MGMT- Song for Dan Treacy

19 avril, 2010

 Héhé, karaoké chez vous avez Mgmt ! désolé, je n’ai trouvé que cela comme vidéo…
Image de prévisualisation YouTube

Nikita Mikhalkov arme de destruction culturelle de Vladimir Poutine ?

19 avril, 2010

Le magazine »Télérama » indique aujourd’hui « qu’une centaine de cinéastes et de personnalités du cinéma russe ont signé une pétition intitulée « On ne l’aime pas ! » pour protester contre les méthodes autoritaires et la proximité avec le pouvoir du réalisateur Nikita Mikhalkov, président de l’Union des cinéastes russes. L’Union des cinéastes russes est un organe puissant qui participe à la distribution des subventions publiques pour le cinéma. Ses membres dénoncent « la verticalité du pouvoir monarchique au sein de leur union professionnelle (…), le style totalitaire de la gestion de leur union (…), des réunions qui ont lieu dans des lieux secrets, à huis clos (…), la recherche obsédée de l’ennemi intérieur et la mise à pied des insoumis (…), le fait que la discussion libre, la diversité des opinions, l’esprit de la liberté et de la démocratie aient quitté les murs de leur union depuis longtemps pour céder la place à la mentalité unitariste, au faux patriotisme et à la servilité (…). »

Les signataires affirment que Nikita Mikhalkov se sert de sa puissance illimitée pour empêcher d’autres talents que le sien de s’exprimer hors des frontières russes. Il est vrai que mis à part lui, Pavel Lounguine et Alexander Sokourov (signataires), le septième art russe est bien peu représenté à l’international! Mikhalkov n’a jamais caché son admiration pour la grande Russie des Tzars et sa proximité avec Poutine. L’histoire de l’art nous a démontré maintes fois que la grandeur d’âme d’un artiste n’est pas proportionnelle à son talent. C’est bien triste et surtout affligeant de voir un maitre reconnu de tous devenir l’arme d’un pouvoir autocratique et arbitraire. Le festival de Cannes 2010 risque de sentir la poudre cette année puisque  Nikita Mikhalkov est sélectionné en compétition officielle pour la palme d’or !

Nikita Mikhalkov arme de destruction culturelle de Vladimir Poutine ? dans Films un-cineaste-au-fond-des-yeux-27-nikita-mikhalkov,M33175

« L’arnacoeur » avec Romain Duris et Vanessa Paradis – critique

18 avril, 2010

 

Pascal Chaumeil, le réalisateur, doit être content, son film est un carton (2.700.000 entrées) et le bouche à oreille est excellent. Je me suis donc laissé tenter par ce film dont le titre, très très con quand même, ne me disait absolument rien. Et quand on me traite de snobe, ça m’énerve et je vais donc voir le film. Il faut dire qu’une comédie romantique française, hum…c’est rarement réussi. Vanessa Paradis n’a rien fait de potable au cinéma depuis le magnifique « la fille sur le pont » de Patrice Leconte et Romain Duris stagne depuis deux ans…Ce qui est d’ailleurs très drôle c’est que des gens detestant Duris l’ont trouvé bien, pour une fois!

Le verdict pour moi est donc positif. Tout d’abord parceque dans « comédie » il y’a rires et que je me suis marré très souvent, les gags étant calibrés de manière régulière pour éviter au soufflet de retomber. Une technique bien huilée à Hollywood mais visiblement pas au pays des frères Lumière. Et en ce sens, chapeau bas aux scénaristes qui ont fait un excellent travail. La romance n’est pas trop gnangnan et ne dure pas 3/4 du film. Le seul défaut sera que cette romance justement n’est pas des plus crédibles. Mais comme l’enjeu n’est pas là et que la salle est conquise bien avant, rien de bien grâve. Ce fut donc un réel plaisir de voir Vanessa Paradis mystérieuse et froide, jouer de l’image people qu’on a d’elle ou Romain Duris interpréter les dragueurs professionnels, rôle qu’il n’a pas si souvent endossé. En ce sens le casting est bon. Julie Ferrier et François Damiens apportent la touche d’humour supplémentaire. Là où la plupart des comédies françaises sombrent dans de l’humour très Bigard, « l’arnacoeur » n’hésite pas à partir dans des situations comiques limite Tex Avery, pas forcément réalistes mais on s’en fout au final. 

l-arnacoeur dans Films - critiques perso 

Au passage Duris est un excellent danseur, il l’avait prouvé  dans « 17 fois Cécile Cassard » et il en joue de nouveau.

Bref, une comédie qui tient ses promesses et donne la banane. Ce n’est pas le chef d’oeuvre du siècle mais un divertissement intelligent, pas si courant que cela…

 

Gaspar Noé – Bande annonce de « Enter the void » ou « Soudain le vide »

18 avril, 2010

Le nouveau film de Gaspar Noé sort le 5 mai précédé d’une rumeur comme d’habitude soit excellente soit exécrable. J’avais adoré « seul contre tous » qui nous faisait entrer dans la tête d’un vrai facho et mettait bien mal à l’aise. En revanche j’avais détesté « Irréversible », que j’avais trouvé facile, creux et uniquement axé sur de la provocation sans rien apporter de nouveau…un film pénible où le réalisateur se regardait le nombril, trop fier de l’émoi suscité par une scène de viol d’un quart d’heure ou un défonçage de tronche avec un extincteur. Ouaips, vraiment facile et irrespectueux pour ceux qui reconnaissaient son talent. Raconter une histoire à l’envers, cela a été expérimenté maintes fois avant Noé. 

Mais Gaspar Noé est doué, très doué même et le fait que son film soit accueilli de critiques élogieuses pour la moitié m’incitera donc à aller le voir. Voici la bande-annonce.

Image de prévisualisation YouTube

 

True blood saison 3 – la promo continue…

18 avril, 2010

La promo pour la saison 3 du nouveau succès HBO d’Alan Ball est fort amusante…

True blood saison 3 - la promo continue... dans Films series - News de tournage true-blood-s3-1331432-true-blood-637x0-1 dans Films series - News de tournage

Terry Gilliam adapte « la damnation de Faust » en Opéra !

17 avril, 2010

Après « l’imaginarium du docteur Parnassus », très faustien en soit, Terry Gilliam va donc adapter pour l’English National Opéra de Londres « La Damnation de Faust » de Berlioz. L’opéra devrait être prêt pour mai 2011.

Emir Kusturica avait adapté son film « le temps des gitans » et son imaginaire avait donné un résultat excellent. Gageons que la folie sans bornes de Terry Gilliam nous donnera à voir des décors incroyables. Vous imaginez bien qu’en tant que fan absolu, je prendrai l’euro star !!

LA question est donc, « mais comment va t-il intercaler Don Quichotte » ?. Car aux dernières nouvelles, il est toujours question qu’il tourne en 2010 son projet maudit avec Robert Duvall en homme de la mancha et un nom top secret pour le remplaçant de Johnny Depp. Le casting et le budget seront très fortement hispaniques. Terry Gilliam a même visité et réservé des lieux de tournage en Andalousie (l’Alhambra de Grenade, …) pour septembre 2010. L’incertitude cours sur la date du début de tournage…cet été ou en septembre. D’un autre côté, mettre en scène un opéra prend moins de temps que réaliser un film.

 Espérons donc qu’en 2011 nous verrons le Don Quichotte de Terry Gilliam que j’attends depuis 10 ans ET la vision de Faust de l’ex Monty Python à Londres !

Terry Gilliam adapte  terry-gilliam_news_big dans Films series - News de tournage

Sam Mendes abandonne « Preacher » pour James Bond…

17 avril, 2010

Mauvaise nouvelle, l’excellent réalisateur des « Noces rebelles » (Di Caprio, Kate Winstlet) ou « American beauty » abandonne l’adaptation du comic book « Preacher » et c’est bien dommage.

D’abord parceque Sam Mendes est très doué et qu’adapter un comic book aussi déjanté lui aurait fait totalement changer de style. Ensuite les bd sont cultes aux USA et se rapprochent de l’univers de Tarantino. Le langage est ordurier, drôle et irrespectueux et c’est gore à souhait. Un culot assez déconcertant pour cet ancien prêtre défroqué qui essaies de retrouver Dieu pour lui botter le cul. Il est accompagné de son ex, tueuse à gage, et d’un vampire irlandais très attachant mais qui n’a plus toute son humanité bien entendu…il y’a des anges, des tueurs, un cow boy ange exterminateur et un gros bordel dans l’ordre de l’univers auquel les héros cherchent une réponse. C’est vraiment très bon.

Sam Mendes abandonne

Mendes laisses donc le projet orphelin pour s’attacher à la réalisation du prochain « 007″, la franchise ayant décidé pour une fois d’embaucher un très grand nom pour le 23ème James Bond . Mais « Preacher » n’est pas mort, Garth Ennis et Steve Dillon, les créateurs, sont toujours partants. Ils recherchent donc un réalisateur brillant pour ce film qui fera forcément parler de lui. Croisons les doigts pour que ce bijou d’humour noir soit porté à l’écran!!!! En attendant, les sept premiers tomes ont été traduits et sont sortis en France…

preacher-movie dans Qui se lit...

Festival de Cannes 2010 – LA sélection !

15 avril, 2010

Le rendez-vous unique de tous les cinéphiles vient d’annoncer sa sélection 2010 et celle-ci semble riche bien qu’incomplète. Le festival se tiendra du 12 au 23 mai et sera présidé par Tim Burton.

Commençons par les deux grands absents de la compétition. Tout d’abord, Darren Aronofsky (« Requiem for a dream », « the wrestler ») et son « Black Swan » avec Nathalie Portman et Vincent Cassel, sur le milieu de la danse classique. Un projet qui sera l’un des rendez-vous de l’année.Venise devrait l’accueillir.

Ensuite « Tree of Life » de Terrence Mallick avec Brad Pitt et Sean Penn. C’est LE film le plus attendu de nombre de cinéphiles, Mallick étant le seul réalisateur vivant dont l’aura se rapproche de celle de Kubrick tant son parcours sans faute est brillant (Badlands, les moissons du ciel, la ligne rouge, le nouveau monde). Son film est très ambitieux, il s’intéresse à la genèse, la SF, la vie en général, un projet fou et mystérieux qui pourrait bien marquer le septième art. Mais voilà, le film n’est pas terminé de monter. Il n’est donc pas sélectionné pour l’instant mais Thierry Frémaux (« sélectionneur officiel ») a laissé entendre que si Terrence Mallick pouvait boucler le film pour début mai, il intégrerait la compétition, cette dernière ne comportant que 16 films pour l’instant contre 20 habituellement. Il reste donc de la place.

 Festival de Cannes 2010 - LA sélection ! dans Dossiers breveon795

Le festival s’ouvre cette année à l’Iran avec « Copie Conforme » d’Abbas Kiarostami (avec Juliette Binoche), ce dernier tentant sa seconde palme d’or après « le goût de la cerise ». Perso, je ne suis pas fan.

Ensuite viennent de très très bons réalisateurs :

Mike Leigh qui après sa palme d’or « Secrets et mensonges » revient avec « Another year », toujours dans la veine de son brillant cinéma « social »;

Alejandro Gonzalez Inarittu (« Babel », « Amour chiennes ») permettra avec son « Biutiful » à Javier Bardem, l’un des meilleurs acteurs au monde, de monter les marches.

Xavier Beauvois (« Le petit lieutenant », « N’oublies pas que tu vas mourir ») s’intéresse au drame des moines de Thibérine avec « Des hommes et des dieux », Beauvois est un des meilleurs réalisateurs français.

Takeshi Kitano revient au film de Yakusas avec « Outrage », le maitre renouera t-il avec ses meilleurs opus ? (« Hana-bi », Sonatine », « Violent cop », « Jugatsu »).

Bertrand Tavernier revient au film de costume qui a fait son succès étant jeune avec « La Princesse de Montpensier » et la jeune garde du cinéma Français (Mélanie Thierry, Grégoire Leprince Ringuet, Gaspard Ulliel) et des moins jeunes (Lambert Wilson). Pitch : « La romance entre le Duc de Guise et Melle de Mézières, contrainte d’épouser le Prince de Montpensier. »

Nikita Mikhalkov, le maitre russe présente la suite de l’un de ses chefs d’oeuvre, « Soleil trompeur ».

Enfin « Fair Game » de Doug Liman avec Sean Penn et Naomi Watts, dont le pitch est excellent et politique !  « ‘ex-ambassadeur Joseph Wilson est envoyé au Niger par la CIA afin d’enquêter sur un éventuel trafic d’armes de destructions massives avec l’Irak. Mais celui-ci ne trouve rien, et prouve même que les documents sur lesquels s’appuyait l’Administration Bush étaient faux. Une semaine plus tard, l’identité de la femme de Joseph Wison est divulguée dans la presse« .

Hors compétition nous retrouverons les derniers Woody Allen, Stephen Frears, et Oliver Stone (la suite de « Wall Street »).

Greg Araki reviendra avec « Kaboo », si seulement il pouvait renouveler l’exploit de « Mysterious Skin » !!!

Bref du beau monde, en espérant que Mallick et/ou Aronofsky intègrent la compétition…de même pour Bertrand Blier et son « le bruit des glaçons » avec  Albert Dupontel et Jean Dujardin.

Vous aurez droit, sur ce blog, à une revue de presse au jour le jour de l’accueil des films à partir du 13 mai !! Le rendez-vous est pris.

Après « Bienvenue à Gattaca », Andrew Niccol revient à la SF

14 avril, 2010

« Bienvenue à Gattaca » est un film réussi même si légèrement surestimé. Son réalisateur s’est ensuite illustré avec « Lord of War » avec Nicolas Cage. Son nouveau projet, « I’m mortal » revient à la SF et le pitch est excellent. Niccol écrit le scénario, comme d’habitude.

Dans un futur pas si lointain, le vieillissement est contrôlé grâce à un gène humain, moyennant le paiement du prix pour disposer dudit gène dans son corps. La classe aisée est donc immortelle tandis que les pauvres vieillissent et meurent. Mais un jeune homme issu de ce milieu a envie de se venger de ce système injuste. Le film sera certainement un blockbuster et le casting devrait rapidement être annoncé, le tournage débutant cet été…

Après

 

Darren Aronofsky réalise le film sur Jackie Kennedy…

14 avril, 2010

Que le réalisateur des brillants « requiem for a dream », « Pi », « the fountain » et « the wrestler » soit sur ce film est étonnant. Que sa femme, Rachel Weisz interprète le femme de JFK beaucoup moins. Le film s’interessera aux quatre jours ayant suivi l’assassinat du président Kennedy. Le projet peut faire peur. Gageons que si Aronofsky s’intéresse au projet (il le produit également), c’est que le scénario est en béton armé. Le risque est bien entendu que l’image d’Epinal du couple Kennedy nous soit à nouveau resservie alors que ce mariage de convenance n’avait aucun rapport avec la une des magazines, Jacky étant une grande bourgeoise consciente de la manipulation des médias et de l’infidélité maladive de son époux. Espérons qu’ils oseront un film qui ne se contente pas de tomber dans le récit hagiographique.

Darren Aronofsky réalise le film sur Jackie Kennedy... dans Films series - News de tournage rachelweisz

Sam Rockwell et Scarlett Johansson chez Stanley Kubrick !

14 avril, 2010

Heing ? Et oui, si Kubrick était le meilleur réalisateur au monde de son vivant, il était aussi co-scénariste de nombre de ses projets. « Intelligence artificielle », son projet de SF a échoué (c’est le mot) chez Spielberg avec qui il avait bossé dessus. Son « Napoléon » est mythique mais n’a jamais vu le jour. Son projet sur la déportation nazie en Pologne, « the Aryan papers » fut abandonné suite à la sortie de « la liste de schindler » de Spielberg encore ! Stanley estimait que Schindler lui avait coupé l’herbe sous le pied. Le manuscrit a été retrouvé mais pour l’instant, pas de projet en vue.

Sam Rockwell et Scarlett Johansson chez Stanley Kubrick ! dans Films series - News de tournage stanley-kubrick-20051220-91897 

En revanche, « Lunatic at large » va faire l’objet d’une adaptation avec les excellents Sam Rockwell et Scarlett Johansson. Kubrick avait écrit le scénario avec Jim Thompson, son co-scénariste de « l’ultime razzia » et surtout le chef d’oeuvre « les sentiers de la gloire ».

« Lunatic at large » s’intéresse à un ancien forain et à une barmaid, au cours d’un road movie au milieu des années 50. Mais parmi les personnages se cache un ou une individu échappé(e) de l’asile…et dangereux(se). Si la folie a été bien exploitée dans « shining », peut être ce scénario là était-il différent ?

En tout cas pas de réalisateur pour l’instant mais bon courage à l’heureux élu ! La comparaison sera insurmontable…

sam-rockwell11 dans Films series - News de tournage scarlett_image01

Festival de la villette 2010 – demandez le programme !

13 avril, 2010

Pour les parisiens certes….Comme tous les ans, le parc de la Villette ouvre ses portes au cinéma en plein air et de nouveau gratuit après une année payante il y’a deux ans. C’est le 20ème anniversaire. L’occasion de permettre au plus grand nombre de découvrir des films majeurs, récents ou très anciens, après avoir fait un pic nique sympathique avec ses amis, le pif aidant souvent à se mettre en conditions !

Voici donc le programme du 17 juillet au 22 août :

http://www.villette.com/fr/parc-villette-agenda/spectacles-tous/cinema-plein-air-a-la-villette-2010.htm Vous noterez une sélection de haute tenue avec entre autres :

Le chef d’oeuvre gay de Gus Van Sant, « My own private Idaho »

 Festival de la villette 2010 - demandez le programme ! dans Films Idaho2

Nos Années sauvages -Wong Kar-Wai

La Ballade Sauvage – chef d’oeuvre de Terrence Malick qui donne l’impression que « Tueurs nés » est un gadget plein d’esbroufe…


Le Lauréat – Mike Nichols avec Dustin Hoffman

Cry Baby – John Waters avec Johnny Depp

Orange mécanique – Stanley Kubrick…I’m singing in the rain ! tataaa! i’m singing in the rain !!!

b2581 dans Films 

 Mauvais sang - de Leos Carax avec Juliette Binoche et Denis Lavant, le premier film français traitant du Vih de manière détournée, d’une grande poésie…

 0

La Cité de Dieu de Fernando Meirelles où une immersion bien punchie et d’une réalisation sans faille dans les favelas de Rio

864806357_small 

Les Vitelloni – chef d’oeuvre de Federico Fellini dans sa période classique.

Les Valseuses de Bertrand Blier, on est pas bien là, détendus du gland ! et on…

les-valseuses-19491 

Kids return – l’un des plus beaux Takeshi Kitano 

Mistery Train de Jim Jarmush, une de ses réussites…

mystery-train 

 La Fille à la valise de Valerio Zurlini – voir ma critique récente.

Un bon programme au clair de lune!!

1...356357358359360...373