Archive pour la catégorie 'Non classé'

Joaquin Phoenix en négo pour incarner le capitaine Crochet du nouveau Peter Pan

8 février, 2020

Résultat de recherche d'images pour "Joaquin Phoenix crochet"

De nombreux projets autour de Peter Pan sont en phase de pré-production à Hollywood, la Warner a sorti PAN de Joe Wright, en 2015, qui suivait les tous débuts de Peter, lorsqu’il arrive à Neverland. Porté par Rooney Mara,  Hugh Jackman et Garett Hedlund (Tron, Sur la route), le film a été un des fours magistraux de l’année cruellement sombre de la Warner en 2015…il faut dire qu’en étant meilleur que la précédente tentative de P.J. Hogan en 2003, franchement mauvaise, celui-ci avait le mérite de tenter un autre angle…

Si au moins l’adaptation de la géniale BD « Peter Pan » de Régis Loisel pouvait voir le jour…hélas, c’est loin d’arriver.

Face au succès de l’adaptation live du « Livre de la jungle » de John Fabreau, de « Cendrilon« , de « Maleficient » de « Alice au pays des merveilles« , de Dumbo d’Aladdin, La Belle et la Bête et Le Roi Lion, la grande entreprise de rrévisionnisme des classiques Disney est loin d’être terminée, Mulan étant le prochain à sortir ce printemps.

Mais la bonne nouvelle c’est que Peter Pan sera confié à l’un de mes chouchous et que le projet annoncé il y a deux ans avance très bien, le scénario étant terminé et le tournage prévu pour 2020.

David Lowery est un très bon réalisateur, son film Les amants du Texas  avec Casey Affleck m’avait beaucoup touché en 2013, son « Ghost Story » avait emballé la presse et son The Old Man and The Gun a permi au grand Robert Redford de terminer sa carrière sur un très bon rôle et un très bon film.

Le réalisateur était déjà derrière le remake live de « Peter et Elliott le dragon« , certes gentillet mais très beau.

L’autre bonne nouvelle est que le réalisateur devrait revenir à une adaptation plus fidèle au livre de J.M. Barrie paru en 1911, et non se contenter de faire un copier coller du dessin animé de Disney.

Le film s’intitulera Peter Pan et Wendy, et un proche du réalisateur pourrait incarner le célèbre Capitaine Crochet.

En effet Joaquin Phoenix, qui risque d’être rapidement Oscarisé pour son rôle de Joker après avoir raflé le prix d’interprétation dans tous les grandes cérémonies pré-Oscars (Goldon Globes, Bafta etc) n’est autre que le mari de Rooney Mara, fidèle actrice de David Lowery.

Disney met la pression pour obtenir l’acteur hype du moment dans ce rôle emblématique. Et c’est vrai que çà le ferait et que l’animal y insufflerait toute la duplicité et les traumas du personnage.

Ba « Vivarium », Jesse Eisenberg et Imogen Poots prisonniers d’un noeud de Moebius

25 janvier, 2020

affiche

Lorcan Finnegan sortira enfin le 11 mars son film Vivarium, passé au Festival de Cannes en mai 2019. La presse est plutôt bonne et le film mérite une légère attention puisqu’il réunit Imogen Poots et l’américain Jesse Eisenberg (The Social Network) y jouent un couple qui va tomber dans un piège, à savoir un noeud de Moebius, les empêchant de sortir de leur nouvelle demeure et de ses environs.

Il s’agira donc d’un thriller original dans son conept et on l’espère réussi au regard de cette première bande-annonce.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

« The Irishman » de Martin Scorsese – critique du Blanc Lapin

7 décembre, 2019

Résultat de recherche d'images pour "The Irishman Martin Scorsese affiche"

Voici donc LE film, l’évènement de fin d’année à savoir un vrai film de cinéma du maitre Martin Scorsese qui sort sur Netflix et exclusivement sur Netflix. La plateforme aurait déboursé environ 150 M de dollars pour réunir Robert de Niro et Martin Scorsese 24 ans après Casino, leur dernière collaboration ensemble.

Mais le budget a explosé par le rajeunissement numérique de plusieurs acteurs. Si on sent bien que la technique n’est pas au point pour rajeunir de façon crédible des acteurs jusqu’à de jeunes âges, elle fonctionne pour ce rajeunissement limité à un âge d’environ 4o ans.  C’est certes perfectibles mais très honnêtement, l’artifice ne gène pas le visionnage.

Au delà de cette prouesse, Martin Scorsese renoue avec l’un de ses genres majeurs, le film de mafieux et retrouve également Harvey Keitel et Joe Pesci. Ce dernier surprend par son rôle calme de vieux parrain loin des excités qu’il a joués dans Casino et Les Affranchis. Il est excellent et rendons grâce à de Niro d’avoir convaincu son copain de revenir faire un dernier tour de piste. Pour notre plus grand plaisir de cinéphile, De Niro retrouve un rôle en or de tueur à gage pour la mafia qui va gravir les échelons. Son personnage est à la fois un exécutant qui ne se laisse pas dévier sentimentalement mais aussi un père raté et un homme qui s’attache à Jimmy Hoffa, le patron des syndicats. Pour l’incarner, un autre monstre sacré joue pour la première fois de sa carrière pour Martin Scorsese. Le concurrent et ami de de Niro débarque donc et Al Pacino nous livre, à 79 ans, une immense prestation, celle d’un homme bulldozer que jamais personne n’a arrêté et qui s’aveugle dans son passé tout puissant.

L’élégance crépusculaire de ce 25ème long métrage de Scorsese est envoutante. Et pourtant le film dure 3h29 ! Alors certes, il aurait pu faire plus court mais sincèrement jamais l’ennui ne pointe tant Scorsese tient son film, ses acteurs et son histoire. Et puis le maitre nous dit adieu, non à son cinéma car on espère qu’à 77 ans, il a encore une dizaine d’années devant lui pour livrer quelques autres bon films. Mais il dit adieu à un genre de films qu’il a modernisé et popularisé et à qui il a livré plusieurs chefs d’œuvres, Mean Streets, Les Affranchis ou Casino.

On parle de film testament parfois, là effectivement, ceci y ressemble furieusement et la bande de potes qui a conquis Hollywood nous livre une sortie très classieuse.

Si le film n’est pas pour autant un sommet de la filmographie du maitre, notamment pour sa fin quelques peu alambiquée ou parfois sa durée, on gardera The Irishman comme un de ses très bons films, dont les personnages marquent de leur singularité., avec un talent de mise en scène toujours au sommet.

La piste aux Lapins :

4 étoiles

 

« Richard says goodbye (The Professor) » de Wayne Roberts – critique du Blanc Lapin

21 août, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Richard says goodbye affiche"

Johnny Depp paie les conséquences de ses comportements sur les plateaux, de ses mauvais choix artistiques et des accusations de son ex…En effet son nouveau film ne sort pas au cinéma mais directement sur Amazon Prime.

Et c’est dommage car Depp, le grand Depp, celui qui jouait super bien dans les années 90 et ressort rarement dans de bons projets, vient de nous livrer une excellente performance.

Le pitch : Un professeur d’université à la renommée mondiale décide de changer de vie du jour au lendemain quand on lui diagnostique un cancer en phase terminale.

Avec un pitch pareil on pourrait avoir moyennement envie de voir le film de peur de tomber dans le pathos. Sauf que pas du tout. Le film est plutôt enlevé, certes très centré sur Depp et son jeu désenchanté mais encore une fois au top. Mais le film choisit de nous faire rire avec ce type qui n’a d’autre choix que de lâcher prise, ce qui donne de très bons moments dans le film.

L’humour est bien sûr noir et cynique et l’émotion pointe le bout de son nez avec tact et retenue.

Pour une fois que Depp trouve un rôle intéressant dans un film plus subtil que sa filmographie des 20 dernières années, on ne va pas s’en plaindre !

Les dialogues sont intelligents, bien écrits. Bref, réussite !

La piste aux Lapins :

3,5 lapins

 

Ba de « Doctor Sleep », la suite de Shining avec Ewan McGregor

29 juin, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Doctor Sleep"

L’excellent Ewan McGregor sera le petit garçon de Shining, une fois adulte, 36 ans après…

L’adaptation de Doctor Sleep, roman publié par Stephen King en septembre 2013, retrouvera Danny une fois adulte, après avoir survécu aux évènements de l’Hôtel Overlook. Alcoolique bien sévère, il rencontre un enfant doté de pouvoirs identiques aux siens.

Mike Flanagan, réalisateur de « The Mirror » et Ouija 2 sera derrière la caméra.

Le film est programmé pour le 30 octobre 2019.

Voici la première bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Léonardo DiCaprio chez Guillermo Del Toro : un rêve de cinéma !

27 avril, 2019
Résultat de recherche d'images pour "léonardo dicaprio films"

Guillermo Del Toro a remporté le lion d’Or à Venise, un golden globe du meilleur réalisateur et l’Oscar du meilleur film avec « La forme de l’eau« .

A 54 ans, le réalisateur mexicain au style si particulier est au top. Il réalise en ce moment son Pinocchio en technique de stop-motion pour Netflix et a carrément un studio à sa main.

Profitant de son retour en grâce, il réalisera le remake de Nightmare Alley (« Le Charlatan »), réalisé en 1947 avec Tyrone Power.

Le Charlatan suivrait un bonimenteur faisant croire dans son spectacle truqué qu’il avait le pouvoir de lire dans les esprits. Il s’aide pour ceci d’une psychologue et d’une diseuse de bonne aventure.

Le film suivrait la marche vers la gloire et la chute du personnage.

Le génial Léonardo DiCaprio serait en pourparlers pour tenir le rôle titre et on voit mal l’animal refuser tant il a bon goût pour construire l’une des filmographies les plus exigeantes d’Hollywood.

L’association des deux artistes est presque un rêve qui se réalise.

On retrouvera cet été Léo aux côtés de Brad Pitt et Al Pacino dans Once Upon a time In Hollywood de Quentin Tarantino.

Virginie Efira et Omar Sy en plein drame de l’immigration chez Anne Fontaine

27 janvier, 2019

Résultat de recherche d'images pour "Virginie Efira film"Résultat de recherche d'images pour "Omar Sy film"

Virginie Efira et Omar Sy joueront dans le Police de Anne Fontaine.

Adapté du roman de Hugo Boris, le film suivra trois policiers accompagnant un Tadjik à l’aéroport car sa demande d’asile a été rejetée et ce dernier est expulsé du territoire.

Mais pendant le trajet, les policiers se rendent compte que si le sans papier est renvoyé dans son pays, il va droit à une mort certaine.

Grégory Gadebois jouera le 3ème policier.

 

Le « Dune » de Denis Villeneuve embauche deux méchants Harkonnen et annonce son tournage !

13 janvier, 2019

Le

Le fils de l’écrivain Frank Herbert, Brian, a choisi l’excellent Denis Villeneuve pour réaliser « Dune » d’après Franck Herbert, les héritiers de l’écrivain Frank Herbert et la société de production Legendary ayant récupéré les droits.

Cette série de livres, que j’adore, réputée inadaptable, a eu droit à un premier film de David Lynch, raté, compilant les deux premiers volumes. La célèbre tentative d’Alejandro Jodorowsky a été relatée dans le génial documentaire comique Jodorowsky’s Dune.

Denis Villeneuve est devenu l’un de mes chouchous après l’excellent « Incendies« , primé de partout à juste titre, le très bon  « Prisoners« , avec Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal et le très réussi « Sicario« . « Premier contact« , sa première immersion dans la SF était une réussite et il a également donné une suite au culte Blade Runner avec « Blade Runner 2049« , originale et prolongeant l’univers.

Villeneuve travaille sur ce projet mais se donne le temps d’écrire avec Eric Roth un scénario digne de ce nom.

C’est plutôt rassurant. La bonne nouvelle c’est qu’il développe deux longs métrages ! Or c’est l’erreur que David Lynch avait faite de vouloir faire tenir les deux premiers livres en un film bien trop indigeste. D’autant que le vrai personnage principal, qui traverse tous les livres, Duncan Idaho, était torché en deux scènes.

Comme le budget sera trop conséquent, il tournera d’abord le premier film, ce qui suppose que le second n’arrivera qu’en cas de succès…L’ambition de Denis Villeneuve est de nous livrer un Star Wars pour adultes…Enfin quand on a lu Dune, c’est carrément davantage !

Le premier film sortirait en 2021 donc il va falloir s’armer de patience.

Paul Atreides sera interprété par l’excellent Timothée Chalamet découvert cette année dans Call me by your name et qui est annoncé dans de nombreux autres projets hyper hype (le prochain Woody Allen, Beautiful Boy de Felix Van Groeningen, Henry V de David Michod).

Le héros de Dune voit sa famille se faire massacrer sur la planète Arrakis (Dune) lorsque l’empereur Shaddam IV décide de mettre la main sur l’Epice qu’ils exploitent et qui donne  des pouvoirs incroyables pour voyager à travers l’univers. Dune s’est un peu ce que Star Wars n’est pas et c’est de la SF particulièrement ambitieuse, qui parle de politique et d’aventure tout en traitant de sujets philosophiques ou de comment une civilisation peut se construire autour d’une religion.

Des sujets passionnants traités avec suffisamment de divertissement pour que le grand public s’amuse en réfléchissant. On croise les doigts pour que Denis Villeneuve donne à l’œuvre de Franck Herbert l’adaptation brillante qu’elle mérite.

La superbe et talentueuse Rebecca Ferguson, découverte dans  vu récemment dans Mission : Impossible Rogue Nation et qui vient de cartonner dans la suite Mission impossible : Fallout, pourrait interpréter Dame Jessica, la mère de Paul Atréides, soit un rôle central qui parcourra les deux films en projet.

On apprend cette semaine que les terribles Harkonnen, la maison qui dirige une partie de la galaxie où se dérouille l’histoire et qui souhaite anéantir les Atreide, a trouvé deux de ses interprètes. nIl faudra attendre pour Feyd Rautha auquel Sting avait prêté ses traits pour l’adaptation de David Lynch.

Dave Bautista sera Rabban, l’un des neveux du Baron Harkonnen, brute épaisse chargé de diriger Dune après qu’ils l’aient envahie. Bautista retrouve ainsi Villeneuve après Blade Runner 2049.

Stellan Skarsgård (le papa au blondinet Alexander) décroche le rôle génial du Baron Harkonnen. L’acteur suédois a été vu dans Avengers, Breaking the Waves, Dancer in the Dark, Dogville et Melancholia de Lars von Trier, Millénium de David Fincher, Will Hunting, Pirates des Caraïbes, Mamma Mia! Kiss Kiss (Bang Bang), Cendrillon de Kenneth Branagh, L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam.

Et dernière nouvelle, le film serait tourné dès le printemps 2019 entre Budapest et la Jordanie…ce qui suppose que le reste du casting va arriver avec l’autre neveu du Baron, Feyd Rautha, l’Empereur, Léto Atreide, Duncan Idaho…

timothee_chalamet

maxresdefault

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "Stellan Skarsgård movie"

 

Zac Efron sera le serial killer Ted Bundy

1 décembre, 2018

Zac Efron sera le serial killer Ted Bundy   437px-Zac_Efron_TIFF_2012

La star découverte dans High School Musical,a capitalisé sur sa belle gueule auprès de son public prépubère avec de nombreuses comédies d’un niveau proche de Ohio mais qui lui ont permis de bouffer en attendant. Avec Paperboy de Lee Daniels il avait tenté d’être un brin crédible. Mais bon, à 31 ans, sa carrière ciné est franchement nulle qualitativement parlant.

Il a du s’en apercevoir puisqu’il joue dans  The Beach Bum du très hype Harmony Korine aux côtés de Matthew McConaughey, qui sortira en 2019.

Puis Zac Efron tentera de casser son image dans le rôle de Ted Bundy.

Extremely Wicked, Shockingly evil and Vile de Joe Berlinger suivra la relation du tueur en série avec sa petite amie Liz, quii sera jouée par Lily Collins.

Dans les années 70, Ted Bundy viola et tua plusieurs femmes dans des conditions atroces.

Le casting sera complété de John Malkovich et Haley Joel Osment.


9 ans de Blog « De l’autre côté, perché avec Le Blanc Lapin… »

24 novembre, 2018

IMG_1941

Bon ben voilà, çà fait 9 ans que je tiens seul, avec mes mimines ce blog pour vous livrer mes critiques de films et mes annonces du cinéma de demain, de ce qui me fait vibrer pour les projets à venir.

Je vois des films, beaucoup, en moyenne 50 par an, passés à 70 en 2017 et 100 en 2019 !

Et ce sont tous des films sortis l’année même au cinéma et depuis peu Netflix et e-cinéma puisque le monde change et votre Blanc Lapin s’adapte avec et ne s’arrête jamais de courir. Et même que je vous parle de séries et des séries à venir…

Du temps et de la passion donc donc donc…

Alors un lapin blanc peut être obsédé par le temps qui passe et c’est vrai qu’en y réfléchissant, même si vous étiez quatre à lire ce blog, je le ferais quand même car c’est mon fil rouge, mon historique de goûts et ma projection vers de nouvelles aventures et surprises ciné et c’est un peu le blog que j’aimerais lire, ahahah !

Pour vous donner une idée du travail, des critiques, j’en ai écrites 552 et des news de cinéma…3 172…et après je balance sur Twitter et Facebook. C’est un prolongement de moi-même car au final j’écris super vite (la spontanéité du concept du blog) et je n’ai aucun filtre.

Donc ben pour les 1 662 906 visites en 9 ans, je vous dis merci et surtout, restez curieux de découvrir et gardez l’esprit ouvert ! C’est important, surtout en ce moment.

Et faites tourner l’adresse.

bises

Yvan

best 2017

terry two

ac2a0ce4a34f0a4d7cee0929bf1427785397f7ea8c43ab9aadc9caf39bc2a9dc4353038.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un biopic sur John Lennon par Jean-Marc Vallée (Big Little Lies, The Dallas Buyers club)

27 octobre, 2018

Résultat de recherche d'images pour "john lennon"

Alors que les biopics de Freddie Mercury sort ce mois d’octobre et que celui d’Elton John est programmé pour le printemps 2019, c’est au tour de la légende John Lennon d’avoir droit à son film.

Universal a acquis les droits d’un scénario écrit par Anthony McCarten, déjà derrière Bohemian Rhapsody, ce qui prouve la grande originalité d’Hollywood, si vous en doutiez encore.

L’histoire sera centrée sur le couple formé par l’ex-Beatles et la contestée Yoko Ono.

C’est le talentueux Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club, Big Littles Lies, Sharp Objects) qui assurera la mise en scène.

Yoko Ono étant productrice, les chansons solo de Lennon pourront être utilisées. En revanche, on peut douter légitimement du regard objectif sur leur relation.

 

Le Pinocchio en stop motion de Guillermo del Toro renait de ses cendres sur Netflix !

26 octobre, 2018

Guillermo Del Toro (Le Labyrinthe de pan, Hellboy) cherche depuis une dizaine d’années à adapter Pinocchio en stop motion.

La stop motion est le procédé qui avait fait le succès de L’étrange Noel de Mr  Jack, produit là aussi et non réalisé par un certain Tim Burton ou que l’on retrouve dans les films d’animation de Wes Anderson, « Fantastic Mister Fox » et « L’île aux chiens« .

Mais il y a deux ans il abandonnait le projet faute de producteur. Et suite au succès immense de « La forme de l’eau« , on pouvait espérer qu’il relance la machine d’autant qu’il est à la tête d’un mini studio créé pour lui par la Fox.

Et pourtant c’est le géant du streaming Netflix qui emporte la mise et signe un nouveau grand nom pour son catalogue.

Netflix indique que Guillermo del Toro réalisera, écrira et produira cette adaptation en stop-motion. Del Toro assure également le design des personnages. Si seulement on s’éloignait du conte de  Carlo Collodi pour se rapprocher d’une Bd trash comme le « Pinocchio et les requins Marteaux » de Winshluss !

La production commence dès cet automne. L’histoire se situera dans l’Italie des années 1930 et il s’agira d’une comédie musicale. 

Bref, une excellente nouvelle pour un projet qu’on pensait enterré !
Le Pinocchio en stop motion de Guillermo del Toro renait de ses cendres sur Netflix ! dans Films series - News de tournage pinocchio_deltoro01_tn

Pinocchio-Del-Toro-20110222-03-maxi L'île aux chiens dans Films series - News de tournage

 

12345