The Watchmen de Zack Snyder – critique perso

The Watchmen de Zack Snyder - critique perso dans Films hr_watchmen_poster

Le film « Watchmen », adapté du célèbre comic book de Allan Moore (V for vendetta, from hell) et Dave Gibons était l’arlésienne du cinéma fantastique. Gilliam a tenté de l’adapter puis a voulu en faire une série tellement le matériau d’origine était dense. Aronofsky s’y est cassé les dents et bien d’autres…

C’était donc l’un des films les plus attendus de l’année. Et s’il s’est planté au box office (il a tout juste remboursé le budget à l’international), il aura eu le mérite d’intégrer le cercle très restreint des films de super héros réussis.

Je l’ai revu en version longue et le film est encore meilleur. Peut être le meilleur film de l’année. Je m’explique…

Nombre d’ »ayatollahs » ont craché sur le film, la BD étant inadaptable!!! Ils étaient tellement remontés que le film était descendu avant sa sortie. Vous pensez, ce petit merdeux de zack Snyder, après avoir pondu »300″, ne pouvait que faire de belles images.

 Le problème c’est que je l’ai relue la BD…et ce « tacheron » s’en est sorti, à mon sens,  avec plus que les honneurs, avec classe !!

Le générique est somptueux, il résume à lui seul 20 ans d’histoire déformée à la sauce « Watchmen », c’est à dire ce que l’on appelle une uchronie.

Définition de Wikipédia (je sais, c’est de la merde…gnagna..) : L’uchronie est une évocation imaginaire dans le temps. « Uchronie » est un néologisme du XIXe siècle fondé sur le modèle d’utopie, avec un « u », négatif et « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne donc un « non-temps », un temps qui n’existe pas.

En littérature, c’est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. On utilise également l’expression « histoire alternative ».

 

Image de prévisualisation YouTube Le pitch :

Dans les années 40, des bandes de malfrats décident de porter des masques pour éviter qu’on les reconnaisse durant les braquages. C’est alors que des flics tout d’abord puis des citoyens zélés décident en solo de porter des costumes eux aussi mais pour coffrer les méchants. Ce sont les premiers super-héros, qui s’uniront ensuite sous le nom de « Minutemen ». Et puis, patriotes, ils participeront à la seconde guerre mondiale. Ces héros en collants ridicules sont un excellent résumé de ce qui a causé la naissance des premiers super héros, Superman, Batman, Captain américa mais aussi des dérives patriotiques qui sont mêlées à leur utilisation. Ah, la fierté américaine, pour le meilleur mais pas toujours…

L’histoire se passe début des années 80, alors que Richard Nixon se présente pour son 4ème mandat après avoir vaincu au Vietnam (toujours l’uchronie). De nouveaux supers héros, les « Watchmen »sont apparus début des années 60. Ils sont devenus très impopulaires au point d’être dissous par le gouvernement, leurs agissements devenant limite limite!! Ben oui, faire la justice soit même, au dessus des lois, avec violence, en plein mouvement hippie…ben ça passe moyen !! Et pourtant, Clint n’est pas dans les parages…

Et l’Urss est sur le point de déclencher une guerre nucléaire avec les Etats-Unis. Bref, pour résumer : on est mal !!

L’un des « Watchmen », le plus facho de tous, se fait assassiner…mais pourquoi ? L’histoire débute….

Critique :

Mais voila, dans « Watchmen », les héros n’en sont pas, ils sont psychopathes, alcooliques, impuissants, dépressifs ou démagos. Bref, dangereux pour des individus censés représenter le bien….C’est qu’à force de côtoyer le mal avec un permis de tuer sans limites, on finit par perdre un peu de ce pourquoi on avait mis un collant…je parle de super héros là, pas de travestis !!

watchmen-manhattan-header dans Films - critiques perso

Le film traite de la folie nucléaire, de la déshumanisation des dirigeants ou des héros face à certains choix. La protection du bien commun n’est pas la somme des intérêts individuels. Et en ce sens, la critique des limites du système politique et économique est intéressante, sans tomber dans la facilité. Ce n’est pas nihiliste, c’est plus complexe…

La musique est décalée. L’atmosphère de la bd est respectée, ironique et gore, très sombre.

Une compilation de toute la pop culture américaine des 50 dernières années remixée en un terrible constat d’échec, mais un très bel enterrement des utopies !!

watchmen8hj7

Certains fans ont reproché un  « copier / coller » mais ceci n’a rien de si évident que de lier les cases d’une bd. Par ailleurs, la fin modifiée se trouve plus cohérente et percutante que celle de la bd et surtout plus adaptée à un film.

Il fallait un faiseur pour ce projet et non un auteur. Zack Snyder ne s’abstient pas de réfléchir, il est juste assez malin pour ne pas rajouter au matériau d’origine sa propre vision, ce qui aurait donné un film lourd voir incompréhensible. Et les blockbusters chiants, il y’en a suffisamment, merci!! S’approprier un bouquin est une chose, pour une bd, c’est déjà plus délicat puisqu’il existe des images, un visuel et en l’occurrence, un pavé énorme. Une bd riche à ce point ne permettait pas de place pour un auteur avec son propre visuel, encore moins ses propres thèmes. Il est préférable que Terry Gilliam ou Darren Aronofsky aient jeté l’éponge et n’aient pas insufflé une dimension de plus. Znyder, a suivi le comic book comme un story board et c’était peut être bien ceci le secret de l’adaptation. 

« Watchmen » est réussi car Zack Snyder a su rester humble face au job. Très surprenant de sa part après le très pompeux et très pompier « 300″…

Alors, bien entendu, je ne peux que vous conseiller de lire la BD et de voir le film mais faire l’inverse est plus simple. Surtout, faire les deux en peu de temps aurait peu de sens. Dès lors, il est peut être plus pertinent de commencer par le film. En tout cas, bonne lecture et bon film !!

 

 

2 Réponses à “The Watchmen de Zack Snyder – critique perso”

  1. Bat vous aime dit :

    C’est bien que Gilliam n’y ait pas touché, il aurait pu faire une merde de plus… Alors que dire d’Aronofsky…

  2. dante7 dit :

    moi aussi je t’aime Bat !!!

Laisser un commentaire