La sélection du festival de Cannes 2021 s’annonce très prometteuse

Annette - film 2021 - AlloCinéBenedetta - film 2021 - AlloCinéThe French Dispatch - Movie poster | Timothee chalamet, Movie posters, Wes  anderson films

Le festival de Cannes est de retour et après une année sacrifiée, la sélection officielle s’annonce l’une des plus riches sur le papier depuis de nombreuses années !

Jodie Foster se verra décerner une Palme d’Or d’honneur, Léos Carax fera l’ouverture en compétition pour la palme avec sa comédie musicale ultra attendue Annette le 06 juillet ! Espérons le même brio que son merveilleux Holy Motors.

Le jury serait présidé par Spike Lee.

Pas moins de 24 films en compétition pour la Palme d’Or, c’est beaucoup et plus que d’habitude pour succéder à Parasite de Bong Joo HO.

Voici la liste avec des réalisateurs très attendus comme Paul Verhoeven et son sulfureux Benedetta qui verra Virginie Effira en none lesbienne du moyen âge pour l’un des derniers tours de piste du hollandais violent. L’iranien Asghar Farhadi nous livrera on l’espère un film fort, de retour dans sa langue et loin des castings européens.

Photo du film Tout s'est bien passé - Photo 1 sur 4 - AlloCiné

François Ozon, au cinéma de plus en plus impressionnant s’attaquera à la fin de vie avec Sophie Marceau et André Dussollier.

Nanni Moretti étudiera l’histoire de trois familles vivant dans un même immeuble, à trois étages différents.

Wes Anderson, l’un de mes chouchous, nous émerveillera probablement de son humour et de son style unique avec The French Dispatch tourné à Angoulème dans les années 40 avec un casting 20 étoiles (Benicio del Toro, Adrien Brody, Tilda Swinton, Léa Seydoux, Frances McDormand, Timothée Chalamet, Jeffrey Wright,Bill Murray, Owen Wilson, Christoph Waltz, Jason Schwartzman, Mathieu Amalric, Elisabeth Moss, Edward Norton, Willem Dafoe, Saoirse Ronan, Guillaume Gallienne, Rupert Friend Anjelica Huston…bref, 50% d’Hollywood !!!).

L’immense Jacques Audiard reviendra avec un film scénarisé par l’excellente Céline Sciamma, Les Olympiades. Le film raconte les amours multiples de quatre personnages, en noir et blanc, librement adapté d’une bande-dessinée.

Paris, 13th District (2021) | MUBI

Enfin Sean Penn revient avec Flag Day. Son dernier film, The Last Face avec Charlize Theron et Javier Bardem était un échec total qui s’est fait siffler à Cannes il y a 5 ans. Pourtant, l’acteur-réalisateur était respecté pour ses très réussis The Indian Runner, Crossing Guard, The Pledge et Into the Wild.  Sean Penn joue dans sa nouvelle réalsation aux côtés de sa fille, Dylan Penn, de Josh Brolin et Miles Teller. On y suit une jeune journaliste enquétant sur une opération de fausse monnaie unique dans l’histoire américaine et commise par son père…

Sean Penn réalisera et jouera dans "Flag Day" avec son fils et sa fille |  We Love Cinema

Justin Kurzel est un réalisateur australien remarqué il y a 10 ans pour Les Crimes de Snowtow dont l’adaptation du jeu Assassin’s Creed a bien failli l’enterrer. Mais son récent et bilant Le Gang Kelly (True History of the Kelly Gang), sorti en vidéo, a montré qu’il avait un énorme potentiel. Son Nitram s’intéresse à la tuerie de Port-Arthur en Tasmanie, en 1996, et pourrait surprendre la croisette.

Le norvégien Joachim Trier est à suivre également. Oslo, 31 août, Back Home et l’excellent Thelma ont montré qu’il était un réalisateur de très bon niveau. Son Julie, portrait d’une jeune femme fuyant la maternité, pourrait être un film fort du festival.

Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier (2020) - UniFrance

Nadav Lapid s’est fait connaitre avec Synonimes en 2019. On suivra dans LE GENOU D’AHED, un cinéaste israélien qui projette l’un de ses films dans un village reculé et y rencontre une fonctionnaire du ministère de la culture, et se jette désespérément dans deux combats perdus : l’un contre la mort de la liberté dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.

Voir toutes les photos du film Le Genou d'Ahed et affiches officielles du  film en diaporama

Sean Baker, derrière le remarqué The Florida project, s’intéressera à une star du porno gay de retour dans sa petite ville de province.  Kirill Serebrennikov, très remarqué par Léto, qui perso ne m’avait pas touché, s’intéressera à un étrange virus. Bruno Dumont a fait tourner Léa Seydoux, Blanche Gardin dans France, qui s’intéresse aux dérives d’une journaliste aux dents longues.

Julia Ducournau, après son film horrifique grave reviendra avec un film de genre français en compétition.

Si il y en a un que je n’attend pas c’est le thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, dont la palme d’Or Oncle Boonmee m’a valu pires souvenirs de cinéma et d’ennui.

UN HÉROS de Asghar Farhadi
TOUT S’EST BIEN PASSÉ de François Ozon
TRE PIANI de Nanni Moretti
TITANE de Julia Ducournau
THE FRENCH DISPATCH de Wes Anderson
RED ROCKET de Sean Baker
LES PETROV, LA GRIPPE, ETC. de Kirill Serebrennikov
FRANCE de Bruno Dumont
NITRAM de Justin Kurzel
MEMORIA de Apichatpong Weerasethakul
LINGUI de Mahamat-Saleh Haroun
LES OLYMPIADES de Jacques Audiard
LES INTRANQUILLES de Joachim Lafosse
LA FRACTURE de Catherine Corsini
JULIE (EN 12 CHAPITRES) de Joachim Trier
COMPARTMENT N°6 de Juho Kuosmanen
HAUT ET FORT de Nabil Ayouch
LE GENOU D’AHED de Nadav Lapid
DRIVE MY CAR de Ryusuke Hamaguchi
BERGMAN ISLAND de Mia Hansen-Love
BENEDETTA de Paul Verhoeven
L’HISTOIRE DE MA FEMME de Ildiko Enyedi
ANNETTE de Leos Carax (Ouverture)
FLAG DAY de Sean Penn

Le plus grand festival de cinéma au monde va se dérouler en physique et en présentiel et au-delà des découvertes cinéphiles, c’est une joie retrouvée.

Laisser un commentaire