Jeremy Irons rejoint le Gucci de Ridley Scott avec un casting ouf Lady Gaga, Adam Driver, Al Pacino, Robert de Niro, Jared Leto

 

MGM Picks Up Ridley Scott's Gucci Assassination Drama With Lady GagaDe Niro, Leto, Pacino, Driver… au casting du prochain Ridley Scott ...Jeremy Irons on myCast - Fan Casting Your Favorite Stories

Le livre de Sara Gay Forden, intitulé The House of Gucci : A sensational story of murder, va faire l’objet d’une adaptation cinématographique.

Alors certes, compte tenu du confinement, on ne sait pas quand d’autant que Ridley Scott serait à la réalisation et qu’avant de passer à un autre film, il doit reprendre et terminer le tournage de The Last Duel, qui réunit Adam Driver, Ben Affleck et Matt Damon.

Lady Gaga y jouera l’épouse de Maurizio Gucci (Adam Driver) qui avait commandité son meurtre, ce qui ne manquera pas d’apporter une certaine hype au projet lors de sa sortie.

La MGM souhaite sortir le film fin 2021. Certes c’est ambitieux mais n’oublions pas que papy Scott, 82 ans au compteur, a enchainé pas moins de 16 films en 20 ans soit un de plus que Steven Spielberg et un de moins que moins que Clint Eastwood, qui sont eux aussi des boulimiques et stakhanovistes.

Ridley Scott, toujours aussi boulimique de tournage, a convaincu Adam Driver de revenir (après son prochain film ensemble, The last Duel), mais aussi Jared Leto, Jack Huston et un duo de monstres sacrés Al Pacino et Robert de Niro. Les deux acteurs se sont rarement donné la réplique et leur réunion dans The Irishman en 2019 de Robert de Niro était un plaisir de cinéphile à la hauteur. Les deux grâce au Scorsese puis De Niro via le Joker et le prochain Scorsese / Di Caprio, ou Al Pacino via le dernier Tarantino (Once Upon in Hollywood) ou la série Hunters, sont de retour dans des projets sympas à l’approche des 80 ans. Cà fait rudement plaisir !!!!!

Et pour couronner le tout, l’excellent Jeremy Irons, de retour grace à Batman et sutout la série Watchmen, endossera le rôle de Rodolfo Gucci, le père de Maurizio Gucci.

Il faut dire qu’après Gladiator en 2000, Ridley Scott a profité à fond de son succès pour tourner avec frénésie les deux tiers de sa carrière en 20 ans là où il avait tourné seulement 10 films les 23 premières années de sa carrière. Certains diront, dont votre blanc lapin préféré, qu’il aurait mieux fait de prendre son temps et de faire du qualitatif.

Un réalisateur tourne en général un film tous les deux ans quand il cartonne et plus généralement tous les trois, quatre voire cinq ans…et non tous les 1,25 années.

Or si Scott a tourné des chefs d’œuvre comme Alien le huitième passager, Blade Runner ou de très bons films comme Les Duellistes, Thelma et Louise, c’était durant sa carrière moins speed. Gladiator est pour moins un gros glaviot sans aucune cohérence, Hannibal un film de commande sans âme. Ses autres films des 20 dernières années sont relativement réussis à savoir La Chute du faucon noir, Les Associés, Kingdom of Heaven, Une grande année, American Gangster, Mensonges d’État, Robin des Bois, Prometheus, Exodus, Seul sur Mars, Alien Covenant, Tout l’argent du monde.

Mais ils ont tous en commun de manquer d’une étincelle, d’un brio. Est-ce du à la moindre inspiration du bonhomme dont le côté faiseur industriel a pris le pas sur le reste ? Est ce du au manque de préparation entre chaque film ? Sa filmographie est longue et surtout il ne s’est pas effondré de longs moments comme d’autres de sa classe d’âge comme Francis Ford Coppola ou Brian de Palma.

Ceci fait tout de même plaisir de savoir l’animal toujours au travail, espérons juste qu’il nous sorte un vrai excellent film avant la fin de sa carrière.

Le tournage va avoir lieu très prochainement et l’ambition de Scott est de sortir le film fin novembre 2021.

Laisser un commentaire