L’immense Milos Forman nous a quittés

L'immense Milos Forman nous a quittés dans Dossiers nicholsonforman

Milos Forman est décédé à l’âge de 86 ans.

Avec 13 longs métrages en 45 ans, Milos Forman s’est fait rare et a signé des biopics sur lesquels nombre de cinéastes devraient s’inspirer plus souvent.

Il aimait les héros passionnés, envahis par leur folie, subversifs et provocateurs, des Icare se carbonisant l’esprit en tentant d’approcher leur but. Forman s’intéressait à des destins qui se brisaient et aux raisons de ces échecs, intuitivement liées dès l’origine à celles de leur succès.

D’origine tchèque, il débute avec L’As de pique (Léopard d’or à Locarno), et Les Amours d’une blonde, deux récits sur de jeunes gens anticonformistes.

Au feu, les pompiers ! provoque une polémique dans son pays par ses propos politiques mais face à l’incompréhension reçue chez lui, il préfère mettre les voiles et partir aux États-Unis.

Pour son premier film américain, Taking Off, il reçoit le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 1971. Il y traite d’un conflit entre deux générations que tout oppose et qui préfère se libérer en s’éloignant.

img_12-750x450 Milos Forman dans Films - critiques perso

L’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur lui reviendra une première fois pour son premier chef d’œuvre, Vol au-dessus d’un nid de coucou avec un Jack Nicholson, au meilleur de sa forme. Grand succès public devenu une référence culturelle des années 80, le film s’intéresse au personnage de McMurphy qui se fait interner dans un hôpital psychiatrique afin d’éviter la prison. Il découvre alors l’infirmière Ratched, au méthodes inhumaines et répressives mais aussi des dérangés en détresse. Il va alors foutre un énorme bordel au sein de ce huit clos. L’allégorie touche ici à la déshumanisation infligée par le communisme, et au poids d’une autorité dictatoriale sur la liberté d’un être.

Il adapte ensuite la comédie musicale à succès de Broadway, Hair, très influencée par l’héritage hippie.

Il reprend un projet avorté de Brian de Palma, Ragtime et s’intéresse à un afro-américain du début du 20ème siècle, pianiste et jazzman, qui subit les persécutions de blancs. Le racisme et le début d’une lutte pour des droits y sont racontés jusqu’à ce que les ailes se brisent…une thématique forte à Milos Forman.

amadeustv dans Films series - News de tournage

Avec Amadeus, il remporte en 1985 et pour une seconde fois le doublé Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur. Forman se délecte de cet être génial, plein de fougue et anticonformiste comme personne. Son premier biopic et sa réalisation inventive font de la vie de Mozart un passionnant thriller, parsemé de panache et qui accompagnera là aussi le personnage dans son ascension jusqu’à ce que le système le détruise.

En 1989, sa libre adaptation des Liaisons dangereuses, Valmont avec Colin Firth, sera un succès critique mais un échec public face au film de Stephen Frears.

the%20people%20vs%20larry%20flynt

Larry Flynt marque son retour en 1996 et raconte la vie du créateur du magazine Hustler. Le personnage campé par l’excellent Woody Harrelson, est immoral mais jouissif par sa liberté et son sens de la provocation. Forman critique une Amérique conservatrice, impérialiste et bornée, ce que les années suivantes auront du mal à contredire…Il recevra Ours d’or à Berlin.

manonthemoonkaufman

Man on the Moon (Ours d’argent) donnera à Jim Carrey un rôle en Or, à la fois drôle et très émouvant. On y suit le comique Andy Kaufman, mort à l’âge de 35 ans. Ce comédien au comique absurde, est très attachant. On y suit son talent, ses coups, son pessimisme sombre…encore un bijou cinématographique.

Les Fantômes de Goya, son dernier film, sera hélas un raté.

Milos Forman était un des plus grand cinéastes des années 70 à 2000, un homme qui connut le totalitarisme nazi puis communiste et qui irrigua toute sa filmographie d’histoires d’hommes souhaitant vivre à fond les ballons leurs passions, jusqu’à la folie, jusqu’à ce que leur identité se trouble et les desserve. Son cinéma était engagé, anticonformiste, énergique et tout simplement brillant.

Nous avons perdu un immense Monsieur.

Laisser un commentaire