.

Coté acteur-réalisateur, il affectionne des personnages en dehors des chemins balisés, souvent cruels et  un peu bêtes et il adore Terry Gilliam (mon Terry adoré :) )) comme Tex Avery. Et il n’a réalisé que des comédies, exercice au combien casse gueule. Son « Bernie » est devenu culte et reste bien trash, « Le Créateur » a quelques moments extraordinaires, « Enfermés dehors » était brouillon et râté, « Le Vilain » surfait sur l’excellente Catherine Frot mais était un peu trop gentil et « 9 mois ferme » fut un carton mérité en 2013 avec une Sandrine Kiberlain de retour en très grande forme.

Son sixième film en 20 ans de réalisateur, soit une belle cadence, réunira de supers acteurs aux antipodes, Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Emilie Dequenne et Mélanie Thierry !

Il sera adapté du roman « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013. L’histoire suit deux vétérans de la première guerre mondiale Edouard Péricourt joué par Nahuel Pérez Biscayart (révélation de 120 battements par minute) qui sauve Albert Maillard d’une mort certaine à quelques jours de l’Armistice.

Les deux s’associent pour  monter une arnaque autour des monuments aux morts, leur point commun étant le lieutenant Pradelle (Laurent Lafitte) qui a brisé leur vie par un ordre d’assaut absurde.

Le style à l’air moins foutraque que les scenari barrés de Dupontel puisqu’adapté d’un roman mais on retrouve la beauté de l’imagination débordante du cinéaste. C’est poétique et digne d’un Terry  Gilliam, ami personnel de notre Dupontel national. J’ai hate !!!!

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Sortie le 25 octobre 2017

Ba qui pulse pour « Preacher » saison 2

23 juin, 2017

Ba qui pulse pour

16054_AMC_PRCH_Promo_ItCameHere Preacher dans Films series - News de tournage

L’an dernier, nous découvrions l’adaptation de l’excellent comic book de Garth Ennis et Steve Dillon, « Preacher ».

On y suit un prêcheur alcoolique qui n’a plus la foi et se retrouve du jour au lendemain habité par un être venu du paradis, qui lui donne le pouvoir de commander les humains par sa voix. Sauf que les anges le recherchent ainsi que les représentants de Dieu sur terre, une bande de fous furieux ultra violents qui dirigent le vatican en sous main. Dieu a quant à lui disparu et le seul moyen pour le Preacher de s’en sortir et de retrouver sa vie paisible avec son ex copine, c’est de ramener Dieu par la peau du cul au paradis. Il est accompagné pour ca de son meilleur ami, un vampire irlandais alcoolique et de sa petite amie.

Les épisodes étaient plutôt réussis mais frstrants car l’histoire prenait son temps et ne décollait pas du village.

Maintenant on entre dans le vif pour la saison 2 avec Dominic Cooper, Ruth Negga et Joseph Gilgun.

Image de prévisualisation YouTube

Enregistrer

C’est officiel, David Fincher retrouve Brad Pitt pour « World War Z 2″ !

23 juin, 2017

C'est officiel, David Fincher retrouve Brad Pitt pour

La suite de World War Z a connu de nombreuses difficultés et abandon de réalisateur, un peu comme le 1er volet. « Dernier train pour Busan » l’a ridiculisé en 2016…

Alors faut-il craindre ou accueillir avec joie cette nouvelle. Le grand David Fincher retrouvera son ami Brad Pitt,selon Variety, après Seven, Fight Club et L’étrange histoire de benjamin button.

Personnellement je trouve çà dommage que Fincher use son temps sur un projet moins excitant que des œuvres plus exigeantes…

Enregistrer

Jean-Pierre Bacri chez les réals de « Intouchables », Ba « Le sens de la fête » !

23 juin, 2017

Jean-Pierre Bacri chez les réals de

Eric Toledano et Olivier Nakache, réalisateurs de « Intouchables« , dirigeront Jean-Pierre Bacri dans « C‘est la vie ».

L’histoire se déroulera durant un mariage au sein d’un château du 18e siècle. On suivrait les coulisses, du traiteur au photographe. Jean-Pierre Bacri joue le traiteur entouré de sonj équipe parmi lesquels Suzanne Clément, Gilles Lelouch, Jean-Paul Rouve ou Kévin Azaïs.

C’est la vie aurait pour ambition de traiter de diversité, tout comme tous les longs métrages des réalisateurs.

Sortie le 4 octobre

Bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

Enregistrer

HBO embauche le showrunner de the Leftovers pour adapter le culte « Watchmen »

23 juin, 2017

 

HBO embauche le showrunner de the Leftovers pour adapter le culte

La célèbre chaine HBO, dans sa volonté de rester à la pointe des projets les plus fous et de trouver plusieurs successeurs à Games of Thrones, souhaite adapter la célèbre bande-dessinée culte d’Alan Moore et Dave Gibbons, « Watchmen« , en série ! Rien que cela !

On se souvient de l’adaptation plutôt fidèle et réussie du pourtant décrié Zack Snyder.

HBO développera une série autour de cet univers, bien que le film de 2009 n’ait pas cartonné, ce qui est normal compte tenu de la noirceur du propos.

Il y a plein d’histoires à imaginer autour de ces supers héros anti-héros d’un monde uchronique.

Et la bonne nouvelle c’est que c’est Damon Lindelof, showrunner de la série The Leftovers, encensée par la presse après une saison 3 en apothéose, qui se chargera de cette lourde tâche !

Enregistrer

Viggo Mortensen chez Peter Farrelly (Mary À Tout Prix) ?

23 juin, 2017

Viggo Mortensen chez Peter Farrelly (Mary À Tout Prix) ?  dans Films series - News de tournage viggo_mortensen

Le trop rare Viggo Mortensen pourrait tourner pour Peter Farrelly, l’un des célèbres frangins derrière Mary À Tout Prix et Dumb Et Dumber.

L’acteur du Seigneur des Anneaux, jouerait Tony Lip, « l’un des meilleurs videurs de la ville de New-York en 1962 dont la vie a connu un tournant majeur après la fermeture du Copacabana, club dans lequel il travaillait. Devenu chauffeur, cet homme a rencontré un grand joueur de piano souhaitant l’emmener avec lui dans une tournée dans le Sud des Etats-Unis. Alors qu’au départ, les deux hommes s’entendent très mal, leur relation va évoluer et gagner en profondeur au fil de leur voyage dans cette région marqué par un fort back-ground « racial ».

Le film Green Book  sera t il une pure comédie ? Pour l’instant nous n’avons pas de détails…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Superbe Ba finale pour Games of Thrones saison 7

23 juin, 2017
Superbe Ba finale pour Games of Thrones saison 7 dans Bandes-annonces undefined_5104f046337a032d9c0039beee993a52undefined_a1a109bafc82533f083c6a253afeee2e dans Films series - News de tournageundefined_361d9d4797e5a8ee822d15138263c31c
L’avant dernière saison de Game Of Thrones commencera avec retard le 16 juillet sur HBO…

Cersei Lannister, Jon Snow et Daenerys Targaryen vont se foutre sur la tronche et les Marcheurs Blancs ne sont pas loins.

Cette saison 7 sera constituée de 7 épisodes diffusés à compter du 20 juillet prochain !

Image de prévisualisation YouTube

Enregistrer

« Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch – critique du Blanc lapin

18 juin, 2017

Cédric Klapisch revient en forme après quelques longs métrages mineurs dont personne ne se souvient. Il tourne une histoire de fraterie de trentenaires confrontés au décès de leur père viticulteur et aux choix qu’ils doivent entreprendre face au paiement des droits de succession et au partage du patrimoine que constituent les terres.

La principale qualité du cinéma de Klapisch a toujours été sa vision optimiste de l’humain et sa capacité à déceler le bon en chacun de ses personnages. Avec ce film tourné sur un complet, aux quatre saisons, il retrouve ce qui a fait le succès de « L’auberge Espagnole » et ses suites, à savoir un naturel, une simplicité désarmante dans des personnages très attachants.

Pio Marmai, Ana Girardot et François Civil sont parfaits dans leurs rôles et très sympathiques. Klapisch réussit a donner forme à l’attachement familial à un patrimoine via la célébration du père défunt, de sa mémoire, de ce qu’il a construit, qui se voit et qui respire la nature, dans une Bourgogne filmée sous ces quatre périodes.

Le film se veut tendre, ce qui agacera certains cyniques très probablement, qui lui reprocheront un ton consensuel. Mais le fait de saisir de petits moments de vie permet au film de devenir un objet attachant et souvent drôle. Les clichés ne sont pas toujours évités mais on lui pardonne tout car son film donne le sourire.

Cédric Klapisch aime ses personnage et nous les fait aimer dans « Ce qui nous lie », film généreux et solaire, qui aurait mérité un peu plus de surprises tout de même.

La piste aux lapins :

3,5 lapins

 

Enregistrer

« War machine » de David Michôd avec Brad Pitt – critique du Blanc Lapin

18 juin, 2017

Voici le 1er gros film Netflix à sortir avec Brad Pitt en tête de pont, jouant le général Stanley McChrystal, personnage sûr de lui, qui pris la tête des forces de l’OTAN en Afghanistan avant de se faire virer suite à un article assassin.

David Michôd est le très bon réalisateur derrière « Animal kingdom » et « The Rover« . Et c’est donc une grande déception que de voir ce résultat particulièrement fade, avec un Brad Pitt en roue libre qui surjoue, mal, un espèce de machiste un peu con au milieu d’une mission pour laquelle son manque de finesse sera fatal.

Le problème vient d’une mise en scène décousue qui ne permet pas de comprendre les enjeux politiques et d’un scénario lui aussi manquant cruellement de clarté.

Le jeu est outrancier, le film ne choisit jamais entre le film de guerre et la comédie et ces allers retours aussi balourds que le jeu des acteurs, font perdre le fil du récit, déjà pas très intéressant.

Un vrai ratage.

La piste aux lapins :

Bad

Enregistrer

Ba de « Logan Lucky » de Steven Soderbergh avec Adam Driver, Channing Tatum, Daniel Craig

18 juin, 2017

Ba de

Adam Driver, nouveau méchant de Star Wars – Le Réveil de la Force, premier rôle de « Paterson » de Jim Jarmusch et futur 1er rôle de « The Man Who Killed Don Quixote » de Terry Gilliam, est très très demandé.

Il sera en effet dans Logan Lucky, film du retour au cinéma de Steven Soderbergh, qui souhaitait se mettre en retraite, et n’a pas réussi (il a quand même tourné deux séries). Deux frères préparent un meurtre durant une course automobile.

Il donnera la réplique à Channing Tatum et Daniel Craig.

Sortie le 25 octobre

Bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

Enregistrer

Ba de « L’Aliéniste », nouvelle série du réal de « True Detective »

18 juin, 2017

Ba de

La chaine TNT nous prépare une nouvelle série adaptée du roman « L’Aliéniste ».

Et c’est Cary Fukunaga, réalisateur de la saison 1 de « True Detective » qui s’occupe du projet, ce qui le rend forcément d’entrée excitant.

Le casting n’est pas en reste puisqu’il réunit Luke Evans, Daniel Bruhl et Dakota Fanning.

Adapté du livre de Caleb Carr, l’histoire suit des meurtres de prostituées à Manhattan au 19ème siècle.

Laszlo Kreizler mène l’enquête avec un ami John Moore pour déterminer le profil psychologique de l’assassin.

Le livre est parait-il très sombre.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Enregistrer

Enregistrer

La réalisatrice de Wonderwoman veut faire de Ryan Gosling un superman

18 juin, 2017

La réalisatrice de Wonderwoman veut faire de Ryan Gosling un superman dans Films series - News de tournage ryan_gosling_cannes

Alors que sa Wonderwoman recueille des excellentes critiques et cartonne au box-office, Patty Jenkins souhaite faire tourner Ryan Gosling dans « I am Superman », ou l’histoire d’un pitbull de combat se retrouvant dans un périple étrange et inattendu …autant dire que c’est pour le moins « spécial » comme pitch et très loin du titre…

Mystère donc pour ce projet…


Enregistrer

12345...355