Le génial Bong Joon-Ho (« The host », « Snowpiercer ») sur un film de monstres entre Corée et Etats-Unis

Le Coréen Bong Joon-Ho est l’un de mes chouchous.

« Memories of muder« , « The host » et « Mother » ont fait de lui est l’un des plus grands réalisateurs du cinéma mondial. Pour son premier film en langue anglaise, l’adaptation de la bande-dessinée française « Le transperceneige« , sortie en 2013, il s’est…un peu planté à mon goût (voir critique ici).

Son nouveau film s’intitulera Okja et Bong y racontera l’histoire d’une jeune  campagnarde, de la province de Gangwon, qui va voyager de la Corée aux États-Unis…avec une histoire de monstre nommé Okja… Quand on se souvient de The Host, on peut s’attendre à un délicieux jeu de brouillage de pistes entre les genres.

Le film sera tourné aux États-Unis et en Corée pour un budget de 25 à 30 M$…

Votre blanc lapin dévoué a hâte !

Le génial Bong Joon-Ho (

Laisser un commentaire