« Life during wartime », la suite de « Happiness » de Todd Solondz

27 mars, 2010


« Happiness » avait choqué pas mal de monde il y’a 12 ans pour son humour bien trash et sa peinture de l’amérique middle class très corrosive et glauque. Todd Solondz, véritable électron libre du cinéma indépendant américain revient avec la suite dans laquelle joue Charlotte Rampling, avec de très bonnes critiques. Le film sort le 24 avril.

bande-annonce:

Image de prévisualisation YouTube

 

« Gardiens de l’ordre » de Nicolas BOUKHRIEF

27 mars, 2010

Nicolas Boukhrief est un garçon doué qui avait tendance à fortement m’agacer au début de sa carrière. Il semblait un peu puant. Puis il s’est pris des volées de bois vert sur ses premiers films et semble avoir mûri. Après les très bons « Le convoyeur » avec Albert Dupontel puis « Cortex » avec André Dussolier, le voici de retour avec « Gardiens de l’ordre ». L’occasion pour Fred Testot de « Omar et Fred » de jouer son premier vrai rôle de composition fâce à Cécile de France. Cette dernière est excellente même si elle semble agacer autant de monde que Romain Duris et je ne comprend pas bien ce rejet « physique ». 

L’histoire raconte comment deux flics tentent de se sortir d’une bâvure policière. Les critiques sont excellentes et le film sort le 7 avril prochain.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

« Rire et mourir » – « the killing Joke » Le chef d’oeuvre d’Alan Moore ressort en librairie

27 mars, 2010

Cela fait 7 ans que j’attends la ré-édition de cette bande dessinée culte de 1988 tout simplement introuvable, « Rire et mourir » ou soit disant l’une des meilleures bandes dessinées autour de l’univers de Batman. L’histoire se concentre sur le Joker et ses origines mais aussi sur le rapport qu’il entretient avec Batman. Il est son double noir, lui qui est tombé dans la folie alors que le justicier masqué reste au bord du précipice. Un scénario en béton armé concentré sur le nemesis le plus connu de tous les supers-vilains de comic books. Mais cette fois-ci, le Joker a un visage humain et c’est ce qui rend la bande dessinée géniale. Ce comic book est signé Alan Moore, le scénariste de « the watchmen », « From Hell », « V for vendetta » et « la ligue des gentlemen extraordinaires ». Un maître. Mais il ne faut pas oublier Brian Bolland, le dessinateur qui donne aux traits de ce « killing joke » une classe innouie. C’est la première fois que je trouve que le talent scénaristique de Moore rencontre un dessin aussi beau. Je ne suis pas fan de Dave Gibbons (watchmen) ou de David Lloyd (V for vendetta). Pour cette ré-édition, Bolland a recolorisé les planches originelles et le résultat s’avère encore plus impressionnant (j’avais feuilleté un ancien exemplaire aux couleurs bien plus ternes). Donc précipitez vous sur ce bijou qui a fortement influencé le film « the dark knight » de Christopher Nolan.

« Daybreakers », vampires ? vous avez-dit vampires ?

23 mars, 2010

A l’heure où les vampires ont la cote, entre le « twilight » pour adolescents et la série « true blood » pour adultes, une chose est sûre, Vlad n’est plus représenté par un vieux noble roulant de grands yeux pour envouter ses victimes. Non, le mythe est revisité à diverses sauces, le mélo version comédie romantique où les vampires peuvent aussi avoir des sentiments, des vrais ! oh yeah…ou des vampires plus sexes et rock’n roll, assumant une part d’humanité et de bestialité bienvenue et drôlissime (« true blood »). Le film « morse » présentait même l’an dernier des vampires adolescents, autre variation fort percutante.

 

Le film des frères Spierig arrive donc comme une nouvelle approche  séduisante, celle du film d’anticipation. Un 1984 repeint aux couleurs des vampires. Pourquoi pas ?

Cette charmante série B n’a donc rien du chef d’oeuvre ni du film mémorable mais comme « bienvenue à gattaca » avec le même acteur principal, Ethan Hawke, le film jouit de qualités qui l’élèvent au-delà de ce qu’il est. Il est humble, le monde créé est crédible et il s’avère inédit. Enfin, c’est un film éminemment sympathique, pour ses acteurs, sa réalisation parfois bouts de ficelle et l’ingéniosité des trouvailles de leurs auteurs.

En effet, on sent souvent que le budget était limité. Non que les effets spéciaux soient ratés, bien au contraire, mais disons qu’ils sont dilués. Ce sentiment créé une légère frustration car on voudrait en voir davantage. Mais c’est plutôt bon signe lorsque le film donne envie d’un métrage plus long, ayant plus de corps. Car ce manque de substance ne vient pas du scénario en lui même mais bien du manque de moyens.

Bien entendu, on reprochera certains écueils, certains « clichés ». Mais ils s’avèrent suffisamment épars et noyés dans les bonnes idées de mise en scène pour au final passer au second plan.

Willem Dafoe et Sam Neil apportent toute la puissance de leur gueule à ce récit plaisant car jamais vu. Enfin Ethan Hawke incarne à merveille un héros à qui l’on peut s’identifier sans mal.

Et puis ce film de divertissement pur a pour mérite d’aborder diverses thématiques, écologiques voir critiques à l’égard d’un système économique tourné exclusivement vers le profit à tout prix. Amusant et de bon goût.

Ainsi, ce film est parfait pour un film à voir en vidéo, tranquilous. En revanche, évitez tout de même de laisser les mômes devant, c’est un peu plus gore que « twilight »…enfin rien de bien terrible mais ça saigne un peu, ce qui est le moins que l’on puisse demander à un film de vampires.

daybreakers_poster_02 dans Films - critiques perso 

Eagle seagull – your beauty is a knife i turn my throat

19 mars, 2010

Image de prévisualisation YouTube

The Wombats – Let’s Dance To Joy Division

19 mars, 2010

Image de prévisualisation YouTube

Where you from (DJ Fish rmx) Rinocerose

19 mars, 2010

Image de prévisualisation YouTube

L’idée con de la semaine : un remake de « las vegas parano »

19 mars, 2010

Oser faire un remake d’un film de Terry Gilliam c’est très con, mais c’est encore plus stupide de faire un remake alors que l’auteur décédé, Hunter Thompson, ami de Johnny Depp (qui l’interprète dans le film) était très satisfait de l’adaptation et que le film est considéré aujourd’hui comme un classique.

Mais bon, il y’en a bien qui envisagent d’autres remakes comme… »rosemary’s baby », « blade runner », excalibur »,  « les oiseaux »…non vraiment, les cons osent tout…vraiment tout…

 

L'idée con de la semaine : un remake de

Scorcese et le créateur des « soprano » dévoilent leur série TV pour HBO avec Steve Buscemi

19 mars, 2010

Sacré label que cette série sur la prohibition. Martin Scorcese et Terence Winter (la série « les sopranos ») ont proposé ce projet à la géniale chaine cablée HBO (six feet under, true blood, les sopranos, rome…).

Voici la bande annonce ci-dessous. Steve Buscemi, excellent acteur vu chez les Coen et chez Tarantino, sera l’un des piliers. HBO est très confiante et Scorcese  réalise le premier épisode. Voici la bande annonce. C’est l’un des évènements télévisuels de l’année.

Scorcese et le créateur des

Image de prévisualisation YouTube

David Fincher joue à millénium, aux échecs et à facebook avec Justin Timberlake

19 mars, 2010

« The social network, le prochain David Fincher (seven, fight club, zodiac) s’intéresse aux créateurs de facebook qui seront interprétés par la pop star Justin Timberlake et Andrew Garfield, la révélation masculine de « boy A » et « l’imaginarium du docteur parnassus ».

Les premiers échos de la salle de montage sont très bons.

Ensuite, Fincher s’intéressera soit au remake américain de Millénium, l’adaptation du best seller soit au champion d’échecs Bobby Fischer avec certainement Tobey Maguire (spider man).

David Fincher joue à millénium, aux échecs et à facebook avec Justin Timberlake dans Films series - News de tournage justin-timberlake 02_garfield_lgl dans Films series - News de tournage

Martin Scorcese retrouve Ben Kingsley dans un film pour enfants…

19 mars, 2010

Scorcese va tourner entre Paris et Londres à partir de mai 2010 le film « the invention of Hugo Cabret » où l’histoire d’un gamin de 12 ans qui cherche à réparer un robot créé par son père décédé, tout ceci se déroulant en 1930. Ceci ressemble fort à du « steam punk », mouvance assez bien représentée par Terry Gilliam ou la série, « les mystères de l’ouest ». Le principe est d’insérer dans une époque passée des inventions et des machines ultra perfectionnées qui n’existaient pas à cette époque. Comme des robots du futur dans les années 30. Sachant que le look reste collé à l’époque.

Ben Kingsley retrouvera Scorcese après « shutter island » dans le rôle de l’un des pères du cinéma, George Méliès. Sacha Baron Cohen (Borat et Bruno) y jouera également un rôle important.

C’est très original pour Scorcese et c’est très casse gueule surtout…c’est bien que Martin prenne des risques.

Martin Scorcese retrouve Ben Kingsley dans un film pour enfants... dans Films series - News de tournage BenKingsley  sachaAP_450x561 dans Films series - News de tournage

Michel Gondry est très très motivé

19 mars, 2010

Après avoir mis en boite un film de super héros rigolos, « the green hornet », le frelon vert, et après avoir fait tourner Bjork dans un nouveau clip (souvenirs souvenirs), Michel Gondry s’attaquera à « the return of the ice kids », un film bien spé. Ellen Page serait l’interprête principale de ce film où « des enfants voyagent dans le futur par erreur avec une machine qui préserve les gens de la vieillesse… »

Ceci ressemble au très bon Eternal Sunshine of the spotless Mind, qu’il avait réalisé avec Jim Carey et qui l’avait propulsé comme « auteur ». 

Michel Gondry est très très motivé dans Films series - News de tournage 293.page.ellen.012208

1...466467468469470...479