Le choc des titans – critique

Le choc des titans - critique dans Films - critiques perso le-choc-des-titans-sortie-3d-confirmee1

« Le choc des titans » c’est tout d’abord le remake du film du début des années 80, summum du kitch tant les effets spéciaux semblaient datés même à sa sortie. C’est aussi la preuve qu’un jeune réalisateur français peut réussir à Hollywood puisque après « l’incroyable hulk », Louis Leterrier, le fils d’Alexandre Arcady, s’est vu propulsé à la tête de ce projet.

Le pitch est très simple, Persée est chargé par les humains de sauver leur ville du kracken, un terrible monstre. En effet, comme ils sont un peu cons, ces derniers ont décidé du jour au lendemain de se passer des dieux alors qu’ils ont la preuve de leur existence et de leur pouvoir. Hadès, dieu des enfers, en profite pour piquer au vif son frère Zeus et l’inciter à leur foutre une méga raclée. Et quoi de mieux que ce bon gros Kracken, qui s’ennuie beaucoup au fond des mers ? Mais voilà, Persée est le fils de Zeus, c’est un demi-dieu et il est du coté des cons ! Donc il va les aider à s’émanciper. Mais arrivera t-il à nous tirer de l’ennui ? C’est tout le défi !!

19178664.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091005_120228 dans Films - critiques perso
Le film de Leterrier est sans aspérités, très bien monté, avec de beaux effets spéciaux. Pégaze est magnifique, la méduse est superbe et les dieux sont un peu moins kitchs qu’en 1980. Disons que prendre Liam Neeson en Zeus et Ralph Fiennes en Hades, c’est plutôt classe. Doter les dieux d’armures qui brillent et les mettre sur des petits promontoires, là en revanche ceci fait plus penser aux « chevaliers du zodiaque », série animée bien connue du club Dorothée. Disons que ce coté là n’a rien de gênant. Le film ensuite se fout totalement de la cohérence mythologique. Il n’y en a aucune. Dans la mythologie, Hadès a toujours été un bon frère pour Zeus et c’est plutôt Poseidon qui était rebelle, jaloux et colérique. C’était d’ailleurs lui le grand méchant dans le film d’origine. Mais là encore, rien de bien grave.

Non, que le scénario soit nul et sans aucune surprise, d’un didactisme affligeant comme l’était « Alice au pays des merveilles », c’était plutôt attendu. Mais ici, nous avons à faire à une action un peu molle, à des scènes qui n’apportent rien, à du bavardage avec des dialogues éculés et attendus mais surtout à un jeu d’acteur de Sam Worthington proche de deux expressions (je fronce les sourcils / je regarde le prompteur derrière le partenaire). Moi qui l’avais trouvé plutôt pas mal dans Avatar, je suis bien plus dubitatif aujourd’hui.

 liam-neeson-zeus_s200

Leterrier est un excellent faiseur, d’ailleurs il a commencé pour Luc Besson…mais à l’image de la vision de l’entertainment de Besson, ce film manque terriblement d’âme. Les scènes s’enchainent sans véritable enjeu si ce n’est celui de voir la tronche de méduse, de Charon (raté) mais le mécanisme dramaturgique a été vu 10000 fois…On peut donc s’interroger sur l’intérêt d’adapter de manière si pompeuse et avec un total manque d’humour la mythologie grecque. Cette dernière est pourtant riche de symboles, d’histoires ludiques et s’avère très marrante à découvrir. Pourquoi se limiter au remake d’un nanar et non pas s’attaquer à certaines histoires précises de la mythologie ? Mettre plein d’ingrédients comme ceci c’est en fait faire un gros pudding de dieux. C’est vrai qu’il faudrait embaucher des scénaristes. Mais ils doivent coûter moins cher que la moindre bébête de ce bestiaire inutile et vain. Ce qui fait le sel de ces histoires ne réside pas tant dans le visuel que dans l’imaginaire qu’on développé les grecs pour expliquer les phénomènes naturels ou les sentiments humains. Car si les dieux de ce « choc des titans » ont une allure humaine, ils vivent dans un château playmobil et doivent gravement s’emmerder entre deux réunions brainstorming avec papa Zeus…

J’espérais naivement qu’un jeune réalisateur européen aurait donné un regard ironique pouvant rendre à ces merveilleuses histoires un peu de leur brio. C’est donc un échec. Nous verrons ce que fera Tarsem Singh sur « gods of War », l’adaptation du jeu vidéo. S’il est probable que le scénario sera proche du néant, peut être auront nous droit à de vrais tableaux animés, d’une beauté confondante parsemée de véritable action…Mais pour cette fois Persée, range tes sandales et retournes à l’école lire deux trois bouquins de mythologie…on en reparle au prochain essai. See you !

Une Réponse à “Le choc des titans – critique”

  1. Helran dit :

    Bon au moins ça en fait un bon nanar xD

Laisser un commentaire