Archive pour la catégorie 'Non classé'

Jamie Dornan chez Kenneth Branagh dans le Belfast des années 60

20 février, 2021

Résultat de recherche d'images pour "Jamie Dornan the fall"

Kenneth Branagh a eu une carrière curieuse de réalisateur. Il se constitua une carrière autour de William Shakespeare dans les années 90. Après ses premiers films réussis « Dead Again » et « Les amis de Peter« , il enchaina sur plusieurs adaptations plus ou moins libres de Shakespeare avec « Beaucoup de bruit pour rien« , un énorme « Hamlet » en 1996, puis « Peines d’amour perdues« .

Dans les années 2000, ses réalisations pâlirent avec sa réadaptation râtée de Le Limier de Joseph L. Mankiewicz, La Flûte enchantée et Comme il vous plaira. Il cherche alors en tant qu’acteur à devenir populaire via des blockbusters comme « Wild Wild West« , « Walkyrie« , ou chez Woody Allen avec « Celebrity« .

En 2011 il se met au service de Marvel et réalise le premier Thor, avec plutôt une réussite au final. En 2015, son Cendrillon pour Disney est un succès et recueille une bonne presse. Il enchaine un autre blockbuster en réadaptant le classique de Agatha Christie, « Le crime de l’Orient-Express« , plutôt fadasse. Comme ce fut un succès il adaptera « Mort sur le Nil » et ré endossera le rôle de l’inspecteur Hercule Poirot qui devait sortir en 2020 et a été décalé à l’automne 2021.

En 2020 son blockbuster « Artemis Fowl« , adaptation d’un roman pour ados , a été directement sorti sur Disney plus et s’est fait descendre méchamment par la presse.

Il est donc temps que l’acteur-réalisateur retourne à de plus petits budgets dans lesquels il excelle.

Ce sera sans nul doute le cas de Belfast, où on suivra un jeune garçon et sa famille ouvrière vivent la tumultueuse fin des années 1960.

Jamie Dornan et Judie Dench entoureront un casting de nouvelles têtes.

Les coulisses du Parrain de Francis Ford Coppola dans un film réunissant Elisabeth Moss, Oscar Isaac et Jake Gyllenhaal

12 février, 2021

Résultat de recherche d'images pour "Francis Ford Coppola  Elisabeth Moss, Oscar Isaac et Jake Gyllenhaal"

Elisabeth Moss (The Handmaid’s Tale) jouera la femme du réalisateur Francis Ford Coppola dans un film sur les coulisses du tournage du chef d’œuvre Le Parrain.

Oscar Isaac aura la lourde tâche d’incarner Francis Ford Coppola tandis que l’excellent Jake Gyllenhaal jouera le célèbre producteur Robert Evans.

Le script d’Andrew Farotte figurait sur la Blacklist des meilleurs scénari circulant à Hollywood et n’étant pas entrés en production.

Et autre bonne nouvelle, c’est Barry Levinson (78 ans) à qui l’on doit Des hommes d’influence, Bugsy, Rain Man, Good Morning, Vietnam, qui réalisera le film.

 

« A Sun » de Mong-Hong Chung – critique du Blanc Lapin

6 février, 2021

Résultat de recherche d'images pour ""A Sun" de Mong-Hong Chung"

Résultat de recherche d'images pour ""A Sun" de Mong-Hong Chung"

Surprenant que Netflix diffuse ce type de film, comme quoi la plateforme diversifie son offre et ne pense pas qu’aux séries de qualités diverses ou aux gros films d’auteurs.

Je viens donc de découvrir un nouveau grand nom du cinéma asiatique. Mong-Hong Chung est taïwanais, il n’est pas à son premier long métrage mais ses films ne traversaient pas les océans. Merci donc à la plateforme au N rouge.

Car je me suis pris une vraie claque de cinéma avec cette histoire de famille déchirée par un drame, qui va se déconstruire et se reconstruire sous nos yeux.

Ne vous fiez pas aux 2h30 de durée, ils passent très vite tant le talent de mise en scène rappelle les plus grands, de la finesse de Wong Kar Wai et l’action plus énervée des grands réalisateurs sud coréens.

Le film fascine dès ses premières minutes lorsque le jeune cadet de la famille participe à une vengeance auprès d’une petite frappe. Il se retrouve emprisonné pour trois ans. Sauf qu’il vient de mettre enceinte une gamine de 15 ans, que sa mère tente comme elle peut de gérer, que son frère ainé, beau et intelligent est le chouchou du père qui méprise son autre fils qu’il considère comme un raté…ambiance.

A cette histoire de famille qui s’est construite sur des déceptions, une absence de dialogue, des culpabilités, va se rajouter tour à tour un fantôme, un thriller noir, une histoire de rédemption et d’acceptation, et au final un chemin vers la lueur.

Mong-Hong Chung a une immense tendresse pour ses personnages auxquels on s’attache immédiatement, qu’ils soient dans l’aveuglement, la violence stérile ou qu’ils soient paumés.

Peu à peu les fils entre eux vont se démêler et devenir d’une limpidité confondante, d’une beauté assez remarquable. A de nombreuses reprises l’émotion arrive là où on ne l’attend pas, avec sobriété mais avec l’effet que font les grands films, ceux qu’on ne voit pas venir et qui vous emportent.

Les messages du film sont universels et au final d’une grande simplicité. Mais aussi A sun reste un objet de cinéma divertissant malgré l’alternance de minimalisme formel et de ruptures émotives qui prend garde à ne jamais laisser le spectateur se perdre. Il prend certes le temps de décrire les relations et d’instaurer une ambiance très particulière formée de tension et d’espoir. Mais il ne prend pas trop le temps, usant d’ellipses et d’effets d’accélérateurs de l’histoire pour éviter au spectateur de s’appesantir et l’accrocher à l’étape d’après.

Œuvre à l’esthétique parfois radicale, A Sun use parfois de violence graphique mais toujours au moment opportun, jamais pour de l’esbroufe. A Sun alterne le romanesque et d’autres genres de cinéma avec une fluidité étrange.

Forcément, après ce coup de maitre, je ne peux qu’avoir envie de voir ce que Mong-Hong Chung nous réservera pour la suite de sa carrière.

La piste aux Lapins :

4,5 lapins

Le casting de l’adaptation du culte « Sandman » pour Netflix, se dévoile

30 janvier, 2021

Résultat de recherche d'images pour "Sandman"

Gwendoline Christie And Tom Sturridge To Star In Neil Gaiman's 'Sandman'  Series For Netflix | ETCanada.com

Netflix tente un pari risqué en produisant l’adaptation d’un comic book culte dont l’adaptation cinéma traine depuis 10 ans.

Neil Gaiman auteur culte d’héroic fantasy rigolote (Stardust, L’Étrange Vie de Nobody Owens, Batman : qu’est-il arrivé au chevalier noir ?) est à la mode après les succès Amazon Prime de Good Omens (De bons présages) et American Gods, tous deux sortis des comics dont il est scénariste.

« Sandman » est réputé inadaptable et Terry Gilliam s’y est cassé les dents.

Le pitch est le suivant : « Morpheus, le seigneur des rêves, a été emprisonné en 1916, par un groupe occulte. Après avoir fomenté son évasion pendant presqu’un siècle, il réussit à s’échapper et se lance dans une quête pour redevenir le Maître des songes. Hantant les cauchemars et les désirs des hommes, il ira jusqu’en enfer retrouver son dû. »

David Goyer (scénariste des Batman de Chistopher Nolan et attaché aux adaptations de tous les comics par la Warner) est toujours derrière ce projet, l’un des plus chers pour une série issue de DC Comics. Neil Gaiman sera producteur exécutif de la série.

Tom Sturridge (Good Morning England, Sur la route) incarnera Dream, le héros.

Gwendoline Christie (Game of Thrones) sera Lucifer.  Charles Dance (Game of Thrones, Mank) sera Burgess. Vivienne Acheampong sera Lucienne. Boyd Holbrook (le flic ricain de Narcos 1 et 2) sera le Corinthien.

On a hâte de voir le résultat

Après « Call Me by Your Name », Luca Guadagnino fait de Timothée Chalamet la star d’un film d’horreur

30 janvier, 2021

Former Dune director calls trailer predictable

Après l’excellent « Call Me by Your Name » et alors qu’une suite est annoncée depuis longtemps, le réalisateur Luca Guadagnino va retrouver l’acteur Timothée Chalamet pour un autre projet.

Il s’agira d’un film autour de la thématique du cannibalisme, ce qui est plutôt ironique en ce moment puisque l’autre acteur de « Call Me by Your Name« , Armie Hammer a un peu de mal à se sortir d’un scandale où des ex copines lui reprochent ses fantasmes vampiriques et cannibales…ambiance !

Pour revenir au projet, Bones And All suivra une jeune femme qui quand elle tombe amoureuse, tue son copain et le mange. Au moins çà évite la routine du couple.

Taylor Russell (Waves ) jouera ce rôle principal et Timothée Chalamet  probablement l’une de ses potentielles victimes.

C’est le scénariste de deux autres films de Guadagnino, A Bigger Splash et Suspiria qui officiera, ce qui est moyennement une bonne nouvelle vu que ce ne sont pas ses meilleurs films. En revanche le scénariste a livré l’excellente série The Terror, qui verse dans l’horreur et là pour le coup c’est rassurant.

Le festival de Cannes 2021 est décalé en juillet

27 janvier, 2021

Palme d'Or | Chopard Official Website

Le festival de Cannes, plus grand festival au monde de par la diversité des cultures brassées, la qualité des sélectionnés est souvent snobé par le grand public. Combien de fois j’ai entendu des caricatures sur Cannes, comme quoi c’était un festival élitiste et perché. Si il est vrai que certains films, certaines palmes sont en effet élitistes, on oublie trop souvent que les plus grands réalisateurs au Monde viennent à Cannes en priorité sur tous les festivals de cinéma. On oublie que c’est la vitrine indispensable de 75% des grands moments de cinéma de l’année qui suit. On oublie que les plus grands réalisateurs ont été découverts à Cannes. On oublie que le marché du film est un évènement unique pour pour les projets de demain et leur financement, ce qui vous fera rêver ou vous divertira du film d’action bourrin au film le plus exigeant. On oublie que Cannes évolue sans cesse et que de nombreux films primés ont été des cartons publics et critiques.

Si on prend juste les palmes d’Or et m^me pas les films sélectionnés ou les autres prix on trouve quand même : Le Troisième Homme, Othello d’Orson Welles, Le Salaire de la peur d’Henri Georges Clouzot, Le Monde du silence de JY Cousteau, La dolce vita de Frederico Fellini, Le Guépard de Luchino Visconti, Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, Un homme et une femme, Blow-Up d’Antonioni, L’Épouvantail, Conversation secrète et Apocalypse Now de FF Coppla, Taxi Driver de Martin Scorsese, Le Tambour, Kagemusha d’Akira Kurosawa, Missing de Costa-Gavras, Paris, Texas de Wim Wenders, Papa est en voyage d’affaires et Underground d’Emir Kusturica, Mission, Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat, Sexe, Mensonges et Vidéo de Steven Soderbergh, Sailor et Lula de David Lynch, Barton Fink des frères Coen, La Leçon de piano de Jane Campion, Pulp Fiction de Quentin Tarantino, Secrets et Mensonges de Mike Leigh, Dancer in the Dark de Lars Von Trier, La Chambre du fils de Nanni Moretti, Le Pianiste de Roman Polanski, Elephant de Gus Van Sant, Fahrenheit 9/11, Le vent se lève de Ken Loach, Entre les murs de Laurent Cantet, The Tree of Life de Terrence Malick, Amour de Michael Haneke, Dheepan de Jacques Audiard, Parasite de Bong Joon-ho…

L’édition 2020 a été annulée à cause du coronavirus, alors que ses organisateurs espéraient reporter à l’été et avaient mal géré les assurances, ce qui a couté une fortune et failli tuer le festival.

Avant ce n’était arrivé que deux fois en 70 ans. En juin 1939, Louis Lumière était prévu pour être le 1er président du festival, annulé lorsque l’Allemagne nazie envahit la Pologne. Le Festival de Cannes 1968 fut quant à lui interrompu le 19 mai après l’invasion du festival par les manifestants, rejoints par les cinéastes de la Nouvelle Vague

 

Thierry Frémaux et ses équipes tiennent à ce que Cannes 2021 se tienne en physique et c’est tout à leur honneur.

Programmée du 11 au 22 mai 2021, le festival est donc décalé par prudence du mardi 6 au samedi 17 juillet 2021.

Sage décision.

Jean-Pierre Bacri est parti râler au paradis

18 janvier, 2021

My First Farce: J'adore: Agnès Jaoui and Jean-Pierre Bacri | Jean pierre  bacri, Portraits célèbres, Actrice

Le très populaire et attachant Jean-Pierre Bacri est décédé à l’âge de 69 ans des suites d’un cancer.

On le repère pour la première fois en 1981 dans Le Grand Pardon, puis La septième cible (avec Lino Ventura) et Subway de Luc Besson. Nommé au César du meilleur second rôle pour ce dernier, il accède à la notoriété et à certains premiers rôles parmi lesquels L’Eté en pente douce (1987) , Les Saisons du plaisir (1988), La Baule-les-Pins (1990).

Mes meilleurs copains - Comédie sur Télé 7 Jours

Mais c’est la comédie Mes meilleurs copains (1989)  de Jean-Marie Poiré avec Gérard Lanvin, Christian Clavier, Philippe Khorsand, Jean‑Pierre Darroussin, qui marque son premier grand film. Un film générationnel, tendre et drôle dans lequel son personnage de râleur de gauche va se cristalliser.

Les années 90 seront celles de la gloire critique pour le duo qu’il formait avec sa compagne à la ville, Agnès Jaoui et leurs succès critiques. La finesse d’écriture et le ton mi-désabusé mi revendicatif du duo de scénaristes et d’acteurs permettait des critiques acerbes de l’hypocrisie, de la bienpensance, avec un talent qui livra plusieurs chefs d’œuvres.

CUISINE ET DÉPENDANCES • Explication de FilmUn air de famille, film de Cédric Klapisk (1996) | Lelivrescolaire.fr

Cuisine et dépendances (César du Meilleur scénario 1994) sera leur premier succès théâtral puis cinématographique.

Puis ils écrivent en 1993 pour Alain Resnais le génial dyptique de films inversés Smoking/No Smoking.

Un air de famille (César du Meilleur scénario 1997) de Cédric Klapisch est encore l’un de leurs scénari excellent dans lesquels ils jouent aussi.

On connait la chanson: Amazon.fr: Pierre Arditi, Sabine Azéma, Jean-Pierre  Bacri, André Dussollier, Agnès Jaoui, Lambert Wilson, Jane Birkin,  Jean-Paul Roussillon, Alain Resnais, Pierre Arditi, Sabine Azéma: DVD &  Blu-ray

Ils collaboreront de nouveau en 1997 avec l’immense réalisateur sur le scénario de « On connait la chanson« , merveilleuse comédie musicale à laquelle ils participeront en tant qu’acteurs aux côtés de Sabine Azéma, Pierre Arditi, André Dussollier. 3ème César du meilleur scénario original ou adaptation mais aussi le César du meilleur acteur dans un second rôle.

Achat Le goût des autres en DVD - AlloCiné

En 2000, Agnès Jaoui passe derrière la caméra pour leur nouveau scénario, Le Goût des autres, succès public et critique à nouveau. Et un quatrième César du meilleur scénario original ou adaptation, record tel que ceci devint un running gag durant les cérémonies.

Puis le niveau baissa avec la seconde réalisation de Jaoui, Comme une image, en 2004 (Prix du scénario au Festival de Cannes 2004), Parlez-moi de la pluie en 2008, aux côté de Jamel Debbouze, Au bout du conte en 2013 et Place Publique en 2018. Ces scénari étaient moins inspirés mais restaient de bons crus et surtout permettaient d’avoir le plaisir de retrouver son personnage dans des contextes différents.

Achat Didier en DVD - AlloCiné

En tant que simple acteur, il cartonne dans Didier (1997)  de et avec Alain Chabat,

A noter aussi Les Sentiments (2003) de Noémie Lvovsky aux côtés de Melvil Poupaud,  Nathalie Baye et Isabelle Carré.

Des films pas mal mais oubliables avec Une femme de ménage (2002),  Place Vendôme (1998) et Selon Charlie (2006) de Nicole Garcia, Cherchez Hortense de Pascal Bonitzer.

Affiche – KENNEDY ET MOI – 40x55cm – intemporelLa Vie très privée de monsieur Sim de Michel Leclerc - (2015) - Comédie  dramatiqueLe sens de la fête Que du bonheur - Le Soir Plus

J’ai par contre beaucoup aimé Kennedy et moi (1999) de son pote Sam Karmann et La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc.

Le Sens de la fête d’Olivier Nakache et Éric Toledano lui a donné un dernier grand rôle comique avant le plus mineur et dernier Photo de famille, sorti en septembre 2018.

 

Voilà, Bacri jouait certes toujours de la même manière mais il avait inventé un personnage devenu ultra populaire à raison, arrivant à s’intégrer dans un certain esprit français, râleur mais pas mauvais bougre, engagé et révolté mais capable de discuter. Ce sont ces caractéristique que l’homme portait dans la vie comme à l’écran qui font qu’il était aimé du public.

A ceci s’ajoutent ses nombreux scénari écrits à quatre mains avec Agnès Jaoui et quatre Césars, oui quatre plus un prix du scénario à Cannes soit un palmarès inégalé dans l’histoire du cinéma français.

Merci donc à cet iconoclaste faux pessimiste pour tous les sentiments, les piques salvatrices qu’il nous laisse et qui nous feront réfléchir encore longtemps avec un sourire narquois.

Un grand acteur dans son style et un grand scénariste, intelligent et respectueux du public. Il va cruellement manquer au septième art et au public, c’est une évidence.

Amazon achète 200 millions le prochain blockbuster SF de Chris Pratt

15 janvier, 2021

Chris Pratt Fortune 2020: âge, taille, poids, femme, enfants.

Chris Pratt (Les Gardiens de la Galaxie, Jurassic World) sera à l’affiche de The Tomorrow War, un film de SF réalisé par Chris McKay (Lego Batman).

Suite aux projections tests aux retours très bons du public, Amazon à racheter le film pour 200 millions de dollars  !

Le film suite une guerre futuriste où les hommes se battent contre une race extra-terrestre.

L ’avenir de l’Humanité est peut être trouvé par des scientifiques capables d’enrôler des hommes du passé pour combattre…hum hum…çà a l’air tellement puissant.

Alien reviendra en série et sur Terre par le showrunner de Fargo ! Joie !

12 décembre, 2020

https://www.leparisien.fr/resizer/Sz-sR2rvTX9irzETqQ96-tT2Pg4=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/WPRHCDZ2ZJYW7NYBZT3Q5VWGJU.jpg

Disney a sorti l’artillerie lourde en cette fin d’année en annonçant les projets Fox d’univers étendu Kingsman, d’univers étendu Stars Wars et Marvel.

Après les semi échec artistiques et box office de Prometheus et Alien Covenant, on se demandait ce qu’il allait advenir de la célèbre bébête Alien, surtout après le rachat de la Fox par Disney.
On a désormais la réponse.
Disney va créer sur Disney+ un onglet pour adultes avec des films plus violents sous l’égide de sa chaine FX.
Quand on a de belles et grandes oreilles, on peut rester pragmatique.
Surtout l’excellente idée est de partir sur une série et d’embaucher un brillant showrunner en la personne de Noah Fawley, showrunner de Fargo et de Legion (excellente série dérivée des X-Men).
C’est intelligent et l’idée de faire se situer la série sur Terre, là où Alien ne s’est jamais passé, apportera du nouveau à la mythologie, forcément.

Ridley Scott sera associé mais probablement de plus loin et ce n’est pas plus mal.

 

Jeremy Irons rejoint le Gucci de Ridley Scott avec un casting ouf Lady Gaga, Adam Driver, Al Pacino, Robert de Niro, Jared Leto

12 décembre, 2020

 

MGM Picks Up Ridley Scott's Gucci Assassination Drama With Lady GagaDe Niro, Leto, Pacino, Driver… au casting du prochain Ridley Scott ...Jeremy Irons on myCast - Fan Casting Your Favorite Stories

Le livre de Sara Gay Forden, intitulé The House of Gucci : A sensational story of murder, va faire l’objet d’une adaptation cinématographique.

Alors certes, compte tenu du confinement, on ne sait pas quand d’autant que Ridley Scott serait à la réalisation et qu’avant de passer à un autre film, il doit reprendre et terminer le tournage de The Last Duel, qui réunit Adam Driver, Ben Affleck et Matt Damon.

Lady Gaga y jouera l’épouse de Maurizio Gucci (Adam Driver) qui avait commandité son meurtre, ce qui ne manquera pas d’apporter une certaine hype au projet lors de sa sortie.

La MGM souhaite sortir le film fin 2021. Certes c’est ambitieux mais n’oublions pas que papy Scott, 82 ans au compteur, a enchainé pas moins de 16 films en 20 ans soit un de plus que Steven Spielberg et un de moins que moins que Clint Eastwood, qui sont eux aussi des boulimiques et stakhanovistes.

Ridley Scott, toujours aussi boulimique de tournage, a convaincu Adam Driver de revenir (après son prochain film ensemble, The last Duel), mais aussi Jared Leto, Jack Huston et un duo de monstres sacrés Al Pacino et Robert de Niro. Les deux acteurs se sont rarement donné la réplique et leur réunion dans The Irishman en 2019 de Robert de Niro était un plaisir de cinéphile à la hauteur. Les deux grâce au Scorsese puis De Niro via le Joker et le prochain Scorsese / Di Caprio, ou Al Pacino via le dernier Tarantino (Once Upon in Hollywood) ou la série Hunters, sont de retour dans des projets sympas à l’approche des 80 ans. Cà fait rudement plaisir !!!!!

Et pour couronner le tout, l’excellent Jeremy Irons, de retour grace à Batman et sutout la série Watchmen, endossera le rôle de Rodolfo Gucci, le père de Maurizio Gucci.

Il faut dire qu’après Gladiator en 2000, Ridley Scott a profité à fond de son succès pour tourner avec frénésie les deux tiers de sa carrière en 20 ans là où il avait tourné seulement 10 films les 23 premières années de sa carrière. Certains diront, dont votre blanc lapin préféré, qu’il aurait mieux fait de prendre son temps et de faire du qualitatif.

Un réalisateur tourne en général un film tous les deux ans quand il cartonne et plus généralement tous les trois, quatre voire cinq ans…et non tous les 1,25 années.

Or si Scott a tourné des chefs d’œuvre comme Alien le huitième passager, Blade Runner ou de très bons films comme Les Duellistes, Thelma et Louise, c’était durant sa carrière moins speed. Gladiator est pour moins un gros glaviot sans aucune cohérence, Hannibal un film de commande sans âme. Ses autres films des 20 dernières années sont relativement réussis à savoir La Chute du faucon noir, Les Associés, Kingdom of Heaven, Une grande année, American Gangster, Mensonges d’État, Robin des Bois, Prometheus, Exodus, Seul sur Mars, Alien Covenant, Tout l’argent du monde.

Mais ils ont tous en commun de manquer d’une étincelle, d’un brio. Est-ce du à la moindre inspiration du bonhomme dont le côté faiseur industriel a pris le pas sur le reste ? Est ce du au manque de préparation entre chaque film ? Sa filmographie est longue et surtout il ne s’est pas effondré de longs moments comme d’autres de sa classe d’âge comme Francis Ford Coppola ou Brian de Palma.

Ceci fait tout de même plaisir de savoir l’animal toujours au travail, espérons juste qu’il nous sorte un vrai excellent film avant la fin de sa carrière.

Le tournage va avoir lieu très prochainement et l’ambition de Scott est de sortir le film fin novembre 2021.

Lynne Ramsay (We Need to Talk About Kevin, A Beautiful Day) revient enfin, avec du Stephen King

28 novembre, 2020

We Need to Talk About Kevin - Film (2011)A BEAUTIFUL DAY, bande annonce du nouveau Joaquin Phoenix [Actus Ciné] -  Freakin' Geek

La réalisatrice de We Need to Talk About Kevin, avec Tilda Swinton  et A Beautiful Day, avec Joaquin Phoenix, deux bijoux, est hélas très difficile dans ses choix, plutôt avec un caractère compliqué, ce qui explique la rareté de ses œuvres.

Mais Lynne Ramsay souhaite adapter La Petite Fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King.

Lors d’une randonnée dans le Maine, une fillette de 9 ans, se perd en forêt pour éviter d’avoir à supporter les heurts entre sa mère et son frère aîné. La nuit venue, ses peurs grandissent et elle se retrouve seule pour se défendre

George Romero souhaitait adaptez le livre du maitre du fantastique, et c’est donc sa veuve qui produira le long métrage.

Ba « Une ode américaine » sur Netflix, Ron Howard dirige Amy Adams et Glenn Close dans l’Amérique pro Trump

24 octobre, 2020

https://imgsrc.cineserie.com/2020/10/une-ode-americaine-un-trailer-pour-le-drame-de-ron-howard-sur-netflix.jpg?ver=1

Dans « Une ode américaine », Ron Howard dirige l’excellente Amy Adams et la  trop rare Glenn Close pour la plateforme Netflix.

Ecrit par J.D. Vance, ce best seller s’intéresse à l’Amérique des déclassés de l’industrie du charbon et de la métallurgie, qui ont voté massivement Donald Trump. On y suit un jeune homme, qui étudie à Yale et tente de s’extraire de sa condition tout en étant très lucide sur la fracture économique et politique entre ceux qui réussissent et les autres.

On n’attendait pas forcément Ron Howard sur ce terrain, ce dernier étant un bon faiseur sans vraiment de personnalité. Wait and see…

« Une ode américaine » sera mis en ligne sur Netflix le 24 novembre 2020.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube
12345...8