Archive pour mai, 2020

Tom Cruise sera le 1er acteur à tourner dans l’espace

31 mai, 2020

https://www.journaldugeek.com/content/uploads/2020/05/tom-cruise.jpg

Tom Cruise aime les défis, il aime être le premier, il aime faire ses propres cascades, montrer qu’il peut le faire à 58 ans et repousser les limites de l’âge.

Alors Tom n’est pas éternel, il a un petit problème avec celà mais avouons que si ses croyances scientologues dérangent toujours autant, son implication professionnelle et artistique forcent le respect.

Il est revenu du désert vers 2010 grâce à Mission Impossible, une série de films qui se bonifie avec le temps tant artistiquement qu’en terme de box-office, et sur laquelle on n’aurait pas misé sur le long terme il y a 25 ans.

Son prochain tour de force sera de tourner dans l’espace dans un projet porté par la NASA et SpaceX  d’Elon Musk.

Pour le magnat Musk, c’est une énorme publicité.

Doug Liman serale réalisateur, lui qui connait très bien Tom Cruise pour l’avoir dirigé dans Edge of Tomorrow, Barry Seal : American Traffic, et bientôt la suite de Edge of Tomorrow.

Robert Pattinson retrouve Claire Denis pour « The Stars at Noon »

31 mai, 2020

Résultat de recherche d'images pour "Margaret Qualley"Résultat de recherche d'images pour "Robert Pattinson 2020"

Robert Pattinson retrouvera Claire Denis après l’excellent High Life.

Margaret Qualley, fille Andie MacDowell, découverte dans Once Upon a time in Hollywood, partagera avec lui l’affiche de « The Stars at Noon ».

Ce thriller sur fonds d’histoire d’amour est l’adaptation du roman Des étoiles à midi de Denis Johnson sorti en 1986. On y suit un homme d’affaires britannique et une pétillante journaliste sur fond de révolution au Nicaragua.

BA de la dernière et 3ème saison de DARK

31 mai, 2020

Résultat de recherche d'images pour "DARK saison 3"

L’excellente série allemande Dark se terminera pour sa troisième saison en 2020.

Les allers retours à travers le temps ont été gérés avec un scénario malin et qui ne s’est pas perdu. C’est assez balaise.

Le final permettra -t-il de répondre à toutes les questions ou serons nous frustrés ?

Réponse sur Netflix le 27 juin 2020.

Image de prévisualisation YouTube

Un nouveau « La planète des Singes » dans les cartons

31 mai, 2020

Un nouveau

Alors que le 1er épisode du reboot de la série de films La planète des Singes, avait surpris tout le monde de part la qualité des effets spéciaux, de l’intrigue et de la mise en scène, le second film de cet immense préquel au chef d’œuvre de 1969, m’avait un peu déçu. Matt Reeves, qui reprenait le flambeau avait livré un très bon divertissement hélas trop centré sur l’action et surtout terriblement manichéen dans l’archétype des personnages. Ce défaut toujours présent dans le troisième volet fut secondaire grâce à la mise en scène peut être moins épileptique et surtout une histoire bien mieux écrite.

Globalement cette trilogie fut donc une réussite et surtout elle avait une fin, ouverte certes mais le cycle était terminé.

Mais Disney a racheté la Fox et depuis mars 2019, le studio détient les droits et ne compte pas s’arrêter là.

Un nouveau film est donc en préparation, ce qui est logique quand on sait que le box office des trois films était de 1,6 milliard de dollars.

Wes Ball, réalisateur des gentils films dystopiques pour ados Le Labyrinthe, a été embauché.

Mais conscient qu’il n’est pas évident de passer derrière un succès, ce dernier confirme que ce film ne sera pas un reboot mais un nouveau log métrage dans le même univers et donc plutôt…une suite.

Disney a également décidé de conserver les producteurs de la trilogie précédente pour assurer une cohérence. Nous verrons bien.

« Killers of the Flower Moon », le prochain Scorsese avec Léo DiCaprio et Robert De Niro, sera un film Apple TV+ !

31 mai, 2020

Résultat de recherche d'images pour "Leonardo DiCaprio et Robert De Niro scorsese"

Léonardo DiCaprio et Martin Scorsese c’est un peu une histoire d’amour artistique qu’on prend plaisir à voir se construire de film en film. Cette relation quasi filiale, ce respect mutuel des deux artistes est beau à voir d’autant qu’ils ont livré cinq films dont des bijoux de leur carrière respective (Gangs of New York, Les Infiltrés, Shutter Island et Le loup de Wall Street).

Alors que le maitre Scorsese a retrouvé son ex muse, Robert De Niro ainsi que Al Pacino et Joe Pesci pour The Irishman sorti en novembre 2019 sur Netflix, le maitre a convaincu ses deux acteurs fétiches de se réunir.

Robert De Niro, l’acteur fétiche de Scorsese avant qu’il rencontre DiCaprio, et qui vient juste de retrouver Scorsese une 9ème fois, 24 ans après Casino, reprendrait le plateau de son ami Martin et donc partagera l’affiche avec Léo. Ils avaient joué ensemble en 1993 dans Blessures secrètes, Léonardo était alors un adolescent.

Killers of the Flower Moon est l’adaptation d’un livre qui se déroule dans les années 1920 en Oklahoma. Des meurtres sont perpétrés dans la communauté indienne Osage alors que des gisements de pétrole viennent d’être découverts dans leur réserve.

C’est Eric Roth, scénariste de Forrest Gump, qui se charge du scénario.

Le fait de voir une nouvelle collaboration de ces deux génies du cinéma se concrétiser est forcément un évènement ciné des plus excitants.

L’énorme nouvelle est que Scorsese a pris goût au confort de Netflix et souhaite un budget tout aussi important que The Irishman à savoir 200 M$.

Mais Martin n’a pas conscience que c’est énorme, c’est le budget d’un blockbuster. Dès lors les studios classiques tournent le dos à ce souhait (un peu de diva avouons le) dans la mesure où la rentabilité d’un tel budget est loin d’être assurée. Le risque industriel est évident à ces niveaux là.

Scorsese a donc proposé son projet à la fois à Netflix et à Apple Tv.

C’est donc Apple qui rafle la mise et empêche à Netflix de se payer une seconde ois le maitre Scorsese.

Détenir les droits d’un film d’un des plus grands maitres du cinéma avec un tel casting avec possibilité de prix est évidemment attirant pour ces nouveaux acteurs de la production mais c’est clairement se payer une danseuse dans la mesure où The Irishman n’a pas apporté de prix prestigieux à Netflix…

L’excellente nouvelle, au delà des retrouvailles Di Caprio / Scorsese, d’une nouvelle collaboration Scorsese / De Niro (24 ans entre Casino et The Irishman), de la réunion Di Caprio / Scorsese, d’un budget de 200 M ultra confortable, c’est que Apple sortira le film au cinéma et non en exclusivité sur sa plateforme même si ensuite l’exclusivité Vod reviendra à Apple TV+;

Le tournage a été décalé à cause du Covid du printemps 2020 à bientôt et réunira les deux acteurs monstres sacrés 25 ans après Blessures secrètes mais pour la première fois sous l’œil d’un des plus grands maitres contemporains, qui leur a donné parmi leurs plus grands rôles…

« La voie de la justice » de Destin Daniel Cretton – critique du Blanc Lapin

31 mai, 2020

La Voie de la justice VF | Dbserie.com

Le pitch : Le combat historique du jeune avocat Bryan Stevenson.  Après ses études à l’université de Harvard, Bryan Stevenson aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley. Un de ses premiers cas – le plus incendiaire – est celui de Walter McMillian qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile.

« La voie de la justice » fait partie de ce genre de film d’enquêtes et de procès où il est révélé au public des injustices profondes hallucinantes. C’est un genre en tant que tel aux USA et récemment le très bon Dark Waters suivait le scandale écologique du téflon.

Ici le thème est encore plus fort puisque Destin Daniel Cretton s’intéresse aux condamnés à mort noirs, jugés sans preuves par une institution raciste, des policiers qui les arrêtent, aux témoins manipulés pour finir par des juges uniquement intéressés par le fait de trouver un coupable. Le récit du film, basé sur une histoire vraie, est sidérant et suffit à lui-seul à justifier le visionnage. On entend souvent parler de cette justice à deux vitesses mais avec un film, au ton juste, bien interprété, forcément, ceci vous arrache des pincements et des révoltes. On comprend mieux cette situation héritée de l’esclavagisme puis du Klu Klux Klan et le gap énorme qu’il reste à accomplir. Et ce ne sont pas les évènements récents de bavures policière ayant entrainé la mort d’un innocent, qui vont calmer ce feu.

Michael B. Jordan et Jamie Foxx sont impeccables comme d’habitude.

Évidemment on peut reprocher au film la platitude de sa réalisation, très classique, mais bon nombre de spectateurs retiendront le fond, salvateur et nécessaire d’une plus grande prise de conscience en Europe.

La sincérité de ce plaidoyer contre la peine de mort ne peut pas vous laisser insensible. Après, ce témoignage désarmant atteint ses limites par une mécanique déjà vue et maintes et maintes fois dans des films plus puissants.

La sobriété évite le mélo qui aurait pu plomber le film mais anéantit également toute prise de risque dans cette mise en scène. Certes le cinéma c’est fait pour raconter des histoires et témoigner mais tout le problème est le comment et au final c’est important. M le Maudit de Fritz Lang a traversé le temps depuis les années 30 alors qu’il parlait du lynchage et de la peine de mort pour un tueur d’enfant. Et le film qui était violemment contre la peine de mort est resté actuel et moderne parceque Fritz Lang l’a magnifié par ses choix de mise en scène, de découpage, de rythme.

« La voie de la justice » est donc un bon film à voir car son thème et son jeu sont réussis mais il ne traversera pas le temps.

La piste aux Lapins :

3,75 lapins

« K Contraire » de Sarah Marx – critique du Blanc Lapin

31 mai, 2020

K contraire - film 2018 - AlloCiné

Le pitch : Quand Ulysse, 25 ans sort de prison, il doit gérer sa réinsertion et la prise en charge de sa mère malade. Sans aide sociale, il lui faut gagner de l’argent et vite. Avec son ami David, ils mettent en place un plan. Mais rien ne se passe comme prévu.

Sandrine Bonnaire joue un second rôle fort dans ce film sur la réinsertion d’un jeune homme qui sort de prison et doit financer la prise en charge de la dépendance de sa mère.

Ce premier long-métrage est très bien interprété, mention spéciale à son premier rôle, le méconnu Sandor Funtek, qui donne toute la rudesse nécessaire à ce personnage à qui la vie n’a fait aucun cadeau et qui se trouve très seul pour ramer à contre courant.

« K Contraire » mêle suspens et subtilité et vous tient de bout en bout dans une histoire où on espère qu’un coin de ciel bleu va éclaircir la destinée du personnage. La scène de fouille par la douane est en ce sens très bien réalisée par son mélange de silence, de déterminisme  et de fatalisme.

La solitude du personnage et cette exclusion du monde normal est assez flippante et fait de ce « K Contraire » une réussite.

La piste aux Lapins :

3,5 lapin

Andrew Stanton (Le Monde de Nemo, Wall-E) de retour à la SF

23 mai, 2020

Le Monde de Nemo 3D - Extrait - Par ici la sortie ! VF - Le 16 ...Wall-E : Le dessin animé d'animation et film Disney/PixarJohn Carter, un film de 2012 - Vodkaster

Andrew Stanton a connu des succès critiques et publics fulgurants avec Pixar et 1001 pattes, Le Monde de Nemo, ou Wall-E.

Mais son passage au long métrage en prises de vues réelles avec des acteurs s’est fait très violent puisque John Carter fut l’un des plus gros échecs de Disney au box-office, une catastrophe industrielle.

C’était en 2012 et bien que Pixar l’ait ré-accueilli pour réaliser la suite de Némo, Le monde de Dory, il a préféré se concentrer sur des réalisations de séries télévisées pour panser ses blessures ces quatre dernières années avec deux épisodes de Stranger Things par ci, un de Legion, de Better Caul Saul et un de Tales from the loop.

Searchlight Pictures l’aurait convaincu de revenir réaliser pour le grand écran avec Chairman Spaceman.

On y suivra un « voleur d’entreprises » qui embarque pour une mission interplanétaire. Délaissant sa fortune qu’il à constitué illégalement et au détriment de ses victimes, il doit intégrer cette mission qui colonisera un grand système solaire. L’histoire est inspiré d’une nouvelle de Thomas Pierce, publiée dans le NewYorker et c’est l’auteur qui écrira le scénario.

 

Peter Dinklage en Van Helsing associé à Jason Momoa en vampire repenti

23 mai, 2020

Peter Dinklage sera bien dans Avengers : Infinity WarJason Momoa s'est rasé la barbe pour une raison bien précise ! Les ...

Peter Dinklage sera un descendant de Van Helsing, associé à un vampire ayant fait vœu de ne plus tuer, interprété par Jason Momoa.

Les deux stars de « Game of Thrones« , joueront des arnaqueurs de villageois qui mettent en scène de fausses attaque du vrai vampire et la fausse libération par le chasseur, dernier d’une lignée de renom.

Good Bad & Undead sera réalisé par Max Barbakow, repéré à Sundance pour la comédie inédite Palm Springs.

David Robert Mitchell (It Follows, Under the Silver Lake) sur un film de super héros « indé »

23 mai, 2020

Under The Silver Lake - film 2018 - AlloCiné

David Robert Mitchell a marqué avec It Follows, avant de diviser avec Under the Silver Lake.

Ce dernier m’avait moyennement convaincu même si l’originalité du trip proposé était marrante. Il manquait cependant une cohérence et la mise en scène était un peu poseuse.

Là le réalisateur va proposer pour la MGM un film de super-héros différent. Heroes & Villains sera écrit par le réalisateur lui-même et se veut être original dans son approche.

On n’en sait pas plus pour le moment mais nous devrions en réentendre parler prochainement.

Romain Duris sera Gustave Eiffel

23 mai, 2020

https://static.actu.fr/uploads/2020/01/duris-mackey-854x569.jpg

Romain Duris, Emma Mackey et Pierre Deladonchamps joueront dans EIFFEL de Martin Bourboulon. Prévu pour une sortie le 21 février 2021, le film suivra Gustave Eiffel, interprété par Duris, au sommet de sa carrière, juste après sa collaboration sur la Statue de la Liberté.

Le gouvernement français l’approche alors pour qu’il créé un monument exceptionnel pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris.

Au début il est réticent et préfère le projet autour du métropolitain. Mais tout va changer pour des raisons de cœur …tadaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!

Après Ad Astra et Brad Pitt, James Gray courtise Cate Blanchett pour son « Armageddon Time » !

23 mai, 2020

Filmstart, Kritik & Trailer: „Carol“ mit Cate Blanchett - WELT

James Gray est le maitre derrière ses drames New-Yorkais « little odessa« , « la nuit nous appartient« , « two lovers« . Puis il s’est éloigné de New-York pour la grande aventure avec le très beau « The Lost City of Z« , qu’il mis 10 ans à réussir à produire.

Son film de science-fiction Ad Astra, permettait à Brad Pitt d’ajouter en 2019 un nouveau grand rôle après celui obtenu chez Tarantino deux mois avant (Once Upon a Time in Hollywood). Le film était l’une des grandes réussites de l’année alors qu’il était pourtant très attendu et sera l’un des nouveaux étalons de la science-fiction moderne grâce à la beauté de ses images et la richesse des thématiques brassées.

Après ses trois incursions dans des genres non contemporains (film en costume pour The Immigrant, aventures pour « The Lost City of Z » et Science-Fiction pour « Ad Astra »), James Gray reviendra à New York avec Armageddon Time. Il s’agira d’un film en partie un film autobiographique qui suivra l’éducation du réalisateur dans le quartier du Queens des années 80.

Il y parlera de la Kew-Forest School où il est passé étudiant et dont le propriétaire était Fred Trump, le père de Donald Trump. On a donc hâte de voir le traitement qu’il réservera au père du pire président que les Etats-Unis aient subis.

La très classe et talentueuse Cate Blanchett est en négociations pour être en tête d’affiche. On croise les doigts…

1234