Court métrage explosif pour 300 dollars, merci Youtube !!

5 décembre, 2009

Grâce à Youtube, un uruguayen de 31 ans, Federico Alvarez, vient de se faire embaucher par Sam Raimi (réalisateur de Spiderman) pour réaliser un film. Après le succès de « district 9″ adapté d’un court métrage d’un sud africain réalisé pour pas grand chose…le court métrage que vous pouvez voir ci-dessous est forcément impressionant puisqu’il aurait coûté 300 dollars….à défaut d’être original, c’est étonnant !!
Image de prévisualisation YouTube

Livre- « De bons présages » ou « Good Omens » de Terry Pratchett et Neil Gaiman

5 décembre, 2009

Livre-

Ce bouquin est un classique, le livre de chevet de Terry Gilliam, qui tente de trouver le budget pour l’adapter depuis 15 ans et on comprend pourquoi !!! C’est très cinégénique et surtout, très drôle, d’un humour proche de l’ancien Monty Python.

Alors le pitch est d’enfer….L’apocalypse est programmée, dans 10 exactement, un gamin qui n’est autre que l’antéchrist va déclencher le jugement dernier…seulement voilà, ce n’est pas pour faire plaisir ni à Aziraphale, ange très intello et bibiothécaire ni à son ennemi, le démon Rampa (qui serait joué idéalement par Johnny Depp pour Gilliam).

C’est que Rampa, ça l’emmerde énormément ce plan pour lequel il est programmé depuis le début de la vie ou plutôt le jardin d’Eden, où il a fait la connaissance d’Aziraphale. Ben oui, il préfère largement les grosses voitures, l’alcool, sex and roch’n roll que les orgues de l’enfer…surtout que ça risque d’être toujours la même chose…on brule les âmes damnées, on les torture, elles crient et ce pour l’éternité…chiant quoi !! et puis Rampa il les aime bien ces humains qu’il a si souvent menés dans le mauvais chemin pour le compte de son patron. C’est vrai quoi !! ils sont cons mais sympas, leurs défauts sont attachants et il s’ennuierait sans eux. Pour Aziraphale, c’est un peu la même chose si ce n’est que lui apprécie tout ce qu’a créé l’humanité  en termes artistiques et il n’aura pas assez de l’éternité pour tout lire, voir, écouter. Et puis il les trouve pas si déprimants que cela. Rampa et Aziraphale, ils se connaissent bien, tellement bien qu’ils se sont rendus des services au cours des siècles, genre « tu me fais une saloperie à ma place et j’oublierai mes ailes de démon pour faire le bien…mais bon là, j’ai rencart, pas le temps…t’es sympa!! enfin non, t’es méchant là, méchant!!! sinon je me fais virer… » évidemment, un échange de service très secret sinon ils se feraient tuer…enfin non, c’est pas possible!! en tout cas, on les rapelerait et ceci est inenvisageable !!

chessplayers dans Qui se lit...

Et donc donc, les deux compères vont unir leurs forces pour éviter le pire.

Le livre est donc brillant dès lors que les deux énergumènes ou les 4 cavaliers de l’Apocalypse apparaissent, c’est à hurler de rire et c’est très très con. Hélas, c’est loin d’être parfait, et sur 438 pages, une bonne centaine, perchées au milieu sont bien moins interessantes, la faute aux personnages secondaires qui y sont décrits et qui sont bien moins croqués que les autres. Espérons que si Gilliam le réalise (ce qui est peu probable), il saura couper ce passage. Cependant il serait dommage de ne pas lire ce petit livre sympathique, distrayant et vraiment très marrant… »so british!! »

‘Basic Space » de the XX – bon ben Marianne, on ne peut pas dire que ça ne me plait pas…

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

« Shelter » de the XX – ben, euh, bisous Marianne !!!!

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

« Islands » de « the XX3 – Merci Marianne !!!!!!

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

« Crystalised » de The XX – Merci Marianne!!!!

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

« things are gonna change » de Villeneuve

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

« Tomorow never » de Villeneuve

5 décembre, 2009

Image de prévisualisation YouTube

Le cinéma en train de se tourner…Kitano, Depp retrouve Kusturica, PT Anderson revient…

5 décembre, 2009

Trois excellentes nouvelles de cinéma pour plus tard …

 Philip Seymour Hoffman retrouve Paul Thomas Anderson

Le cinéma en train de se tourner...Kitano, Depp retrouve Kusturica, PT Anderson revient... dans Films

Le réalisateur de « boogie nights », « Magnolia » ou encore « there will be blood » revient avec un projet très ambitieux…un film sur le mode de constitution d’une secte, sur l’impact de la religion sur notre société…dans le rôle du gourou, l’immense Philipp Seymour hoffman (oscarisé pour « capote, mauvais film au demeurant).  Le film se concentrera sur la relation entre le Maitre et Freddie, son plus fidèle lieutenant. Plus l’organisation aura du succès et plus Freddie remettra en cause son mentor et son organisation.

Ca sent très très bon…et Anderson, à 39 ans, est décidemment un mec talentueux…

 Johnny Depp retrouverait Emir Kusturic, 20 ans après « Arizona Dream »

« Seven Friends of Pancho Villa and the Woman With Six Fingers » sera un biopic centré sur Pancho Villa, révolutionnaire mexicain du début du siècle et partenaire de Zapata. Depp jouerait donc Pancho Villa. Salma Hayec pourait rejoindre le casting. C’est le scénariste de « chat noir chat blanc » qui bosse sur le projet mais il y’a un hic…le film ne se tournera qu’en 2011, la faute aux pirates et aux brouzouffes dont le beau Johnny raffole de plus en plus. On a beau être doué, sympa, se la jouer bohème, quant on a un appart à Montmartre, une villa dans le sud de la france, deux apparts à news york, une ile et qu’on veut faire vivre sa petite famille, ben on tourne dans des merdes….10 ans que ça dure Johnny!!! faudrait penser à arrêter les conneries…et bon, si pour le Quichotte de Gilliam, c’est trop tard, espérons qu’un pirate des caraibes 5 ou un énième copié-collé de Tim Burton n’empêche pas cette nouvelle collaboration avec Kusturica de voir le jour…ah oui, et s’il faisait un batman tient !!

 dans Films series - News de tournage

un jour je m’amuserai à faire le bilan pitoyable de ses 10 dernières années comparées aux 10 premières……quelle déception!!
Kitano, le retour aux sources

takeshi_kitano_photo_4

Pendant neuf ans, Takeshi Kitano était allé voir ailleurs. Et le moins que l’on puisse dire est que la direction était déroutante voir chiante.  Le réal de Sonatine, Hanna-bi, Violent cop revient avec un affrontement entre divers gangs nippons. Alors certes, ce ne sera peut être pas original mais Takeshi excelle dans le genre. On n’a pas reproché à Sergio Leone de ne pas changer de style…

On attend toujours la sortie de son dernier « Achille et la tortue » qui a reçu le lion d’argent à Venise en…euh…2008 !!!! Les distributeurs ont peut être oublié le film sur une étagère mais les critiques étant bonnes voir très bonnes et saluant le retour d’inspiration du maitre, on aimerait bien qu’ils se bougent !!!!!

Et le Don Quichotte de Terry Gilliam sera …

3 décembre, 2009

Et le Don Quichotte de Terry Gilliam sera ... dans Films 90513-004-B26B8C5C

ROBERT DUVALL !!!

Gilliam l’a fait deviner il y’a 3 jours et Duvall vient de confirmer…Classe…prions pour que la nouvelle tentative puisse voir le jour en 2010…Terry est motivé et le remplaçant de Jean Rochefort est juste un putain d’acteur : Apocalypse Now, Le parrain 1, 2, 3,La nuit nous appartient (Gray), Bullit, Mash, Thx 1138, The Road…

duvall2 dans Films series - News de tournage

 

 

 

 

 

Musique-Karen O des « yeah yeah yeah » assure la BO de Max et les maxi monstres…c’est gai, lutin lutin…et niais!!! J’ADORE !!!

30 novembre, 2009

La chanteuse des « yeah yeah yeah », Karen O s’est occupée de la Bo du nouveau film de Spike Jonze (« dans la peau de John Malkovich ») à savoir l’adaptation du livre pour enfants de Maurice Dantec, « Max et les Maximonstres ».
Voici un extrait bien joyeux…le reste est sur deezer…

http://www.deezer.com/fr/music/playlist/12344453/564093#music/karen-o-and-the-kids/where-the-wild-things-are-motion-picture-soundtrack-original-songs-by-karen-o-and-the-kids-397599
Image de prévisualisation YouTube

 

 

Films – « Juge et Hors la loi » de John HUSTON avec Paul Newman

30 novembre, 2009

Films -

Ce film est un ofni drôle et barré dans la filmographie du grand John Huston. Le père du « trésor de la sierra madre » et de « l’homme qui voulut être roi » n’a pas son pareil pour dépeindre des personnages hauts en couleurs, au caractère aussi trempé que le sien. Aussi alcooliques que lui aussi…
C’est l’histoire d’un bandit de grand chemin campé par Paulo en personne, qui se retrouve du jour au lendemain à créer sa propre ville au milieu de nulle  part. Il décide de tout, tel un mini dieu un peu mal dégrossi. La loi, c’est lui. Et comme il sort de prison, et bien ce sera « vive l’anarchie », le foutoir sauf que lui sera le chef incontesté de tous les bons à rien hors la loi qui cherchent refuge dans sa ville, poursuivis par la police fédérale.

Le personnage interprété par Paul Newman est parfois particulièrement con mais…un gentil con, attachant parcequ’il est entier, terriblement drôle et humain. Et John Huston aime son personnage principal, ça transpire de la bobine !! Paul Newman cabotine certes mais dans le bon sens et pour le plaisir du fun. Un film où le meilleur ami du héros est un ours, un vrai, qui se bourre la gueule à la bière avec lui…moi je dis « il fallait oser! » mais ça passe très bien puisque tout est dingo dans ce pays là.

Huston fait preuve d’un éclectisme remarquable en passant dans un genre qu’il n’avait jamais abordé, la comédie loufoque !! Très seventies dans l’âme, l’humour absurde et non sensique se cache derrière chaque porte de saloon, limite tex avery. Mais « Juge et hors la loi » s’avère bien plus profond qu’il n’y parait. Derrière la figure de l’alcoolique « joyeux connard » interprété par Newman, nous trouvons celle d’un espèce de Don Quichotte au pays des cowsboys. Un type réfractaire au changement, à la révolution industrielle en marche, celle qui va balayer l’ouest américain et envoyer tous ces cows boys tapisser les livres d’histoire. Ce film parle de la fin d’une époque, celle des pionniers, libres de s’installer n’importe où…le début de l’aire industrielle, la fin des histoires d’indiens et de cows boys qui font rêver les petits garçons…mais un chef d’oeuvre ? oh oui!! assurément…

1...422423424425426