Le dernier film caché d’Orson Welles sortira en mai 2015 ! Avec John Huston ! Le maitre nous livrera t il un chef d’oeuvre 30 ans après sa mort ?

Le dernier film caché d'Orson Welles sortira en mai 2015 ! Avec John Huston ! Le maitre nous livrera t il un chef d'oeuvre 30 ans après sa mort ? dans Dossiers welles2

30 ans après sa mort, la filmographie d’un des plus grands maitres du septième art pourrait passer de 11 à 12 films !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, un film totalement inédit de Welles existe.

Le New York Times indique cette semaine que The Other Side of the Wind sortira en salles le 6 mai 2015, pour le 100ème anniversaire de la naissance du réalisateur.

Royal Road Entertainment est sur le point d’acquérir les droits de distribution.

Orson Welles était connu pour ses tournages épiques dont son pire, « Don quichotte » qui fut aussi laborieux que le projet de Terry Gilliam. En effet, il tourna le film sur une période de 15 ans, sans scénario, en noir et blanc et avec peu de paroles et par morceaux, faute de moyens. Son acteur principal décéda même à un moment, laissant le film inachevé, Welles étant insatisfait du résultat.

Il fut remonté bien après la mort d’Orson Welles par Jess Franco en 1991. Le résultat n’est hélas pas à la hauteur des chefs d’œuvres du grand Welles même si des moments de fulgurance persistent de temps en temps.

Mais aujourd’hui il est question d’un autre film inachevé de Welles, « the other side of the wind ». Il le tourna en 1972 en France, en Espagne et aux USA. Contrairement à Don Quichotte, ce film là ne fut pas terminé pour des raisons de droits d’auteur et de conflit entre le producteur du film, beau-frère du Shah d’Iran et Orson Welles.  La société de production franco-iranienne les Films de l’Astrophore avait retenu des bobines du film, fâchée avec le réalisateur, et les avait stockées dans une banlieue de Paris.

Les parties héritières ont cédé leurs droits et les bobines afin qu’un studio monte enfin le film. Welles avait bossé sur le film jusqu’à son décès et monté 45 minutes mais il lui manquait des bobines ! Son ancienne compagne Oja Kadar, avait par ailleurs retenu ce montage et l’avait embarqué dans son pays natal, la Croatie.

Il a donc fallu convaincre cette dernière, la société de production et l’héritière d’Orson Welles, sa fille Béatrice, pour réunir les pièces du Trésor. Welles avait par ailleurs transmis des notes très précises à un acteur du film, Peter Bogdanovich, afin de décrire la façon dont il souhaitait que le film soit monté dans son intégralité. Or ceci est une différence majeure avec le « Don quichotte » remonté en 1991.

L’acteur principal du film n’était autre qu’un autre immense réalisateur de l’histoire du septième art, John Huston (le trésor de la Sierra Madre, la nuit de l’iguane, le faucon Maltais, les Désaxés, Reflets dans un œil d’or, Juge et hors la loi, L’homme qui voulut être roi, etc….). L’association Welles / Huston avait de quoi faire frémir ! John Huston y joue un réalisateur de cinéma se battant avec les exécutives d’Hollywood pour terminer son film. Autant dire que c’est carrément autobiographique de la Part de Welles ! Et que voir un immense réalisateur comme Huston prêter ses traits est une idée géniale.

Je ne sais pas si vous croyez au miracle mais qui sait, l’un des maitres de l’histoire du cinéma nous sortira peut être un autre bijou de part delà la tombe…ce serait sacrément fort mais digne des plus belles extravagances de cet ogre.

oswwelles dans Films

 

Laisser un commentaire