Archive pour la catégorie 'Films'

Ce qui vous attend au cinéma en 2019 – Seconde partie de l’année et films non datés

12 janvier, 2019

IMG_7804(1)

Suite de mon dossier sur les 111 films qui feront parler très probablement d’eux  en 2019 selon l’analyse cinéphilique de votre Blanc Lapin dévoué…

Vous pouvez retrouver la première partie de l’année en cliquant sur Ce qui vous attend au cinéma en 2019 – 1ère Partie de l’année.

Et il y a de grands noms comme Pedro Almodovar, le génial réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho, Martin Scorsese sur Netflix qui retrouve De Niro, Quentin Tarantino et le duo Brad Pitt-Léo DiCaprio , Xavier Dolan de retour au Québec, Roman Polanski sur l’affaire Dreyfus, Jim Jarmusch sur un film de zombies avec Bill Murray, Paul Verhoeven sur une nonne lesbienne, Joaquin Phoenix en Joker, Michel Hazanavicius qui fait de Omar Sy un prince charmant, J.C Chandor avec un casting de dingue sur Netflix, Terrence Malick qui revient sur terre, Roy Andersson qui nous livrera ses tableaux délirants ou un certain Francis-Ford Coppola qui signera son ultime film !

Quel programme ! Et encore, nous aurons les films inattendus issus des festivals…

 

« X Men, les nouveaux mutants » de Josh Boone

Ce qui vous attend au cinéma en 2019 - Seconde partie de l'année et films non datés dans Ce qui vous attend au cinéma (sélection du Blanc Lapin)

X-Men : Apocalypse étant le dernier film de Bryan Singer et Logan le dernier film avec Wolverine, la Fox va devoir renouveler ses mutants.

Josh Boone, réalisateur de « Nos étoiles contraires » est le réalisateur attitré.

L’objectif serait de réaliser une trilogie qui selon ses mots serait « sombre »…après, qu’appelle t il sombre ? « Nous travaillons sur un film d’horreur à part entière au sein de l’univers X-Men. Il n’y a pas de costume, pas de super-vilain… Nous essayons de faire quelque chose de très différent.»

Maisie Williams (Game Of Thrones) incarnera la mutante Felina et Anya Taylor-joy (The Witch, Split) sera Magik.

Le film s’annonce comme un film de maison hantée avec de jeunes mutants soit un choix particulier et volontairement éloigné de l’univers X-men connu.

Image de prévisualisation YouTube

Sortie le 7 août 2019

-

« Playmobil, le Film » de Lino DiSalvo

Résultat de recherche d'images pour "Playmobil, le Film"

Non ce n’est pas une blague.

Oui, je n’irai pas le voir.

Et oui c’est directement lié au succès de La Grande Aventure Légo, dont la suite sera sortie quelques mois plus tôt.

Et enfin oui c’est navrant lorsque tant de réalisateurs bourrés d’idées galèrent à trouver des budgets.

Sortie le 7 août 2019

-

« Once Upon a Time in Hollywood » de Quentin Tarantino avec Brad Pitt et Leonardo DiCaprio

 

MV5BNGQxZDc5MjUtZWIxOC00ZjcwLTk0OGItODU2MTYzOGY4ZjliXkEyXkFqcGdeQXVyNjUwNzk3NDc@._V1_ dans DossiersDjango-Unchained-TF1-Leonardo-Di-Caprio-blesse-sur-le-tournage-Photos_square500x500 dans Filmslandscape-1486392565-brad-pitt dans Films - critiques perso

Après son semi raté les 8 salopards, le maitre américain Quentin Tarantino bosse ardemment sur un nouveau film dont l’action se déroulera fin des sixties et aura comme toile de fond le massacre de Charles Manson.

L’immense légende du septième art Al Pacino ne fera pas que ses premiers pas en 2019 devant la caméra de Martin Scorsese aux côtés de Robert de Niro dans  The Irishman. En effet il jouera dans Once Upon a Time in Hollywood du maitre américain Quentin Tarantino.

C’est la première fois qu’il tournera pour lui et çà fait sacrément plaisir car les bons rôles pour les vieux acteurs sont rares à Hollywood. Al Pacino a 78 ans.

L’action se déroulera fin des sixties et aura comme toile de fond le massacre de Charles Manson. Le film ressemblerait plus au style de Pulp Fiction, sa palme d’Or. Tarantino souhaite tourner son film à l’été 2018 pour une sortie à l’été 2019.

Le duo star sera le plus hot de ses dernières années avec Leonardo DiCaprio, qui signe sa seconde collaboration avec le maitre après le génial Django unchained et le toujours surprenant Brad Pitt qui retrouve lui-aussi Tarantino une seconde fois après l’excellent Inglourious Basterds il y a quasiment 10 ans. C’est un duo inédit d’acteurs géniaux devant la caméra d’un des maitres les plus populaires du cinéma.

On y suivra au cours de l’année 1969, un comédien vieillissant incarné par Léonardo DiCaprio, tentant un come back. Charles Manson et sa Famille perpètrent alors les meurtres atroces dont celui de Sharon Tate, épouse de Roman Polanski. Elle pourrait être incarnée par Margot Robbie.

Brad Pitt interprétera la doublure cascade du comédien joué par DiCaprio. Al Pacino jouera le manager de DiCaprio.

Et comme Quentin Tarantino est du genre fidèle à ses potes, il convoque les excellents Tim Roth (Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Les 8 Salopards) et Michael Madsen (Reservoir Dogs, Kill Bill, Les 8 Salopards) ainsi que Kurt Russell (Boulevard de la Mort, les 8 Salopards).

A ce casting déjà dingue se rajoutent Dakota Fanning, Damian Lewis (Homeland) dans le rôle de l’acteur Steve McQueen, Luke Perry (Beverly Hills 90210), ou Emile Hirsch.

Autant dire qu’il est l’un des projets les plus excitants de 2019 !

Sortie le 14 août 2019

-

« Artemis Fowl » de Kenneth Branagh 
Résultat de recherche d'images pour "Artemis Fowl"
Disney a embauché Kenneth Branagh, dont ils étaient ravis sur son Cendrillon qui a cartonné, pour mettre en scène le premier film d’une série pour adolescent dont l’ambition est de marcher dans les pas d’Harry Potter.
La saga Artemis Fowl va donc voir le jour après des années de développement. Avec huit romans, l’ambition de Disney est grande. Artemis Fowl est un enfant au QI exceptionnel, extrêmement riche, cynique et cupide. C’est aussi un génie de l’arnaque et du crime lorsqu’il découvre que des êtres surnaturels comme les fées existent. Il capture une fée afin d’obtenir une rançon et l’histoire part en vrille. Josh Gad et Judi Dench ont des rôles secondaires tandis que le jeune Ferdia Shaw portera le film.
Image de prévisualisation YouTube

Sortie le 14 août 2019

 

-

 

« Deux moi » de Cédric Klapisch avec François Civil, Ana Girardot et François Berléand

173818-569505.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxAna_Girardot_film_Ce-qui-nous-lie_Cedric-Klapisch_photo-06

Cédric Klapisch avait agréablement surpris avec son dernier film, Ce qui nous lie, porté par Pio Marmai, François Civil et Ana Girardot.

Ces deux derniers acteurs, excellents au demeurant, joueront deux trentenaires parisiens dans son prochain film, Deux moi.

Ces derniers consultent un psychologue pour étudier leur « moi ». Le tournage vient de commencer.

Le génial François Berléand complète le casting et jouera pour la première fois pour le réalisateur.

Sortie le 11 septembre 2019

-

« Downton Abbey » de Brian Percival, Michael Engler

Résultat de recherche d'images pour "Downton Abbey movie"

Adaptation de la série télévisée à succès Downton Abbey qui raconte le destin de la famille Crawley, riche propriétaire d’un grand domaine dans la campagne anglaise au début du XXe siècle.

Sortie le 25 septembre 2019

 

-

« Le Dindon » de Jalil Lespert avec Dany Boon, Guillaume Gallienne

Résultat de recherche d'images pour "Jalil Lespert"

Jalil Lespert est un excellent acteur et un bon réalisateur (Des Vents Contraires, Yves Saint-Laurent) même si il s’est grave planté sur son dernier, Iris.

Il change radicalement de style pour son prochain avec une comédie portée par Dany Boon et Guillaume Gallienne.

Il s’agit d’une adaptation de la pièce de théâtre de Georges Feydeau, dont l’action est transposée dans les années 1960.

Bon Feydeau, c’est rarement dans la légèreté, ce qui me rend dubitatif.

Sortie le 25 septembre 2019

-

 

« Joker » de Todd Philipps avec Joaquin Phoenix

 r5lme5i6jwn11
Martin Scorsese est co-producteur pour la Warner d’un spin-off sur le célèbre Joker.
L’annonce avait décontenancé tout le monde en 2017 puisque Jared Leto a déjà interprété ce dernier dans le catastrophique Suicide Squad et qu’il reviendra pour le futur Suicide Squad  N°2, ainsi que dans Gotham City Sirens, qui suivra ses aventures solo de criminel aux côtés d’Harley Queen.
Le film sera écrit par un bon scénariste, Scott Silver (Fighter, 8 Mile) et ce serait une origin story dévoilant tout de la naissance du Némésis de Batman le plus flippant de l’univers DC Comics. Elle se déroulerait dans les années 80. Le tournage est prévu pour cet automne. Le film serait ultra violent et classé Rated-R au même titre que Logan. Enfin, Todd Philipps, réalisateur de Very Bad Trip, est à la mise en scène.
Joaquin Phoenix, 43 ans, sera l’interprète du plus grand méchant de comics.

Il s’agira d’un film indépendant de la franchise DC comics.

Sortie le 9 octobre 2019

-

« Gemini Man » de Ang Lee avec Will Smith

Gemini_Man

Après le flop monumental de Un jour dans la vie de Billy Lynn, l’excellent Ang Lee changera de nouveau de style, lui qui a toujours été très éclectique.

L’homme s’est fait connaitre avec « Sucré salé » et « Garçon d’honneur » pour devenir un artiste majeur de l’industrie hollywoodienne avec « Raison et sentiment« , « Ice Storm« , « Tigre et Dragon« , « Le secret de Brokeback mountain » ou « L’odyssée de Pi« .

Dans The Gemini Man, un assassin vieillissant prend sa retraite et se retrouve poursuivi par un clone de lui-même, mais plus jeune que lui. Les techniques de rajeunissement digital seront utilisées comme dans Star Wars Rogue One et bientôt chez Scorsese dans « The Irishman » en rajeunissant Robert de Niro.

Will Smith sera le rôle titre et çà sera un casting improbable pour un film du réalisateur Ang Lee, qu’on n’aurait jamais pu imaginer.

Sortie le 9 octobre 2019

-

« Hors-norme » de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel et Reda Kateb

1453431

Eric Toledano et Olivier Nakache, réalisateurs d’ »Intouchables » et du récent « Sens de la fête« , reviendront avec un sujet qui jouera encore sur le rire mais en traitant d’un sujet pas forcément qui s’y prête comme pour le handicap avec Intouchables.

Vincent Cassel et Reda Kateb seront les têtes d’affiche et joueront deux éducateurs d’enfants et adolescents autistes.

Sortie le 23 octobre 2019

 

-

« Mon chien stupide » de Yvan Attal qui adapte l’immense John Fante

71EzrmmPC6L

John Fante est l’un des plus grands écrivains américains de la seconde partie du 20ème siècle. On lui doit Demande à la poussière, Bandini, Pleins de vie, ou encore « Mon chien stupide » paru après sa mort en 1983.

C’est justement ce dernier livre qui sera l’objet du prochain film de Yvan Attal en tant que réalisateur.  On y suit un écrivain qui après un succès très jeune, n’a jamais retrouvé le succès. Il pense que sa femme et ses enfants sont responsables de sa dérive artistique. Un jour, un énorme chien affreux a pénétré dans leur maison et il va bouleverser leur vie.

L’excellente Charlotte Gainsbourg retrouvera son mari à la ville dans le rôle de l’épouse à l’écran, après « Ma femme est une actrice » (2001) et « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » (2003).

Excellent choix Monsieur Attal ! Et d’un goût certain qui plus est. Après le très réussi « Le Brio », on lui souhaite un nouveau succès.

Sortie le 30 octobre 2019

-

« Charlie’s Angels » de Elizabeth Banks

Kristen Stewart, Naomi Scott, Ella Balinska incarnent les nouvelles drôles de dames dans le reboot des films eux-mêmes inspirés de la célèbre série télévisée.

Les films complétement débiles de 2000 et 2003 avec Cameron Diaz, Lucy Liu, Drew Barrymore avaient opté pour le gros délire et l’irrespect total de la série, ce qui était au final réussi. La grande imagination des studios de tout refaire au bout de 10-15 ans va t-elle arriver sur un film regardable ? On peut légitimement en douter.

Sortie le 30 octobre 2019

-

« Kingsman : The Great Game » de Matthews Vaughn

 

10682785lpw-10682830-article-jpg_4626406_980x426

Matthew Vaughn a réussi son pari de créer une franchise fun, ultra référencée mixant humour, action et second degré dans les excellents Kingsman et Kingsman, Le cercle d’Or. Il a réussi sa suite, ce qui est souvent très dur comme étape.

Un troisième épisode est donc officiellement annoncé et sera « la conclusion de la relation entre Eggsie et Harry Hart » mais il faudra attendre 2020.

En revanche un autre film de l’univers Kingsman débarquera en novembre.

Un univers étendu est prévu puisqu’un spin-off, The Great Game s’intéressera aux services secrets au début du XXème Siècle.

The Great Game aura pour rôles principaux le toujours génial Ralph Fiennes et Harris Dickinson (découvert dans Les Bums de plage). Dickinson sera Conrad, le fils du duc et de la duchesse d’Oxford, durant la Première Guerre Mondiale.

Au début insupportable et prétentieux, il sera vite plongé au milieu d’assassins et espions dont le terrible Grigori Rasputin, dit Raspoutine, guérisseur de la famille impériale russe et de l’empereur Nicolas II. Ce dernier serait joué par Rhys Ifans (Coup de foudre à Notting Hill, Harry Potter). Charles Dance (le terrible Tywin Lannister de Game of Thrones) et Daniel Brühl (Good Bye, Lenin! Inglourious Basterds, Rush, Captain America: Civil War)complètent la casting.

Matthew Vaughn ne réalisera son troisième épisode que fin 2019 pour une sortie en 2020.

Sortie le 6 novembre 2019

-

« Bienvenue à Zombieland 2″ de Ruben Fleischer avec Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Abigail Breslin

zombieland-885

10 ans après, la suite du film de zombies comique. Etait-ce bien nécessaire ?

Sortie le 6 novembre

-

« Terminator 6″ de Tim Miller

terminator-6-720x340

Le dernier Terminator Genisys sorti en 2015 était une grosse bouse et la cinquième digression après un Terminator Renaissance en 2009 pas très convainquant.

Plus de 25 ans après sa dernière prestation de la culte Sarah Connor dans Terminator 2, Linda Hamilton sera rappelée !

Alors certes, elle a pris cher. Mais bon, Arnold Schwarzenegger aussi et il sera de retour aussi.

Skydance et Paramount produiront le film sous la surveillance étroite du créateur de la franchise, James Cameron himself.

Tim Miller (“Deadpool”) réalise le film qui serait une suite de Terminator 2.

Le personnage principal sera une “jeune femme d’environ 18 ans”.

Sortie le 13 novembre

-

« La Reine des neiges 2″ de Jennifer Lee, Chris Buck

Résultat de recherche d'images pour "La Reine des neiges 2"

6 ans après le caton mondial de Disney et après avoir libéré les goûts musicaux de nos chers bambins et bien niqué les oreilles de leurs parents, voici LA suite !

Alors ? La reine sera t-elle lesbienne ? ou chantera t-elle une autre chanson mémorable ? A vrai dire je m’en contre fout !

Sortie le 20 novembre

-

« J’accuse » de Roman Polanski avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Olivier Gourmet, Melvil Poupaud, Mathieu Amalric

2300785

Cela fait trois ans que l’on entend plus parler de ce projet dantesque pour Roman Polanski.

Et à 85 ans, on peut légitimement se demander si ce n’est pas grillé pour le maitre.

Et bien pas du tout, son prochain long métrage, intitulé « J’accuse » sera bien centré sur l’affaire Dreyfus et se tourne en ce moment, 6 ans après sa première annonce.

Jean Dujardin jouera Georges Picquart, le général qui prouva l’innocence du capitaine Dreyfus.

Louis Garrel sera le Capitaine Dreyfus.

Emmanuelle Seigner, Gregory Gadebois, Olivier Gourmet, Melvil Poupaud, et Mathieu Amalric composeront le reste du casting.

On se doutait du lien que le cinéaste faisait avec son histoire, lui qui a failli terminer ses jours en prison. Mais le sort a bien tourné pour lui et son très réussi  « The Ghost Writer » ne fut pas son dernier film, quoiqu’en tant que film somme de sa carrière, l’œuvre se posait comme un « au revoir » magnifique.

Le « Carnage » qui suivit m’a laissé de marbre tout comme « La vénus à la fourrure » et « D’après une histoire vraie » sorti fin 2017.

Le capitaine Dreyfus fut donc accusé d’espionnage et d’être un agent à la solde de l’Allemagne, condamné au bagne. Reconnu innocent en 1906 après avoir divisé en deux la France, sur fond d’antisémitisme primaire, d’engagement de grands noms au premier rang desquels Emile Zola, Alfred Dreyfus est un sujet en or pour Roman Polanski.

Sortie le 4 décembre 2019

-

« Star Wars IX » de J.J. Abrams

Résultat de recherche d'images pour "Star Wars IX kylo"

Après s’être fait étriller par une partie des fans sur Star Wars, les derniers Jedi, vu comme une trahison du mythe, Disney a intérêt à assurer grâve.

JJ. Abrams reprend du service après l’épisode 7 et devrait corriger quelques élèments d’intrigue pour donner un final on l’espère à la hauteur à la famiolleSkywalker que l’on va quitter pour de bon. En effet, après celà, Disney compte lancer une nouvelle trilogie qui se détachera totalement des canons depuis 9 films et 42 ans de cinéma. Et quand on sait que c’est Rian Johnson, le réalisateur du conspué épisode 8 qui s’en charge, on n’a pas finis d’entendre les fans hurler sur Twitter.

Moi perso, j’avais bien aimé Les derniers Jedi. Je trouvais qu’il prenait justement des risques et donnait de fort belle manière des lettres de noblesse à la construction d’une légende et à la possibilité pour Disney de s’en départir pour raconter d’autres histoires.

L’autre inconnue sera la façon dont le personnage de Leia sera traité puisque Carrie Fisher est décédée fin 2017 et qu’ils ne l’ont pas remplacée numériquement mais avec des rushs.

Sortie le 18 décembre 2019

-

« Les Maîtres de l’univers » de Aaron Nee, Adam Nee

affiche_Maitres_de_l_univers_1983

La grande mode est d’adapter les séries animées et mangas des années 80. Mais pour l’instant, rien n’est sorti et les projets sont soit en stand by (Albator, Capitaine Flam, Cosmocats…) soit en attente de monter le budget comme le « Cobra » de Alexandre Aja.

Joel Silver, célèbre producteur de »l’arme fatale », « predator », « Die hard », « Matrix » ou « sherlock holmes » est bien décidé à faire porter à l’écran « les maitres de l’univers« , série animée de 1983 lancée par Mattel pour vendre ses jouets.

La confrontation entre Skeletor et Musclor a déjà donné lieu à un film kitchissime en 1987 avec Dolph Lundgren et Courteney Cox.

Sortie le 18 décembre 2019

 

 

Les films non encore datés

 

« The Dead Don’t Die » de Jim Jarmusch

Montage%20jarmusch%20murray%20driver

L’immense Jim Jarmusch est un sacré farceur. Il a traversé les 30 dernières années avec sa filmographie cool et son cinéma de climax. Souvent les personnages ne disent pas grand chose et il ne se passe pas non plus des tonnes d’évènements. Souvent c’est lent et pourtant Jarmusch est devenu un auteur très respecté à juste titre. « Down by Law« , « Dead Man » ou « Ghost Dog » sont des œuvres des plus puissantes, des films cultes.

Et puis si son « Paterson » il y a deux ans était très réussi, Jarmusch s’est laissé aller à surprendre avec notamment l’excellent film de vampires « Only lovers left alive« .

Et bien il appliquera son style à un autre genre avec l’un de ses acteurs qu’il adore et qui est hélas si rare, Bill Muray.

Lorsque l’on apprend qu’il s’agira d’un film de zombies comique, que Bill Muray interprétera un flic avec l’excellent Adam Driver (L’homme qui tua Don Quichotte) et Chloë Sevigny, aux prises avec des zombies, forcément, on trouve le projet génial.

« The Dead Don’t Die » accueillera également Selena Gomez, le talentueux Caleb Landry Jones, l’excellent Steve Buscemi et la toujours immense Tilda Swinton !

Classe !

-

« Never look away » par le réal de « La vie des autres »

1536074634494_0620x0435_1536074698883

Le festival de Venise a cette année éclipsé Cannes par sa sélection brillante, de The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen au Roma d’Alfonso Cuaron, de First Man de Damien Chazelle à Sunset de Laszlo Nemes, de 22 july de Paul Greengrass à Les frères Sisters de Jacques Audiard en passant par « The Favourite » de Yorgos Lanthimos. Que des films très très bien accueillis.

On en a moins parlé mais visiblement le Never look away de Florian Henkel Von Donnersmark a aussi été un grand moment et sera l’une des sorties à surveiller en 2019.

Souvenez-vous, il s’agit du réalisateur de l’excellent La vie des autres, sorti en 2006.

Dans son nouveau film, on suivra la trajectoire d’un artiste vivant sous le régime nazi puis sous le gouvernement communiste en Allemagne de l’Est, de 1937 jusqu’en 1961.

Image de prévisualisation YouTube

-

« The Irishman » de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci

The%20Irishman

Martin Scorsese, maitre incontesté du septième art va retrouver Robert de Niro 22 ans après Casino, pour leur neuvième collaboration.

Face à l’échec commercial de « Silence« , la Paramount abandonna cette production de 100 M$ et c’est le nouveau géant du streaming Netflix qui finance 100% du projet, une révolution dans l’industrie Hollywoodienne ! Et pour plus cher puisqu’on parle de 120 M$…
Le film sortira aux Etats-Unis en sortie limitée.
The Irishman rassemblera Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. Il s’agira de la neuvième collaboration entre De Niro et Scorsese.

Al Pacino jouera pour la première fois pour Marty et Joe Pesci le retrouverait 22 ans après Casino, lui-aussi. L’histoire de Franck Sheeran est celle d’un irlandais vétéran de la seconde guerre mondiale, reconverti en tueur à gages au service de la mafia. Ce dernier aurait été impliqué selon ses propres dires dans l’assassinat du leader mafio-syndical, Jimmy Hoffa. Car en effet, le film sera basé sur une biographie du tueur décédé en 2003, « I heard you paint houses« .

Scorsese veux utiliser une technique d’effet spéciaux encore plus efficace que celle utilisée dans « Star Wars Rogue One » pour rajeunir ses acteurs !

On arrive donc à ce qu’on nous annonce depuis des années, à savoir faire jouer par un acteur son double plus jeune. Au-delà du défis technique, il est plutôt rassurant que cet essai se fasse entre les mains d’un des plus grands maitre du cinéma en vie.

Bref, un projet passionnant à tous les niveaux !

-

« The Beach Bum » d’Harmony Korine (Spring Breakers) avec Matthew McConaughey

BeachBum_still-e1536326357405-700x361

Matthew McConaughey a connu une explosion de carrière passé 40 ans avec La Défense Lincoln, Magic Mike, Mud, Dallas Buyers Club, Killer Joe, et Interstellar, sans compter le carton de la série « True Detective » !

Et puis…ce fut…le drame ! Depuis trois ans il enchaine des fours critiques et publics avec « Free State of Jones », « Nos souvenirs » de Gus Van Sant, moqué partout, et « Gold », qui a rapporté 6M$ de recettes pour une presse qui s’en fout carrément.

L’adaptation du best-seller de Stephen King, La Tour sombre, devait le remettre en selle mais non ce fut un four critique et public…

Il a tourné pour l’excellent réalisateur de ’71, Yann Demange avec White Boy Rick, qui sortira en 2019…

Un autre film devrait faire parler de lui en 2019 puisqu’il s’agit du prochain long métrage du provocateur Harmony Korine.

Le réalisateur de Spring breakers sortira The Beach Bum, film sur les mésaventures hilarantes d’un homme coquin, rebelle et adorable qui brûle la vie par les deux bouts. Le personnage sera outrancier, charismatique et l’humour sera très noir ! On espère donc un grand rôle !

On y verra également Zac Efron.

Voici la bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

-

« The King » de David Michôd : Timothée Chalamet en jeune roi Henry V pour Netflix

timothee-chalamet

Le casting du Henry V que l’excellent réalisateur australien David Michôd produit pour Netflix est impressionnant.

Le réalisateur s’est grave planté sur son « War machine » avec Brad Pitt en 2017 pour Netflix.

Espérons que son nouveau projet avec le géant du streaming lui permettra de renouer avec le talent de « Animal Kingdom » et « The Rover« .

« The King » racontera l’histoire du roi Henry V (le même qui inspira Shakespeare), qui sera joué par le jeune acteur hype du moment, le franco-américain Timothée Chalamet, découvert grâce à « Call me by your name« .

Produit par la société de Brad Pitt, The King aura comme scénariste l’acteur Joel Edgerton, déjà sur le script de l’excellent « The rover ».

Les excellents Joel Edgerton, Robert Pattinson, Sean Harris, Ben Mendelsohn et Lily-Rose Depp sont annoncés et assurent un casting relativement impressionant pour un film Netflix. C’est un grand coup pour la plateforme et l’occasion de donner au projet une hype des plus attendues !

-

« Bernadette a disparu » de Richard Linklater avec Cate Blanchett

Résultat de recherche d'images pour "bernadette cate blanchett"

La très classe Cate Blanchett joue sous la direction de Richard Linklater, à qui l’on doit le merveilleux « Boyhood« . Il s’agira de l’adaptation du bestseller Where’d You Go, Bernadette de Maria Semple. L’histoire suit une mère de famille qui disparait du jour au lendemain sans explication. Les scénaristes de Nos étoiles contraires sont à la tâche, ce qui peut avoir le goût de soupe mièvre mais chose rassurante, Megan Ellison co-produit Annapurna Pictures…

Image de prévisualisation YouTube

-

« Sorry We Missed you » de Ken Loach – le cinéaste du social poursuit la lutte à 82 ans !

Ken_Loach_Cannes_2016

Pour notre plus grand bien, Ken Loach a menti ou changé d’avis. Il était censé arrêter sa carrière après Jimmy’s Hall puis n’a tenu que deux ans pour briser sa décision et livrer le sous-estimé  « Moi, Daniel Blake« , certes un peu faiblard dans sa carrière mais qui lui a quand même valu une seconde Palme d’Or après « Le vent se lève » et s’avérait encore une fois un film nécessaire.

Et bien à 82 ans, il continue la lutte. Son 26ème long métrage s’intitulera Sorry We Missed you.

Le casting est composé d’inconnus. Son fidèle scénariste Paul Laverty revient également. On y suivra une famille victime de la crise de 2008 et d’un surendettement, qui va tenter de trouver malgré tout le bonheur au quotidien. On ne s’écarte donc pas de ses thématiques habituelles et c’est tant mieux. Nous devrions le retrouver à Cannes en mai 2019 sauf si Thierry Frémaux nous refait une sélection qui exclue les habitués et envoie tout le contingent à Venise comme cette année.

-

« Sibyl » de Justine Triet avec Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel et Niels Schneider 


http%3A%2F%2Fi.huffpost.com%2Fgen%2F4684666%2Fimages%2Fn-FILM-VIRGINIE-EFIRA-628x314

Virginie Efira retrouve Justine Triet, sa réalisatrice de Victoria pour une nouvelle comédie.

Le casting est ultra classe puisqu’il réunit Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel, Niels Schneider, Sandra Hüller (Toni Erdmann), et Paul Hamy.

On y suivra une romancière jouée par  Virginie Efira qui est devenue psychanalyste depuis dix ans.

Alors qu’elle plaque tout pour retrouver l’inspiration et écrire de nouveau, elle rencontre une dernière patiente, dont les révélations vont bouleverser son programme…

-

« Antlers » de Scott Cooper (Hostile,  Strictly Criminals) produit par Guillermo Del Toro

Résultat de recherche d'images pour "Antlers Scott Cooper"

Antlers sera le nouveau film de l’excellent Scott Cooper (Hostile,  Strictly Criminals).

Il est produit par le nouveau studio que Fox a créé pour Guillermo Del Toro (voir news ici).

On y suivra une enseignante qui accueille un étudiant perturbé dont l’histoire familiale va avoir des conséquences néfastes. Avec Keri Russell et Jesse Plemons.

-

« Notre dame » de Valérie Donzelli avec Pierre Deladonchamps, Bouli Lanners, Virginie Ledoyen et Philippe Katerine

Pierre_Deladonchamps_Cannes_2017Bouli_LannersVirginie_Ledoyen_2000

Valérie Donzelli revient à la réalisation après son 1er film à succès critique La guerre est déclarée et ses deux suivants moins bien accueillis, Main dans la main et Marguerite et Julien.

Notre dame sera une comédie portée par Valérie Donzelli et un très bon casting réunissant Pierre Deladonchamps, Bouli Lanners, Virginie Ledoyen et Philippe Katerine.

Le scénario est de Benjamin Charbit, qui connait le succès avec son scénario de « En Liberté« .

-

« Trois jours et une vie » de Nicolas Boukhrief qui adapte Pierre Lemaitre (Au Revoir là-Haut)

Résultat de recherche d'images pour "Trois jours et une vie Nicolas Boukhrief"

Nicolas Boukhrief est un réalisateur régulièrement bon, « Le convoyeur« , « Gardiens de l’ordre » et « Cortex » proposant chacun des histoires aux thématiques pertinentes.

Son Made in France n’a pu sortir au cinéma suite aux attentats du Bataclan mais était très réussi.

La Confession, son remake du chef d’œuvre  Léon Morin, prêtre de Jean-Pierre Melville, avec Marine Vacth et Romain Duris était très bon.

Son prochain film sera une adaptation Pierre Lemaitre, auteur de Au Revoir là-Haut, adapté avec succès par Albert Dupontel l’an dernier.

Trois jours et une vie réunira Sandrine Bonnaire, Charles Berling et Philippe Torreton.

Le roman suit un jeune adolescent qui tue un enfant de son village. Il dissimule le crime tandis que la tempête de Noël 1999 fait rage. Mais 20 ans plus tard, le meurtre refait surface.

-

« Radioactive » de Marjane Satrapi avec Rosamund Pike en Marie Curie

rosamund%20pike%20radioactive%20satrapi

Marjane Satrapi va changer carrément de style après son excellente adaptation d’elle même via le dessin animé Persépolis et la comédie noire The Voices.

Il s’agira d’un biopic de Marie et Pierre Curie intitulé Radioactive.

Le film aura pour interprète l’excellente Rosamund Pike, l’actrice de Gone Girl de David Fincher.

-

 

« Domino » de Brian de Palma avec  Nikolaj Coster-Waldau, Carice van Houten, Guy Pearce

de-palmaa4ae03e681e4b7bc0e9605e60492437b

Brian de Palma Il a 78 et son dernier film remonte à 2013 avec Passion.

Domino suivra un policier danois qui cherche à venger le meurtre de son coéquipier. Pour ce faire, la maîtresse de la victime va l’aider.

Nicolaj Coster-Waldau (Le Trône de fer) et les excellents Carice van Houten, Guy Pearce forment la distribution.

-

« Jojo Rabbit » de Taika Waititi : Adolf Hitler ami imaginaire d’un petit garçon chez le réal de Thor Ragnarok

jojo

Le réalisateur de Thor Ragnarok est-il sur le point de livrer un film différent ou un film d’un mauvais goût qui va mettre mal à l’aise tout le monde ?

Taika Waititi a réalisé Jojo Rabbit soit l’adaptation d’un roman de Christine Leunen (Caging Skies) où l’enfant d’une famille monoparentale dont la maman sera jouée par  Scarlett Johansson, a comme ami imaginaire Adolf Hitler !

C’est en rencontrant une petit fille juive qu’il va changer sa vision du monde qui l’entoure…

Le réalisateur interprète lui-même Hitler.

C’est un projet très curieux

-

« Ema » de Pablo Larrain avec Gael García Bernal

Image associée

L’excellent réalisateur chilien, Pablo Larrain (No, Jackie, Neruda) retrouve Gael García Bernal pour la troisième fois.

Un chorégraphe traverse une période difficile avec sa femme lorsque leur procédure d’adoption part de travers.

-

« Friday’s Child » par le monteur de Terrence Malick

gf1nqstqduuhjc5nefvdqnlszwh-296

A.J. Edwards a collaboré avec Terrence Malick sur Tree of Life, A la merveille et Knight of cups comme monteur.

Aujourd’hui il sort son premier film avec Tye Sheridan et la bande-annonce donne très très envie !

Regardez juste, c’est excellent…

Image de prévisualisation YouTube

-

« Richard Says Goodbye » de Wayne Roberts avec Johnny Depp

MV5BMTc0MjYzNDkzMV5BMl5BanBnXkFtZTgwMTUyMzEwMzI@._V1_

Johnny Depp gère très mal sa carrière depuis 20 ans et à force de se maquiller et se grimer à l’excès, il est devenu la caricature de lui-même et ses films hors Pirates des Caraïbes sont de vastes fours. Il s’est d’ailleurs fait virer par Disney de Pirates des Caraïbes 6…Il faut dire qu’avec ses déboires conjugaux et plaintes et son cachat oscillant entre 40 M$ àet90 m$, çà libère du budget pour le film…

Strictly Criminal , sorti fin 2015, était comme un accident puisque le film était très bon et Johnny Depp y livrait une interprétation à la hauteur de son talent gâché.

Son embauche sur les Animaux fantastiques lui garantit quelques années de box-office mais le second film est mauvais même si lui est bon en méchant.

Richard Says Goodbye de Wayne Roberts sera l’histoire d’un prof d’université qui apprend qu’il a peu de temps à vivre et va décider de bouleverser le restant de son existence. Il va ainsi profiter à fond de l’alcool et du sexe en emmerdant la terre entière.

On espère qu’enfin Johnny reviendra de ce mauvais sketch dans lequel il s’enferme depuis des lustres…allez Johnny, çà suffit les conneries maintenant !

-

« Going places » de John Turturro, où le spin off de « The Big Lebowski », inspiré des Valseuses !

Celles et ceux qui ont vu le chef d’œuvre des frères Coen, « The Big Lebowski« , se souviennent du personnage iconoclaste de Jésus, joué par John Turturro !

Dix-neuf ans après la sortie du film, Turturro, qui a inventé le personnage sur scène et que les Coen lui ont emprunté, s’apprête à tourner une histoire mettant en scène le personnage.

Les Coen sont ravis et l’acteur-réalisateur va faire un faux remake des Valseuses de Bertrand Blier en utilisant cet individu.

« Ils ont adoré l’idée et m’ont dit : « Nous avions créé un personnage inspiré d’une de tes performances théâtrales et maintenant tu veux le faire revenir dans un remake d’un film français inspiré par les road-movies américains ! »

On a hâte de voir ce « spin off » d’un des films les plus drôles des années 90, inspiré d’un des plus drôles des années 70 !

-

Kenneth Branagh revient à William Shakespeare 

1960-kenneth-branagh-01

Kenneth Branagh a eu une carrière curieuse de réalisateur. Il se constitua une carrière autour de William Shakespeare dans les années 90. Après ses premiers films réussis « Dead Again » et « Les amis de Peter« , il enchaina sur plusieurs adaptations plus ou moins libres de Shakespeare avec « Beaucoup de bruit pour rien« , un énorme « Hamlet » en 1996, puis « Peines d’amour perdues« .

Dans les années 2000, ses réalisations pâlirent avec sa réadaptation râtée de Le Limier de Joseph L. Mankiewicz, La Flûte enchantée et Comme il vous plaira. Il cherche alors en tant qu’acteur à devenir populaire via des blockbusters comme « Wild Wild West« , « Walkyrie« , ou chez Woody Allen avec « Celebrity« .

En 2011 il se met au service de Marvel et réalise le premier Thor, avec plutôt une réussite au final. En 2015, son Cendrillon pour Disney est un succès et recueille une bonne presse. Il enchaine un autre blockbuster en réadaptant le classique de Agatha Christie, « Le crime de l’Orient-Express« , plutôt fadasse. Comme ce fut un succès il adaptera « Mort sur le Nil » et ré-endossera le rôle de l’inspecteur Hercule Poirot.

Mais en 2019 on le verra à la tête d’un blockbuster et d’un film plus fidèle à ses débuts. Le blockbuster sur l’adaptation du roman pour ados « Artemis Fowl« , dont l’objectif est de lancer une nouvelle saga pour jeune public.

Puis il sortira « All is true« . Il y jouera également William Shakespeare, qui prend sa retraite suite à l’incendie du théâtre du Globe. Il retourne vivre à Stratford. Hanté par le décès de son fils à l’âge de onze ans, Hamnet, le dramaturge réexamine ses relations familiales et ses propres échecs en tant que mari et père. Les grands Ian McKellen et Judi Dench complètent le casting.

-

« The Old Man and the Gun » de David Lowery avec Robert Redford, Rooney Mara et Casey Affleck

15192138lpw-15192233-article-jpg_5304935_980x426

En 2013, David Lowery faisait forte impression avec son premier film, « Les amants du Texas » avec Rooney Mara et Casey Affleck. Il a ensuite sorti en 2016 « Peter et Elliott le dragon », qui a reçu un bel accueil critique (pas vu pour ma part).

Les trois ont tourné en secret « A ghost Story« , qui a reçu un succès critique bien mérité en 2017.

Son film suivant réunira Robert Redford et de nouveau Casey Affleck dans « The Old Man and the Gun« , soit l’histoire vraie d’un braqueur de banques de 78 ans qui n’a toujours pas renoncé à sa passion pour les hold-ups.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

-

« The Thousand Miles » de Sylvain Chomet (Les Triplettes de Belleville)

Sylvain Chomet (Les Triplettes de Belleville, L’illusionniste) revient à l’animation après sa tentative râtée de film en prises de vues réelles (Attila Marcel).

The Thousand Miles sera très inspiré des dessins de Federico Fellini.

Le film sera centré sur une course sportive. Des personnages pittoresques évolueront dans une histoire inspirée des écrits de Fellini, le Livre de mes rêves, où il avait dessiné ses rêves, des scènes érotiques, de tous les jours, relatives au cinéma…

L’histoire se déroulera en Italie vers 1980. Le film comportera des images de synthèse en plus de la 2D classique de Chomet.

Le projet est en tout cas des plus excitants!

-

« Triple Frontier » de J.C Chandor. avec Ben Affleck, Oscar Isaac, Pedro Pascal et Charlie Hunnam 

Résultat de recherche d'images pour "triple frontier"

Johnny Depp, Will Smith,  Tom Hanks, Tom Hardy, Casey Affleck, Channing Tatum devaient tenir les rôles titres du nouveau film de J.C. Chandor.

Mais ils ont tous abandonné à un moment ou un autre…

Après l’abandon de la Paramount en 2017, c’est Netflix qui a sauvé le projet…

J.C Chandor est l’un des réalisateurs les plus intéressants du moment après trois brillantes réussites que sont Margin Call, All is LostA most Violent year.

Le film se situera dans le milieu du crime organisé à la frontière entre trois pays, l’Argentine, le Brésil et le Paraguay.

Le casting est composé de Ben Affleck, Oscar Isaac, Pedro Pascal et Charlie Hunnam

Image de prévisualisation YouTube

-

« Benedetta » de Paul Verhoeven avec Virginie Efira

SAINTE-VIERGE-premieres-infos-sur-le-prochain-Verhoeven-avec-Virginie-Efira-55633

Après le carton de Elle, le maitre néerlandais Paul Verhoeven tournera de nouveau en France.

Benedetta sera une adaptation d’un livre de Judith C. Brown, publié en 1986.

Virginie Efira, déjà présente dans Elle, y jouera une religieuse lesbienne qui va connaitre un succès grandissant avant de chuter lorsqu’on la suspecte  d’entretenir des rapports surnaturels avec le Christ. Suite à une enquête du Clergé, elle fut tenue à l’écart pendant quarante ans, et fut l’un des premiers cas connu et prouvé d’homosexualité féminine en Europe. Lambert Wilson complète le casting.

On se doute qu’un thème pareil est un sujet en Or pour le sulfureux Paul Verhoeven.

-

« L’histoire vraie du Gang Kelly » avec Russell Crowe, Nicholas Hoult et Charlie Hunnam

2dc2a8cbe4e02d3a8dc87c68b9ed9648Russell-Crowe-GETTY

Charlie Hunnam (Sons of Anarchy, Crimson Peak, The Lost City Of Z) rejoint le casting du western « L’histoire vraie du Gang Kelly« .

Il y retrouve l’excellent Nicholas Hoult, Russell Crow et George MacKay (Captain Fantastic, 22.11.63).

Justin Kurzel, qui s’est planté avec “Assassin’s Creed” mais avait plutôt un respect des critiques avec « Les Crimes de Snowtown » et divisé avec « MacBeth« , saura t-il saisir ce film pour se refaire ?

Basé sur un livre de Peter Carey, George MacKay jouera le célèbre hors la loi Ned Kelly, brutal, et viscéral, qui mourut à l’âge de 25 ans en 1880 dans un assaut de la police Australienne.

 -

« Parasite » du génial Bong Joon-Ho (Memories of Murder, The Host et Snowpiercer) 

Parasite-furyosa-3

Le génial Bong Joon-Ho (Memories of Murder, The Host et Snowpiercer) a encore brillé en 2017 avec Okja sorti sur Netflix avec Tilda Swinton et Jake Gyllenhall.

Son film suivant sera Parasite qui suivra une famille confrontée à des troubles inquiétants. Les quatre membres de la famille ont tous un pouvoir particulier. De nombreuses scènes seraient sous-marines et on peut compter sur le maitre pour brouiller les pistes et les genres, ce qu’il adore faire pour notre plus grand plaisir cinéphile.

Le pitch officiel est pour le moins évasif : « Toute la famille de Ki-taek (Song Kang-ho) est au chômage. Elle s’intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les 2 familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire… »

La star coréenne Song Kang-Ho,retrouvera son cinéaste fétiche…

-

 

Ethan Hawke, Catherine Deneuve et Juliette Binoche chez le palmé Kore-Eda

Binoche%20Hawke%20Deneuve

Le japonais Hirokazu Kore-Eda, qui vient de recevoir la Palme d’Or pour Une affaire de famille, dirigera Catherine Deneuve et Juliette Binoche dans un long métrage où elles joueront une mère actrice et sa fille scénariste. Lorsque la mère star publie ses mémoires, sa fille et sa famille américaine retournent en France.

A noter qu’elles n’ont jamais joué ensemble.

Ethan Hawke sera également du casting ainsi que Ludivine Sagnier.

-

« Dis-moi Céline » de Valérie Lemercier

35th-cesar-film-awards-ceremony-the-show_788589

Pour sa prochaine mise en scène, Valérie Lemercier  souhaite interpréter Céline Dion !

« J’écris le scénario d’un biopic sur Céline Dion. Je ressens une vraie fascination pour son destin ».

« Je réaliserai ce film et j’incarnerai l’héroïne de 5 à 50 ans ».

On peut s’attendre à une vision toute personnelle et décalée, en espérant qu’elle réussisse mieux que ses deux précédents films de réalisatrice, qui n’étaient pas au niveau de son talent.

-

« Le daim » de Quentin Dupieux avec Jean Dujardin

Résultat de recherche d'images pour "jean dujardin"

Quentin Dupieux, a ses aficionados mais aussi ses détracteurs tant son cinéma ne cherche absolument pas à faire grand public et joue toujours la carte de l’absurde à 2000%, tutoyant Lynch dans ses meilleurs moments (Réalité, Au Poste!) et le sombre film prétentieux et fier de lui.

Votre blanc lapin dévoué attend quant à lui le bon film de Dupieux et je suis persuadé qu’un jour il va nous pondre un excellent film.

Il est donc fort intéressant de voir Jean Dujardin intégrer cet univers et on voit très bien l’animal dans le décors.

Il s’agira d’une « comédie noire, réflexion moderne sur le mythe de Narcisse ».

« Georges quitte sa banlieue pavillonnaire et plaque tout du jour au lendemain pour s’acheter le blouson 100 % daim de ses rêves. Un achat qui lui coûte toutes ses économies et vire à l’obsession. Cette relation de possessivité et de jalousie finira par plonger Georges dans un délire criminel…« .

-

« Radegund  » de Terrence Malick

Résultat de recherche d'images pour "Radegund  Terrence Malick"

L’histoire de Franz Jägerstätter, fervent opposant au régime hitlérien, qui fut exécuté à l’âge de 36 ans par les Nazis en 1943 puis reconnu martyre en 2007 par Benoit XVI et béatifié par l’Eglise catholique.

Terrence Malick est parti dans un délire conceptuel depuis « Tree of Life » et a enchainé avec des films sans dialogues avec « A la merveille » en 2012, « Knight of cups » en 2015 et « Song to song » passé inaperçu en 2017. Bref, le maitre derrière « La Balade sauvage« , « Les moissons du ciel« , « La Ligne Rouge » et « Le nouveau monde » a réussi à perdre son public cinéphile.

Avec ce film historique, il revient à la narration et à 75 ans, on compte encore sur lui pour revenir au sommet.

-

« Pale Blue Dot » avec Natalie Portman de retour sur Terre

Natalie Portman jouera dans Pale Blue Dot, de Noah Hawley,  créateur des excellentes séries Legion et Fargo.

Elle jouera une astronaute de retour sur Terre, rencontrant des difficultés à s’acclimater à la vie terrestre. Deux de ses anciens collègues et elle constitueront un triangle amoureux.

-

« High Flying Bird » de Steven Soderbergh

Désolé de parler autant de Netflix ! Loin de moi l’idée de faire leur pub mais la plateforme est très active dans les projets qu’elle finance et les grands réalisateurs qu’elle arrive à convaincre. On attendra l’arrivée des concurrents et des autres plateformes comme celle celle d’Apple avant de faire les comptes d’ici deux ans.

C’est donc au tour de Steven Soderbergh d’aller faire un tour chez Netflix même si celui-ci est déjà un habitué du format télévisuel puisqu’il a produit et réalisé plusieurs séries et films notamment pour HBO. (séries : The Knick, à venir « Mosaic » sur HBO/ Films : Ma vie avec Liberace).

High Flying Bird a le synopsis suivant « un agent pour sportifs tente d’impliquer un de ses clients, basketteur un peu naïf, dans une proposition intrigante et polémique ».

Andre Holland (Moonlight)  sera le personnage principal.

-

Un biopic sur l’actrice de « Emmanuelle » par l’excellent Michaël R. Roskam

sylvia-kristelsylvia-hoeks-vanities-0917-ss02

Sylvia Hoeks, vue en antagoniste de « Blade Runner 2049 » jouera l’actrice de films érotiques Sylvia Kristel dans un film sur l’actrice mondialement célèbre pour sa série de films « Emmanuelle« .

Le belge Michaël R. Roskam, célébré pour l’excellent « Bullhead » réalisera le long métrage, après s’être planté sur son dernier « Le Fidèle« .

Le film suivra le personnage dans les années 1970 et 1980, alors qu’elle connait le succès tout en tombant dans la cocaïne.

-

 

« La femme à la fenêtre » de Joe Wright (Les Heures Sombres) avec Amy Adams, Julianne Moore et Gary Oldman

Julianne_Moore_66%C3%A8me_Festival_de_Venise_%28Mostra%29_colorGary_Oldman_%2813925515511%29_%28cropped%29

Après le carton de son dernier film, Les Heures Sombres, le réalisateur Joe Wright retrouvera l’excellent Gary Oldman, qui jouera le mari de la toute aussi brillante Julianne Moore. Ils joueront les nouveaux voisins d’un docteur, Amy Adams, vivant recluse dans sa maison de Harlem depuis que son mari et sa fille l’ont quittée. Elle sombre dans l’alcool et les médicaments et ne vit que par internet et la lecture…au point qu’elle se met à les espionner.

C’est l’adaptation du best-seller d’A.J.Finn, La femme à la fenêtre (The Woman in the Window), qui a cartonné aux USA.

Le film doit sortir le 4 octobre 2019 aux Etats-Unis.

-

 

« Tolkien » de Dome Karukoski avec Nicholas Hoult 

600full-nicholas-hoult

Dome Karukoski, à qui l’on doit Tom of Finland, racontera l’histoire du célèbre écrivain J.R.R. Tolkien et de comment son expérience de la Première Guerre Mondiale l’ont aidé à créer « Bilbo le Hobbit » et « Le Seigneur des Anneaux« .

Pour interpréter l’écrivain, il a choisi Nicholas Hoult.

Hoult a été vu dans la série Skins, A Single Man de Tom Ford, le fauve dans les récents X-men, le génial Mad Max Fury Road, Young Ones, Kill Your Friends. On l’attend dans plusieurs films en 2019, le Tolkien donc mais aussi La Favorite de Yorgos Lanthimos (The Lobster, Mise à Mort du Cerf Sacré) qui a cartonné à Venise ou le western The True History of the Kelly Gang aux côtés de Charlie Hunnam et Russell Crowe.

Lily Collins jouera son épouse.

-

« Fonzo » de Josh Trank avec Tom Hardy en Al Capone

L’excellent Tom Hardy va de nouveau se transformer puisqu’il interprétera le célèbre Al Capone dans  « Fonzo« , vieux projet qui refait surface.

Après le raté « Legend« , il retrouvera donc la criminalité sous l’œil de Josh Trank, le réalisateur de “Chronicle”, qui s’est fait dessouder la tronche avec le très oubliable “Fantastic Four”. On se rassurera en se disant que le garçon n’est peut être pas fait pour les blockbusters et que sa liberté artistique fut très verrouillée et frustrée par le studio.

On suivra Al Capone à partir de 47 ans, à la sortie de 10 ans de prison. Il se souvient de ses débuts puis de son reigne sur Chicago.

-

  

« Against All Enemies » : Jack O’Connell enquête sur Jean Seberg et les Black Panthers

Stewart-Seberg-620x349001

L’excellent Jack O’Connell jouera avec Kristen Stewart dans Against All Enemies.

L’actrice incarnera l’actrice Jean Seberg. Réalisé par Benedict Andrews, le film suivra les démêlés de l’actrice de A bout de souffle et Bonjour tristesse avec le FBI en raison de ses liens et de son soutien au mouvement des Black Panthers.

Jack O’Connell jouera un l’agent du FBI enquérant sur Jean Seberg.

Jack O’Connell a été découvert dans la série Skins version britannique puis dans le génial « Les poings contre les murs« , dans « Invincible » d’Angelina Jolie, « 71 » de Yann Demange, « Money Monster » de Jodie Foster et la récente très bonne série Netflix « Godless« .

-

« The Professor and the Madman »  avec Mel Gibson et Sean Penn

Résultat de recherche d'images pour "The Professor and the Madman"

Mel Gibson est peut être sorti de sa traversée du désert après le bon accueil de « Blood father » de Jean-François Richet, et de sa nouvelle réalisation en tant que metteur en scène, « Tu ne tueras point« .

Il jouera avec Sean Penn dans « The Professor and the Madman » aux côtés de Natalie Dormer (Games of Thrones, Les Tudors).

Mel Gibson sera le professeur James Murray, qui créa à partir de 1857 le dictionnaire anglais d’Oxford.

Il travailla pour cela avec un médecin interné dans un asile de criminels aliénés et qui souhaitait trouver 10 000 façons d’entrer dans le dictionnaire. Ce dernier sera joué par Sean Penn.

-

« Douleur et gloire » de Pedro Almodovar avec Penelope Cruz et Antonio Banderas

1530110892_384211_1530111002_noticia_normal

Pedro Almodovar prépare son nouveau long métrage qui s’annonce particulièrement ambitieux.

Dolor y Gloria réunira deux de ses fidèles acteurs, stars mondiales découvertes grâce à lui,  Penelope Cruz (En chair et en os, Tout sur ma mère, Volver, Étreintes brisées et Les Amants passagers) et Antonio Banderas (Le Labyrinthe des passions, Matador, La Loi du désir, Femmes au bord de la crise de nerfs, Attache-moi ! et La piel que habito).

Il s’agira d’une fresque se déroulant des années 60 à aujourd’hui et dont le thème sera la difficulté  de la création cinématographique et théâtrale, notamment lorsqu’elle se noue à la vie privée….Ambitieux !

Difficile de ne pas imaginer une sélection cannoise.

-

« Prisoners of the Ghostland » de Sono Sion avec Nicolas Cage

cover-r4x3w1000-584046e2c5f5b-nicolas-cage-dans-dog-eat-0

Le trop méconnu réalisateur japonais Sono Sion offrira on l’espère un bon film à l’excellent Nicolas Cage, dont la carrière est pour le moins abonnées aux films de série B depuis 20 ans, mais qui a fait son grand retour dans le perché Mandy de Panos Cosmatos.

Dans ce nouveau projet, intitulé Prisoners of the Ghostland, il y jouera un criminel envoyé secourir une jeune fille enlevée et coincée dans une autre dimension !

Sono Sion tournera en anglais pour la première fois.

 

-

« Jungleland » avec Jack O’Connell et Charlie Hunnam en frères boxeurs 

28611295255_7e255252ee_bGodless-JackOConnell

Jack O’Connell jouera un boxeur qui traverse les États-Unis pour se rendre à son dernier combat, avec son frère ainé qui l’entraine.

Le grand frère sera joué par Charlie Hunnam. Mais une compagne de voyage inattendue va exposer les failles de leur relation tout au long du chemin.

Max Winkler, qui a réalisé des épisodes de séries et qui est inconnu aujourd’hui, réalisera.

Jack O’Connell a été découvert dans la série Skins version britannique puis dans le génial « Les poings contre les murs« , dans « Invincible » d’Angelina Jolie, « 71 » de Yann Demange, « Money Monster » de Jodie Foster et la récente très bonne série Netflix « Godless« . Il sera à l’affiche de « Against All Enemies » avec Kristen Stewart dans la peau de Jean Seberg.

Charlie Hunnam a été rôle principal de la série Sons of Anarchy et niveau ciné il cherche à percer avec des ratés comme Arthur de Guy Ritchie, le remake de Papillon ou Pacific Rim. Parmi les réussites il n’y a que  « The Lost City of Z » de James Gray et Crimson Peak de Guillermo Del Toro. Il sera du prochain « Triple Frontier«  de J.C Chandor (Margin Call, All is LostA most Violent year), de The True History of the Kelly Gang de Justin Kurzel aux côtés de Nicholas Hoult et Russell Crowe,

-

« Falling«  de Viggo Mortensen devient réalisateur…à 60 ans !

Viggo_Mortensen_TIFF_2011

Le grand Viggo Mortensen a déjà 60 ans et toujours la méga classe.

Et donc pourquoi ne pas réaliser son 1er film ?

Plus curieux sera le thème.

Falling suivra John Petersen, homosexuel vivant avec son conjoint et leur fille adoptive, Monica, à Los Angeles. Viggo Mortensen jouera le rôle de John.

Son père s’installe chez lui faute d’endroit pour sa retraite. Mais c’est un fermier dont les valeurs familiales ont toujours exacerbé son homophobie. Lance Henriksen (Terminator, le bishop d’Alien 3, Dead Man), 78 ans, jouera le père.


-

« About Endlessness » du génial Roy Andersson

topelement

Le Suédois Roy Andersson est inclassable et rare.

Son « Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence » sorti en 2015 était excellent et avait remporté un Lion d’or.

About Endlessness sera également une collection de vignettes comme il aime construire ses longs métrages en plans fixes absurdes et ironiques.

Le film s’inspirerait des Mille et une nuits.

-

« Distant Vision » de Francis-Ford Coppola

Après ses excellents « Tetro » et « Twixt« , Francis Ford Coppola souhaite revenir à un énorme projet, une grande saga familiale comme celle du Parrain, qui l’a rendu célèbre. Ici, il ne s’agira pas du milieu mafieux mais du suivi d’une famille d’immigrés italiens aux Etats-Unis.

Le film serait centré sur le passage à l’âge adulte d’un garçon et d’une fille, qui se rencontrent dans les années 20, en pleine crise, et que nous accompagnerons jusque dans les années 60. Le film se déroulerait sur quatre générations et pourrait être autobiographie en partie. Par ailleurs le maitre confirme que le budget sera plus conséquent que sur ses trois derniers longs métrages.

Le maitre a tourné son film sur plusieurs années et pourrait conclure sa carrière avec ce long métrage forcément ultra attendu.

 -

« Matthias & Maxime » de Xavier Dolan

Xavier-Dolan-2

Le chouchou des critiques et du public, le surdoué Xavier Dolan, sortira en 2019 son 1er film en langue anglaise, Ma vie avec John F. Donovan (The Death and Life of John F. Donovan).

Il est fort probable qu’il soit sélectionné pour le prochain festival de Cannes, où il reçut le Grand Prix du Festival en 2016 pour « Juste la fin du monde« .

Son film suivant Matthias & Maxime, sur deux amis qui tombent amoureux l’un de l’autre, est déjà terminé et en post production.

Dolan incarnera Max, et Anne Dorval, sa fidèle actrice sera de nouveau sa mère (Comment j’ai tué ma mère, Mommy).

Impressionné par les récents Call Me By Your Name, Seule la terre ou encore Beach Rats, le jeune homme souhaite parler de nouveau d’homosexualité mais de façon plus adulte que dans ses précédents films, qu’il juge post adolescents dans leur approche.

-

« Le Prince oublié » de Michel Hazanavicius  : Omar Sy en prince de conte de fées

Michel Hazanavicius reviendra après l’échec de « The search » et l’accueil plus chaleureux du film sur Godard, « Le redoutable« , avec une comédie fantastique qui s’appellera « Le Prince oublié« .

Ce sera un changement de registre pour le papa de Oss 117 puisqu’on y suit Djibi, qui vit seul avec sa fille de 8 ans. Or tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Lorsque Sofia s’endort, ces récits extraordinaires prennent vie quelque part dans un monde imaginaire peuplé de chevaliers, pirates et autres dragons.

Lorsque Sophia entre au collège, la fin de son enfance marque la fin de ces histoires.

Que va devenir le prince qu’il incarne dans ce monde des histoires ?

Hazanavicius aura l’ultra bankable Omar Sy en rôle titre, accompagné de Bérénice Bejo, l’épouse à la ville du réalisateur et de François Damiens.

Blanc Lapin, le huitième passager !

2 décembre, 2017

FC81A0CE-933E-42F3-BDC1-BDECFF6EBE98

Cela fait 8 ans que sans prévenir, un cinéphile compulsif vous assène des giclées d’infos sur le cinéma en cours de tournage, sur ce qui va sortir et pourquoi çà lui semble soit complètement affligeant soit excitant au plus au point. Et bon, vous pouvez vous dire, « il est gentil mais on s’en fout de son avis« . De même, vous pouvez légitimement vous dire que mes critiques n’ont pas non plus à surgir chaque semaine car on s’en fout un peu de l’avis de machin là.

Pourtant il y a quand même des lecteurs et lectrices, ce qui me surprend toujours autant et donc m’incite à poursuivre, malgré mon travail fatigant et prenant car oui, je ne regarde pas que des films en fait… Le fait de se projeter dans le futur du ciné et de commenter son état est une façon comme une autre de tisser un lien entre présent et avenir.

« De l’autre côté, perché avec le Blanc Lapin » c’est donc 1 552 000 visites…2 700 000 Clics, 459 critiques rédigées par mes seules patounes et 4 398 articles publiés.

Donc merci à ceux qui passent et picorent de justifier de cet échappatoire salvateur, ce prolongement de ma passion. L’art et la passion pour un art sont à mon avis faits pour être partagés et Le Blanc Lapin est mon hygiaphone sans le son, qu’il soit lu par 20 ou 15 000 personnes par mois.

Je vous remet les classements des meilleurs films des dernières années que vous pouvez retrouver avec les listes complètes agrémentées des critiques ici, dans une catégorie du blog lorsque vous ne savez pas quoi voir comme film…

Yvan

2009

 

2010

2011

2012

2013

Image1

2015

best 2016

Amy Adams sur HBO pour Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club)

21 janvier, 2017

Amy Adams sur HBO pour Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club) dans Films Amy-Adams-amy-adams-712650_1600_1200 Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club) sortira en février sur HBO la série Big Little Lies. L’histoire suivra trois femmes dont la vie paisible à Los Angeles va être bouleversée par un meurtre.  Le casting est luxueux puisqu’il réunit Shailene Woodley,  Nicole Kidman et Reese Witherspoon. Il retournera en mars 2017 une autre série pour HBO portée par l’excellente Amy Adams. Adapté d’un roman de Gillian Flynn (Gone Girl), Amy Adams y sera une reporter sortant d’un séjour en hôpital psychiatrique. De retour dans sa ville natale, elle essaie alors d’élucider le meurtre de deux adolescentes. Enregistrer

 

7 ans de Blog, 7 ans de réflexions…

27 novembre, 2016

IMG_7806

Bon et bien çà fait 7 ans que je tiens ce blog, « De l’autre côté, perché avec le Blanc Lapin » ou « Le Blanc Lapin » pour à peu près tout le monde sauf moi…

Je suis content parcequ’on ne dirait pas comme celà mais ceci demande un investissement certain…

4024 articles publiés par mes seules mimines, 400 critiques rédigées…oui, 400 !

1.362.500 visites…Et 2632 news de cinéma pour vous tenir informés des films qui vont se tourner, des raisons de s’y intéresser et pour vous projeter dans l’après, dans le futur de cette passion.

Et puis il y a les classements des meilleurs films de l’année que vous pouvez retrouver dans une catégorie du blog lorsque vous ne savez pas quoi voir comme film…

On ne peut pas vraiment dire que le monde soit plus serein et tolérant aujourd’hui qu’il y a 7 ans. Dans une France post attentats où l’extrême droite et les valeurs conservatrices sont bien ancrées, la valeur refuge qu’est le cinéma c’est de pouvoir s’évader mais aussi réfléchir, s’ouvrir aux autres en étant curieux d’esprit, et cette fenêtre là ne se refermera pas en 2017 quoiqu’il arrive. Je vous prépare pour la fin d’année une sélection des plus réjouissantes de ce qui nous attend au ciné en 2017.

Et quand on voit les podiums du blanc lapin des sept premières années (cliquez sur les podiums pour agrandir), on peut se dire qu’on a vu de sacrés bons films…

Allez, j’y retourne, bises

Yvan

2009

 

2010

2011

2012

2013

Image1

2015

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

« Mistress America » : Greta Gerwig retrouve Noah Baumbach après Frances Ha

1 juillet, 2015

Mistress America signe le retour de Greta Gerwig chez Noah Baumbach après l’excellent Frances Ha.

Tracy va au lycée à New York mais n’a aucune envie d’aller à l’Université. Elle préférerait un style de vie plus glamour. Lorsqu’elle peut enfin y accéder grâce à sa demi-soeur, elle va être complètement sous le charme de cette façon de vivre…

Voici la bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

J.C. Chandor (« A most violent year ») s’intéresse à la spéculation immobilière

30 juin, 2015

Après son superbe « A most violent year » sorti en début d’année, J.C. Chandor est attaché à The Liar’s Ball, adaptation du livre de Vicky Ward.

On y suit Harry Macklowe qui, en 2007, acheta pour 7 milliards de dollars divers immeuble dont celui de General Motors à New York.

Curieux pitch…

J.C. Chandor (

Vincent D’Onofrio dans l’adaptation de la série culte « Chips » !

28 juin, 2015

Vincent D'Onofrio dans l'adaptation de la série culte

Vincent D’Onofrio, qui joue Le Caïd dans la série Daredevil, serait le grand méchant de l’adaptation au grand écran de la série culte CHiPS !

Car oui, nous retrouverons Jon et Ponch, deux flics à moto patrouillant sur les autoroutes de Californie.

C’est sans doute un symbole du kitch absolu et on imagine mal l’adaptation ne pas être comique et au quinzième degré…

Dax Shepard et Michael Pena incarneraient les personnages d’origine que campaient Larry Wilcox et Erik Estrada.

Bertrand Bonnelo fait exploser Paris

24 juin, 2015

Bertrand Bonello tournera « Paris est une fête« , après le succès critique de son « Saint-Laurent« .

On y suivra des jeunes gens de 18 à 21 ans, posant des bombes dans le Paris d’aujourd’hui. Vincent Rottiers et Finnegan Oldfield seront les rôles titres de ce film tourné dès juin 2015.

On devrait en savoir plus rapidement…

Bertrand Bonnelo fait exploser Paris  dans Films

Thomas Vinterberg retourne dans le Danemark généreux des années 70

23 juin, 2015

Après trois succès critiques consécutifs, « Submarino« , « La Chasse » et le tout récent « Loin de la foule déchainée« , Thomas Vinterberg va retrouver son Danemark natal pour tourner « The Commune« .

Inspiré de sa propre histoire, le film suivra la jeunesse d’un homme dans une collectivité académique danoise. Il aurait même déjà tourné le film !

Il indique que le concept de the commune « c’est une grande villa dans laquelle vivent 4-5 familles, partagent la même cuisine, et vivent ensemble, C’était courant au Danemark, c’était un grand truc dans les années 70. » « Peut-on tout partager ? C’était très naturel de tout partager, et il y avait aussi beaucoup de sacrifice. Quand j’étais enfant, c’était quelque chose de grand d’être témoin de ça. C’était une force. C’était un partage de connaissance. C’était quelque chose de très anarchiste aussi. Mais tout ça a pris fin, et l’innocence qui allait avec, et l’individualisme des années 80 a pris le dessus. »

Thomas Vinterberg a d’abord écrit une pièce jouée pendant deux ans à Vienne, au théâtre national autrichien, le Burgtheater.

Je suis heureux d’apprendre qu’un film surprise de ce très bon réalisateur soit déjà en montage !

Thomas Vinterberg retourne dans le Danemark généreux des années 70 dans Films

Philippe Lioret fait tourner Pierre Deladonchamps (L’Inconnu du lac) entre France et Canada

20 juin, 2015

Philippe Lioret tourne Les Yeux au ciel entre la France et Canada avec Pierre Deladonchamps (L’Inconnu du lac).

Après ses succès, « Je vais bien, ne t’en fais pas » et « Welcome« , son nouveau film suivra un jeune divorcé, qui a la charge de son fils et décide d’aller à l’enterrement de son père québécois, qu’il n’a jamais vu. Il rencontre alors une famille qu’il ne connait pas de l’autre côté de l’Atlantique.

Cette adaptation libre du roman de Jean-Paul Dubois, Si ce livre pouvait me rapprocher de toi, se tournera jusque fin juillet.

Philippe Lioret fait tourner Pierre Deladonchamps (L'Inconnu du lac) entre France et Canada dans Films

Frédéric Beigbeder adapte la suite de son « 99 francs » avec Gaspard Proust

8 juin, 2015

Frédéric Beigbeder réalisera lui-même l’adaptation de son roman « 99 francs« , qui fut adapté par Jan Kounen.

Mais pour « L’Idéal », adaptation de son roman Au secours, pardon , il convoquera de nouveau Gaspard Proust en rôle principal comme pour son premier film en tant que réalisateur, « L’Amour dure trois ans« .

On y suivra Octave Parango, ancien publicitaire cynique travaillant pour marque de cosmétiques et qui se trouve chargé de trouver le futur grand nom du mannequinat en Russie.

Frédéric Beigbeder adapte la suite de son

Le « Neuromancer » de William Gibson adapté au cinéma

6 juin, 2015

Le

Vincenzo Natali , réalisateur de »Cube » ou « Splice » souhaitait adapter le « Neuromancer » de William Gibson.

Hélas, ce ne sera pas lui qui finalisera le projet puisque des concurrents anglais et chinois ont acquis les droits d’adaptation et n’ont pas l’intention à ce stade de faire appel à lui à ce stade…

Le « Neuromancer«  suit Cas, un toxico très porté sur le cyberspace. Son système nerveux a été saboté par une toxine suite à un vol d’informations. Ceci l’empêche de poursuivre ses larcins dans les mondes virtuels. Un ex militaire propose à Cas de le guérir sous réserve qu’il s’introduise dans les méandres d’une intelligence artificielle nommée Wintermute, pour la détruire. Bon, vous ne comprenez rien ! Moi non plus et c’est normal ! Le bouquin fait ultra référence à un certain Philip K-Dick et ça me suffit pour m’exciter sur ce projet !

12345...191