Le « Joker » avec Joaquin Phoenix reçoit le Lion d’Or à Venise ! « J’accuse » de Polanski et le dernier Roy Andersson sur le podium

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "joker phoenix affiche"

Si le Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt qui sort le 26 septembre a recueilli d’excellentes critiques, parlant de nouveau chef d’oeuvre de SF, ce dernier repart bredouille de la 76ème Mostra de Venise.

Mais la Mostra confirme sa meilleure forme après de bons noms sélectionnés et les années 2017 (La forme de l’eau de Guillermo del Toro) et 2018 (Roma d’Alfonso Cuaron) qui lui ont permis de sacrer le futur film qui cartonna aux Oscars deux d’affilée.

Anti chambre de la cérémonie des Oscars depuis trois ans, ce nouveau positionnement devrait se poursuivre puisque le Joker de Todd Phillips repart avec le Lion d’Or. Après un film Netflix (Roma) l’an dernier, c’est un film DC Comics donc un film de super héros qui repart primé, disruptif !

Il faut dire que le film qui sort le 9 octobre semble sombre, violent et porté par un Joaquin Phoenix au sommet pour jouer la création du Némésis de Batman.

Image de prévisualisation YouTube

Roman Polanski avec J’accuse, remporte le Grand Prix du Jury pour son film sur l’affaire Dreyfuss avec Jean Dujardin et Louis Garrel, malgré une présidente, Lucrétia Martel, qui avait exprimé sa désapprobation d’accueillir le film, dans le cadre du scandale sexuel qui accompagne le maitre polonais depuis 40 ans à chaque sélection dans un festival.

Résultat de recherche d'images pour "j'accuse polanski"

Roy Andersson, le suédois perché, est sacré meilleur réalisateur pour About Endlessness, sa nouvelle pépite surréaliste qui ne ressemble à rien d’autre tant son style et son talent sont uniques. Je ne peux que vous inciter à voir son Lion d’Or d’il y a 4 ans, « Un pigeon perché sur une branche philosophait sur le sens de l’existence« , un film excellent, drôle et corrosif.

Résultat de recherche d'images pour "About Endlessness"

Les films Netflix repartent sans rien contrairement à 2018. « The Laundromat » de Steven Soderbergh avec Meryl Streep sur les Panama Papers a déçu la presse. En revanche « Marriage Story«  de Noa Baumbach (Frances Ha) porté par Scarlett Johanson et Adam Driver a été hyper bien reçu (il sort endécembre) et « Le Roi » de David Michod avec Timothée Chalamet également. Quelques bons rdv à venir d’ici fin 2019 sur la plateforme en plus du Irishman de Scorsese.

Que Venise se rééquilibre par rapport à Cannes est une bonne nouvelle pour les cinéphiles.

Laisser un commentaire