Neill Blomkamp (Distric 9) embauche Chris Evans pour son prochain film post apocalyptique

15 juin, 2018

Neill Blomkamp (Distric 9) embauche Chris Evans pour son prochain film post apocalyptique dans Films series - News de tournage

Chris Evans pense à l’après Captain America,

Il sera le premier rôle du nouveau film de Neill Blomkamp. Le réalisateur sud africain n’a pas vraiment réussi à transformer l’essai de Distric 9 depuis 10 ans. Elysium avait à moitié convaincu, Chappie encore moins et son projet d’Alien 5 s’est fait atomiser par Ridley Scott, le papa de la bébète n’étant pas partageur alors que bon, son Alien Covenant ne cassait pas trois pâtes à un canard…on a hâte de voir la suite car le bonhomme a malgré tout du talent.

Greenland suivra une famille dans un monde post catastrophe écologique d’envergure mondiale.

Un couteau dans le coeur : Ba du thriller dans le milieu porno gay avec Vanessa Paradis

15 juin, 2018

Un couteau dans le coeur : Ba du thriller dans le milieu porno gay avec Vanessa Paradis dans Bandes-annonces 156164

Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsque Loïs, sa monteuse et compagne, la quitte, elle tente de la reconquérir en tournant un film plus ambitieux avec son complice de toujours, le flamboyant Archibald. Mais un de leurs acteurs est retrouvé sauvagement assassiné et Anne est entraînée dans une enquête étrange qui va bouleverser sa vie…

Yann Gonzales avait séduit la critique il y a 5 ans avec Les rencontres d’après minuit.

Son nouveau long métrage avec Vanessa Paradis, Kate Moran et Nicolas Maury (la série 10 %) sont à l’affiche du film présenté en compétition à Cannes qui a reçu un accueil partagé entre pas mal et très original et très bon.

Le film sort le 27 juin en France.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Ewan McGregor sera le héros de la suite de Shining, Doctor Sleep

15 juin, 2018

Ewan McGregor sera le héros de la suite de Shining, Doctor Sleep dans Films series - News de tournage DoctorSleep_limited_1280x800937175e46bdabc690a9a92fcfde8d8f5 Doctor Sleep dans Films series - News de tournage

En attendant que le spin off sur Obi Wan Kenobi soit officialisé, l’excellent Ewan McGregor vient de décrocher un nouveau très beau rôle, celui du petit garçon de Shining, une fois adulte, 36 ans après…

Shining pourrait connaitre une suite que vous hurliez de rage ou pas.

L’adaptation de Doctor Sleep, roman publié par Stephen King en septembre 2013, retrouverait Danny une fois adulte, après avoir survécu aux évènements de l’Hôtel Overlook. Alcoolique bien sévère, il rencontre un enfant doté de pouvoirs identiques aux siens.

Mike Flanagan, réalisateur de « The Mirror » et Ouija 2 sera derrière la caméra.

Le film est programmé pour le 24 janvier 2020.

Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en plein délire à Budapest

15 juin, 2018

 Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en plein délire à Budapest dans Bandes-annonces

Le 27 juin sortira une comédie qui se veut déjantée et on l’espère sincèrement avec Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe.

Deux potes employés de multinationales décident de monter une entreprise d’enterrements de vie de garçon en Hongrie…

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Adolf Hitler ami imaginaire d’un petit garçon chez le réal de Thor Ragnarok

15 juin, 2018

Adolf Hitler ami imaginaire d'un petit garçon chez le réal de Thor Ragnarok dans Films series - News de tournage jojo

Le réalisateur de Thor Ragnarok est-il sur le point de livrer un film différent ou un film d’un mauvais goût qui va mettre mal à l’aise tout le monde ?

Taika Waititi a réalisé Jojo Rabbit soit l’adaptation d’un roman de Christine Leunen (Caging Skies) où l’enfant d’une famille monoparentale des années dont la maman sera jouée par  Scarlett Johansson, a comme ami imaginaire Adolf Hitler !

C’est en rencontrant une petit fille différente qu’il va changer sa vision du monde qui l’entoure…

Le réalisateur interprète lui-même Hitler.

C’est un projet très curieux

« Jurassic World: Fallen Kingdom » de Juan Antonio Bayona – critique du Blanc Lapin

15 juin, 2018

Ce cinquième volet de la saga Jurassic Park et suite de Jurassic World a les défauts de ses qualités. Il assure le job de blockbuster divertissant, référencé au premier opus de Steven Spielberg tout en tentant de se renouveler en changeant de décors.

Bon, entendons nous, l’histoire n’est pas terrible et pas très effrayante non plus, beaucoup moins que sur d’autres opus. Mais disons que l’humour noir est davantage présent et que quelques part un peu d’autodérision, c’est aussi l’ADN des films de Spielberg.

Juan Antonio Bayona, connu pour L’Orphelinat et Quelques Minutes après Minuit est plutôt doué et moins bourrin que son prédécesseur, Colin Trevorrow.

Mais il évolue dans un cadre scénaristique forcément limité, un peu comme chez Disney d’où l’absence de surprise. De bonnes idées permettent au film d’être meilleur que le précèdent comme de l’utilisation et la manipulation du règne animal par l’homme. On l’a déjà vu dans la saga mais là c’est plus marqué, plus revendicatif si on peut écrire cela pour un film de ce style. Après on se dit, comme dans tous les Jurassic Park, que les méchants sont particulièrement cons, surtout après les évènements intervenus avant.

La réussite du film est donc de respecter un cahier des charges tout en donnant à certains personnages davantage de relief.

Voilà, regardable, oubliable aussi mais pas mauvais.

La piste aux Lapins :

3 étoiles

 

Excellente Ba de Friday’s Child par le monteur de Terrence Malick

10 juin, 2018

Excellente Ba de Friday's Child par le monteur de Terrence Malick dans Bandes-annonces gf1nqstqduuhjc5nefvdqnlszwh-296

A.J. Edwards a collaboré avec Terrence Malick sur Tree of Life, A la merveille et Knight of cups comme monteur.

Aujourd’hui il sort son premier film avec Tye Sheridan et la bande-annonce donne très très envie !

Regardez juste, c’est excellent…

Image de prévisualisation YouTube

« Merlin l’enchanteur » de Disney sera adapté par le réal de « 28 semaines plus tard »

10 juin, 2018

Après Les 101 Dalmatiens, Alice au Pays des Merveilles, Maléficient, Cendrillon, La belle et la Bête, Le Livre de la Jungle et Peter et Elliot le Dragon passés à la moulinette du remake avec de « vrais » acteurs et beaucoup d’image de synthèse en lieu et place des classiques en 2D animés de Disney, la firme aux grandes oreilles va nous assaillir de tout son catalogue, d’autant que niveau box-office, çà cartonne !

« Le Retour de Mary Poppins » arrivera le 19 décembre 2018, « Dumbo » réalisé par Tim Burton le 27 mars 2019, « Aladdin »par Guy Ritchie le 22 mai 2019 et « Le Roi Lion » de Jon Favreau le 17 juillet 2019 tandis que Mulan est programmé pour 2020.

Quant à Merlin l’enchanteur, il y a certes un projet autour de la jeunesse du magicien pour lequel Ridley Scott est courtisé,mais aussi l’adaptation live du chef d’œuvre animé de Disney sorti en …1963 !

La bonne nouvelle c’est que le réalisateur choisi est plutôt doué puisqu’il s’agit de l’Espagnol Juan Carlos Fresnadillo, réal de « Intacto » et surtout « 28 semaines plus tard« , suite de « 28 jours plus tard » de Danny Boyle.

On espère que ce choix donnera au film un léger côté sombre, on peut toujours rêver d’un tour de magie…

Ba de la série HBO avec Amy Adams, « Sharp Objects » de Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club, Big Little Lies)

10 juin, 2018

Ba de la série HBO avec Amy Adams,

Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club) a cartonné en février 2017 sur HBO avec la série Big Little Lies, qui aura une suite en 2019 tellement la série portée par Nicole Kidman a récolté de prix. On y suit suivra trois femmes dont la vie paisible à Los Angeles va être bouleversée par un meurtre.  Le casting est luxueux puisqu’il réunit Shailene Woodley,  Nicole Kidman et Reese Witherspoon.

Sa seconde série, « Sharp Objects« , toujours pour HBO, sera portée par l’excellente Amy Adams. Adapté d’un roman de Gillian Flynn (Gone Girl), Amy Adams y sera une reporter sortant d’un séjour en hôpital psychiatrique. De retour dans sa ville natale, elle essaie alors d’élucider le meurtre de deux adolescentes.

La série débutera le 8 juillet prochain sur HBO.

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Un film sur les comédiens Tab Hunter et Anthony Perkins et leur homosexualité à Hollywood par J.J. Abrams et Zachary Quinto

10 juin, 2018

Un film sur les comédiens Tab Hunter et Anthony Perkins et leur homosexualité à Hollywood par J.J. Abrams et Zachary Quinto dans Films series - News de tournage tab_hunter_anthony_perkins_split

J.J. Abrams et Zachary Quinto produiront un long métrage sur l’histoire d’amour entre l’acteur Tab Hunter et la star de Psychose, Anthony Perkins.

Le long métrage s’inspirera de l’autobiographie « Tab Hunter Confidential: The Making of a Movie Star« .

Tab & Tony intéressera à la façon dont les deux acteurs vécurent leur homosexualité et le fait de la cacher à Hollywood.  Anthony Perkins décéda du VIH en 1992 tandis que Tab Hunter vit toujours. Il a 87 ans.

 

« The strange ones » de Christopher Radcliff, Lauren Wolkstein – critique du Blanc Lapin

10 juin, 2018

« The strange ones » risque d’emmerder une bonne partie du petit public qui se déplacera le voir en salles. Il faut dire qu’il est lent et qu’on ne comprend qu’à la toute fin la raison pour laquelle ce gamin traine avec un trentenaire joué par Alex Pettyfer.

On ne sait pas si c’est son frère qui le protège d’un danger et lequel, si c’est un tueur ou un pervers qui l’a enlevé ou autre hypothèse…Et pour celles et ceux qui arriveront à passer cette lenteur, le film est plutôt réussi.

Pas très réussi mais il offre un regard original sur son sujet, loin des sentiers battus et il a le mérite de faire une proposition de cinéma sans tomber dans du démonstratif et en restant dans une retenue bienvenue lorsque l’on découvre le fin mot de l’histoire.

L’économie de mots et ces plans serrés sur le visage de ce gamin qui cache un secret sont les clés de la réussite du long métrage et pour le coup le travail des réalisateurs devra être suivi car avec un petit effort, ils pourront nous livrer un très bon film par la suite. Le film est en revanche à ne pas montrer à des enfants et ce n’est pas ce qu’on appellerait un divertissement pop corn…c’est disons…glauque.

La piste aux lapins :

3 étoiles

 

« Fahrenheit 451″ de Ramin Bahrani – critique du Blanc Lapin

10 juin, 2018

Après l’excellent « 99 homes » en 2016, on pouvait se réjouir que Ramin Bahrani se voit confier une nouvelle adaptation du livre dystopique de Ray Bradbury, surtout avec HBO derrière.

Hélas cette nouvelle version souffre d’une comparaison avec le film de François Truffaut de 19866, qui sans être un chef d’œuvre inoubliable, arrivait à mieux capter l’essence du livre. Ici Bahrani a du mal à faire décoller son histoire car en la transposant dans une ère plus moderne ou internet existe, elle rend le récit paradoxalement daté.

Daté parceque des dystopies on en a vu à la pelle et que force est de constater que rayon finesse des protagonistes, il faudra repasser. Le personnage incarné par Michael B. Jordan a une évolution psychologique dépeinte à la truelle tandis que Michael Shannon fait du méchant ambivalent comme moi je suis super balaise en danse classique. Non, le jeu est apathique et l’histoire ne dépasse pas son pitch de base et ne rajoute évidemment rien au film de Truffaut. Alors certes, celles et ceux qui ne l’ont pas vu ne feront pas de comparatif mais rien ne leur interdit d’avoir un minimum de goût et de détecter quand c’est la soupe à la grimace question mise en scène.

Ramin Bahrani trouve un concept du moyen de sauver l’humanité du déclin culturel mais son idée est franchement nase et d’une poésie de super marché.

Bref, c’est raté et pas qu’à moitié.

La piste aux lapins :

2 étoiles

 

 

 

12345...385