Bertrand Tavernier est mort, le cinéma français perd l’un de ses plus grands réalisateurs

Photographes en Rhône-Alpes::[Bertrand Tavernier, réalisateur]

Triste, forcément, je suis triste. J’espérais qu’il réaliserait un dernier film. Bertrand Tavernier était l’un de mes réalisateurs préférés, d’une humanité dans ses thématiques, d’une diversité dans ses approches, un cinéma social et cinéphile…çà fait chier, vraiment. Le cinéma français est en deuil car l’un de ses plus grands maitres est parti, sans crier gare.

Il débute dans les années 60 comme attaché de presse d’un producteur qui lui financera ses premiers courts métrages puis commencera à devenir scénariste.

L'Horloger de Saint-Paul (Ciné+ Classic) Rochefort et Noiret, amis pour la  vie

Ce n’est qu’à 32 ans, en 1973 qu’il tourne son premier film, un film qui marque, un film sur la peine de mort, « L’horloger de Saint Paul » avec un Philippe Noiret et un Jean Rochefort impressionnants de justesse. Le film conquiert la presse (Prix Louis-Delluc et Ours d’argent à Berlin) et toute la filmographie de Bertrand Tavernier aura la même exigence, le même discours social et humaniste avec un recul et une délicatesse incroyable de justesse.

QUE LA FÊTE COMMENCE… – RueDuCine | Notations et Avis de Films

Dès son second film, « Que la fête commence ! », il s’attaque au film d’époque avec un style proche de la bouffonnerie pour décrire le quotidien du duc Philippe d’Orléans, régent du jeune Louis XV, incarné avec brio par Philippe Noiret, accompagné de Jean-Rochefort, césar du meilleur second rôle et Jean-Pierre Marielle, excellentissime également. Le mélange de violence, d’insouciance, de cynisme, de décalage entre ces nobles omnipotents et la pauvreté du peuple font du film un objet filmique à part entière. En plus du prix pour Rochefort, le film remporte le César du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario en 1976.

Le juge et l'assassin Film 1975 - Télé Star

Michel Galabru remportera le César du meilleur acteur à contre emploi pour un autre chef d’oeuvre, »Le juge et l’assassin« , où Noiret incarne un juge chargé de trouver et condamner un meurtrier d’enfants à la fin du 19ème siècle. Là aussi, Tavernier s’emparât brillamment d’un sujet historique pour dénoncer la brutalité des institutions tout en faisant écho au débat sur la peine de mort. Passionnant. Énorme claque.

La mort en direct s’intéresse avec moins de brio aux excès de la télévision, avec un certain don prémonitoire et toujours Noiret, fidèle au poste. Pareil, Une semaine de vacances avec Nathalie Bail est un bon film mais ne marque pas.

Télé. Le film à voir ce soir, "Coup de torchon" de Bertrand Tavernier

Retour en 1981 au duo Tavernier/Noiret avec l’énorme Coup de Torchon, avec Isabelle Hupert, Jean-Pierre Marielle, Stéphane Audran, Eddy Mitchell. Adaptation d’un roman de Jim Thompson, cette comédie acide et iconoclaste qui se moque de l’Afrique coloniale, aurait pu être réalisée par un autre grand Bertrand, Blier pour le coup.

10 ans de carrière et déjà 4 chefs d’œuvres, Tavernier fait partie déjà des plus grands.

Avec Un dimanche à la campagne en 1984, il raconte le crépuscule d’un vieux peintre qui reçoit ses enfants à la campagne avec une Sabine Azéma époustouflante.

Autour de minuit avec François Cluzet et Lonette McKee lui permet de s’étendre sur sa passion pour le jazz en 1986, et en 1987, La Passion Béatrice lui fait retourner au film d’époque avec la toute jeune Julie Delpy.

Armistice du 11 novembre : il faut revoir La vie et rien d'autre, le chef-d'oeuvre  de Tavernier - Actus Ciné - AlloCiné

La Vie et rien d’autre lui permet de retrouver Philippe Noiret et Sabine Azéma et de signer son cinquième chef d’oeuvre en s’intéressant aux tranchées de la première guerre mondiale et aux gueules cassées. Très grand film, qui prend aux trippes.

Avec Daddy Nostalgie en 1990, le cinéphile qu’il est donne deux très beaux rôles à Dirk Bogarde et Jane Birkin dans un nouveau film sur la filiation entre une fille et ses parents au seuil de leur départ. Film méconnu de sa filmographie mais à voir.

Avec La guerre sans nom il signe un documentaire de près de 4 heures sur la guerre d’Algérie alors que les blessures sont loin d’être pansées et on le voit encore aujourd’hui. Passionnant.

L.627: Amazon.fr: Jean-Paul Comart, Charlotte Kady, Jean-Roger Milo, Nils  Tavernier, Philippe Torreton, Bertrand Tavernier, Didier Bezace, Jean-Paul  Comart, Charlotte Kady: DVD & Blu-ray

En 1992, il signe l’excellent L 627 qui suit le quotidien de policiers désabusés avec un réalisme qui fait mouche, plongeant dans l’univers des stups et ajoutant un pan à sa filmo qu’il n’avait jamais abordé. La fille de d’Artagnan lui permet de retrouver Philippe Noiret aux côtés de Sophie Marceau pour un film d’aventures léger qui vaut beaucoup pour ses acteurs dont un Claude Rich génial ans le rôle du salaud de service. Pas un grand film mais plaisant.

Avec L’appat il s’intéresse à un fait divers glauquissime sur un meurtre d’une grande violence par des jeunes rêvant d’être riches. Bon film.

CAPITAINE CONAN, la guerre et après? - Les Chroniques Ciné de Francisco.  Impressions et balades sentimentales sur Films, docs & séries

En 1996, sixième chef d’oeuvre avec le génial Capitaine Conan qui lui permet de retourner en période de première guerre mondiale, cette fois-ci au cœur des tranchées, avec une reconstitution prodigieuse et une révélation, Philippe Torreton.

Artiste du social, il donnera un regard juste et sans concession au quotidien d’un directeur d’école maternelle avec toujours Torreton dans l’excellent « Ca commence aujourd’hui« .

Laissez-Passer - Édition 2 DVD: Amazon.fr: Jacques Gamblin, Denis  Podalydès, Charlotte Kady, Marie Desgranges, Ged Marlon, Marie Gillain,  Bertrand Tavernier, Jacques Gamblin, Denis Podalydès: DVD & Blu-ray

Son cinéma revient à la fresque historique avec un autre bijou, « Laissez-passer« , porté par Jacques Gamblin et Denis Podalydès. Son amour du cinéma lui permet de se fendre d’un superbe hommage au 7ème art via cette histoire de résistants cinéphile et l’entrecroisement de leurs action héroïques. Très grande réussite.

Holy Lola est plus mineur et s’intéresse avec talent à l’adoption.

Il tente l’aventure américaine pour se faire plaisir le temps d’un film noir très réussi et hommage à ce cinéma hollywoodien qu’il affectionne avec « Dans la brume électrique » pour lequel il enrôle Tommee Lee Jones et John Goodman.

Achat La Princesse de Montpensier en Blu Ray - AlloCiné

La jeune garde du cinéma français intègre une nouvelle fresque historique dans « La Princesse de Montpensier » avec Mélanie Thierry, Gadpard Ulliel, Lambert Wilson, Grégoire Leprince-Ringuet , Raphael Personnaz. Situé en 1562 en pleine guerre de religions, l’histoire conte comment Marie de Mézières essaie de se départir d’un mariage forcé pour vivre son véritable amour. Le film est une grande réussite à nouveau.

Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier - (2013) - Comédie

Son dernier opus sera l’adaptation de la bande-dessinée Quay d’Orsay, avec Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup, comédie satirique sur les coulisses du ministère des affaires étrangères. C’est drôle et intelligent.

Voilà, ces 23 films laissés par Bertrand Tavernier dont 7 chefs d’œuvres et une bonne dizaine d’excellents films, c’est une partie du patrimoine culturel français, tout simplement.

Sa disparition est une perte considérable mais merci Monsieur Tavernier pour votre exigence, votre sensibilité, votre amour du septième art qui a irrigué le mien depuis plus de vingts ans. Vous avez contribué à m’ouvrir l’esprit. Pour cela je ne vous remercierez jamais assez.

Laisser un commentaire